Espagne 32 tonnes d’herbe = 23 tonnes de chanvre

Publicité

ShopduCBD-LeCannabiste

La saisie de tous les records que nous avions relayé la semaine dernière comme l’ensemble de la presse généraliste a bien eu lieu en Espagne à deux exceptions près. La première: il n’y avait pas 32 tonnes comme l’annonçait la police Espagnole mais 23 tonnes au final. La seconde: il s’agissait finalement du chanvre de l’entreprise légale E-Canna.

Combien parmi ces médias publieront un correctif aujourd’hui après avoir été manipulés par de fausses informations? Après tout peu importe, si vous êtes ici de toutes façons vous l’aviez vu venir. 

Espagne 32 tonnes d’herbe = 23 tonnes de chanvre : La désinformation policière olé olé, est sur Le Cannabiste.

 

* * *

Buralzen-lecannabiste

 

Les policiers Espagnols viennent de se ridiculiser notoirement, avec une opération anti-stup géante qui se solde par un fiasco retentissant.

Les 32 tonnes de Cannabis saisies le 5 novembre dernier, étaient en réalité des produits du chanvre destinés au marché légal Espagnol et Européen.

 

À lire sur Le Cannabistea lire sur le cannabiste espagne

 

On l’apprend grâce à l’excellent site BusinessCan, L’entreprise perquisitionnée se nomme E-Canna ses bureaux sont situés dans la région de Valence. Elle produit transforme et distribue du chanvre légal dans toute l’Europe.2022 05 07

« Notre vision est d’être le premier fournisseur en Espagne en offrant la transformation de plantes de chanvre industriel à nos agriculteurs. En plus de nous positionner au niveau européen comme une référence en matière de produits de qualité et d’approvisionnement régulier pour les grossistes et distributeurs européens de fleurs CBD. »

 

Souvenez vous: « L’organisation démantelée possédait plus de 32 tonnes de bourgeons de cette drogue stockées à Tolède, Ciudad Real, Valence et les Asturies. » Tu parles de l’affaire du siècle…

 

 

#On vous l’avait bien dit !!

 

C’est sans l’ombre d’une preuve qu’on l’avait vu venir ce coup là, à l’instinct en quelque sorte …

Un instinct journalistique guidé par la démesure de la quantité, les images de la saisie et l’absence de cash d’armes d’autres produits stupéfiants le profil du réseau … quelque chose ne tournait pas rond dans cette histoire.

 

Extrait du site LeCannabiste.com // 7 Novembre 2022

lecannabiste

 

Imaginez si nous vu d’ici, on avait un doute, alors, quid du policier Espagnol …

Peut-être que les fonctionnaires là-bas n’ont pas Google. Regardez ce qu’on trouve à cette adresse sur Google. Ça vient du très sérieux site Espagnol eleconomista.es : L’Économiste en traduction.

 

 

eleconomista
Capture d’écran El Economista – DR

 

Francisco Carbó est le PDG de E-Canna, joint par BusinessCan il s’exprime sans détour:

« Ils sont entrés avec des cagoules et des armes à la main, forçant tout le monde à s’allonger sur le sol, comme si nous étions des trafiquants de drogue. Ce n’était pas nécessaire. Nos portes sont toujours ouvertes et nous comptabilisons absolument tout ce qui entre et sort d’E-Canna.

S’il s’agit de drogue et que je suis un criminel, arrêtez-moi demain. Mais si ce ne sont pas des drogues, libérez les fleurs demain.
Avant même d’être enquêté par les forces de l’État, je suis allé devant les tribunaux et j’ai dit : Messieurs, c’est mon activité. Voici mes documents. Si c’est un crime, mettez-moi en prison. »

Francisco Carbó pour le magazine en ligne BusinessCann

 

Pour finir, puisqu’un peu de publicité ne peut pas leur faire de mal après ce qu’ils ont subi : voici la page d’accueil du site internet de E-Canna. Avec nos encouragements notre soutien et toute notre solidarité.

Parce que ça n’est jamais très rigolo de voir arriver des hommes en armes lorsqu’on a rien à se reprocher. En espérant que de nombreux commerçants leur achèteront du chanvre. Stop la prohibition !

 

ecanna online 1
Page d’accueil du site de l’entreprise – E-Canna – DR

 

 

* * *

 

#À moins qu’on nous ait menti (la boulette du chef)

Lorsque quelque chose est interdit il est facile d’expliquer que c’est parce qu’il est dangereux. Facile mais risqué. Prenez par exemple la pratique de la chasse, ou la consommation d’alcool, qui sont des loisirs souvent conjoints, où la mort peut s’inviter. Ils sont pourtant parfaitement légaux autorisés, grassement subventionnés, encouragés par toute une société et protégés par l’état.

Les accidents de chasse font partie du quotidien, l’alcool tue plusieurs centaines de personnes par jour en Europe, mais c’est pas ça le problème.

Le problème c’est une fleur aux vertus apaisantes et médicinales dont la consommation est connue depuis l’antiquité pour élever l’esprit et rendre le quotidien moins amer, quel que soit son usage. Cette fleur le Cannabis, semble au regard de la police, de la médecine de préfecture et des magistrats : plus dangereuse qu’un coup de fusil ou qu’une cirrhose.

Bah oui ne soyons pas stupides, c’est ça le message, sinon il y a longtemps que la détention d’armes et d’alcool serait interdite.

À moins qu’on nous ai menti tout ce temps là? 

A propos Jean-Pierre 1127 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.