Interview Exclusive : Mykolas Majauskas le député Lituanien de la légalisation

Publicité

Aujourd’hui Jeudi 11 octobre 2018, le Seimas, le parlement monocaméral Lituanien vient de voter à une très large majorité,  la légalisation des médicaments contenant du Cannabis pour un usage médical. Éclairage et interview exclusive Le Cannabiste.

* * *

English Available]

Crédits : Mykolas Majauskas @FB

#Lex

90 voix ont pu être exprimées sur 140 et 3 députés se sont abstenus. Il ne reste plus à la présidente Dalia Grybauskaite de valider le texte de loi pour qu’il soit promulgué, mais cela ne devrait pas poser de problème particulier.

 

 

Rien n’est prévu pour permettre l’emploi des fleurs et les traitements à base de Cannabis seront réservés aux maladies graves et invalidantes comme sclérose en plaques, cancer ou les maladies auto-immunes.

 

Crédits : Mykolas Majauskas @FB

 

#1 An

C’est le temps qu’il aura fallu depuis l’initiative de Mykolas Majauskas du parti conservateur Lituanien TS-LKD pour porter sa réforme avec l’aval du ministre de la santé Aurelijus Verygu.

#Interview

Plusieurs zones d’ombre entouraient cette annonce officielle au sujet du Cannabis Médical en Lituanie.  Alors nous sommes allés directement poser nos questions a Mykolas Majauskas, le député HUCD du groupe EPP, c’est une mouvance du centre droit en Lituanie.

Mykolas Majauskas

LC : Bonjour Mykolas, d’où vous est venue l’idée de proposer la légalisation du Cannabis Médical C’est un combat de longue date? 

« C’est un dossier sur lequel je travaille depuis environ 1 an avec mes collègues députés. Il aura fallu 6 mois supplémentaires pour faire évoluer la législation. Ce sont les gens qui se soignent avec ces traitements et leurs familles qui sont la force principale derrière ce changement. Ils ont pu partager leurs expériences publiquement, ce qui a permis de faire évoluer l’opinion publique en faveur de ces traitements médicaux. »

 

LC : Est ce que la fleur de Cannabis sera considérée comme un médicament aussi ?

La législation permettra pas à la fleur dans son intégralité d’être  disponible dans les pharmacies. Ce n’était pas l’intention de notre campagne et ne pouvait être considéré comme un premier pas réaliste. Cependant, la nouvelle loi ouvre la discussion publique sur les modifications à apporter pour offrir aux patients le meilleur traitement possible. »

LC: Avez-vous réfléchi à la question de la culture personnelle de Cannabis afin de fabriquer ses médicaments à la maison à parti de fleur comme huile ou baumes pour les malades ?

« La première étape consiste uniquement à introduire un médicament enregistré dans l’UE contenant des cannabinoïdes. Cela nous permettra d’explorer plus à fond le sujet dans un proche avenir.  »

#2Chiffres 

Avant de se quitter pour revenir à nos bons vieux anxiolytiques, antidépresseurs et autres opiacés massivement consommés sur le sol Français, on vous documente vite fait sur le contexte Lituanien avec 2 chiffres soigneusement sélectionnés pour vous :

32 Suicides pour 100 000 Habitants en 2014, c’est plus de 2 fois la France, 6 fois plus qu’en Grèce en pleine crise économique.

Source : Eurosat

 

45 940 : c’est le nombre de consultations pour troubles psychologiques en Lituanie en 2016, un chiffre en augmentation de plus de 100% depuis 2014. 

Source : Eurosat

 

Souhaitons à la Lituanie une heureuse légalisation du Cannabis médical, voilà un pays que nous allons suivre à la loupe dans les prochains mois.

#liberté #nouveaumonde #CannabisMédical

 

Interview réalisée le 12 Octobre 2018

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

— Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

 

 

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 206 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.