Les Français roulent 1,2 Tonnes de shit par jour

Publicité

Buralzen-LeCannabiste-BN
Lecannabiste-France
Le-Cannabiste-rob-potvin-unspash

Les Narcos français brisent l’omerta: c’est le titre du livre de Frédéric Ploquin chez Albin Michel. Le journaliste après avoir mené une série d’enquêtes approfondies, passe en revue les stigmates des échecs de la guerre à la drogue en France.

In extenso: Prohibition, persécution Corruption, Lundi Hasch, Lundi Kalach, bienvenue au macronistan sur Le Cannabiste.

 

* * * 

Lundi 15 Février 

sweetseeds

Les démocrates Français se réveillent avec la gueule de bois. Quelque chose de terrible vient de se passer.

 

courrier-international-capture
Capture d’écran Courrier International – Tous droits réservés

 

Jeudi dernier, la bête immonde était de retour sur le service public. Par une série de malchances et de choix discutables les extrémistes du centre rencontraient les extrémistes de  droite, à la télévision.

3.3% de voix ont affronté 2.2% de voix contre la France entière.

Mais surtout contre la démocratie, la science le bon sens et sans l’ombre d’un doute : contre le Cannabis. 

Alors ce matin jetons un œil aux marques que laisse peste brune dans un pays de 70 millions d’habitants, après 50 ans de prohibition. Cat la prohibition ça tache et ça sent un peu le caca, mais ça doit bien rapporter à quelqu’un…

 

livre-les-narcos-français-brisent-lomerta
Les Narcos Français Brisent l’omerta

 

#4 Milliards

Selon les estimations du journaliste 240 000 personnes travaillent dans le domaine du Cannabis illégal en France aujourd’hui. Des chiffres qui rejoignent les estimations avancés par Jérôme Fourquet président de l’IFOP dans un autre livre L’archipel Français’ en 2019.

 

jerome-fourquet-ipsos-cannabis
Capture d’écran BFMTV/RMC tous droits réservés

 

  • 40 tonnes de Cannabis consommées par mois
  • C’est 4 milliards d’Euros par an
  • 1,2 a 1,3 tonnes de Cannabis fumées par jour en France
  • Blanchiment d’argent endémique et colossal

 

* * *

 

Plus près de nous, on se souvient de l’émission ‘Cash Investigations’ présentée par Élise Lucet sur France 2, souvenez-vous.

« Première étape : récupérer l’argent des consommateurs de cannabis grâce à un système de collecte de billets effectuée par des mules aussi débonnaires que discrètes – l’une d’elles se vante d’amasser un pactole moyen oscillant entre 150 000 et 500 000 euros par semaine. Deuxième étape : « blanchir » ce cash illégal en le transformant en or à Anvers, via un intermédiaire peu regardant sur sa provenance.

Troisième étape pour laver plus blanc que blanc : vendre ce stock de lingots sur le premier marché d’or du monde (Dubai), récupérer en échange de la monnaie inodore et la réinvestir dans des affaires légales – dont certaines basées en France. » -Source-

 

 

#PIB

Et le marché du Cannabis entendez ‘de la drogue’ est tellement important en volume chez les fromages qui puent, qu’ils l’ont intégré au calcul du produit intérieur brut, c’était en 2018, si notre mémoire est bonne. Mais rassurez-vous les français ne sont pas les seuls. Le Royaume Uni, l’Espagne l’Italie ont fait de même…

Non vous ne rêvez pas, le fruit du trafic de shit est comptabilisé dans l’économie nationale.

Caplm

 

Mais au delà des milliards de dollars de cette économie ‘sur terraine’, le journaliste nous éclaire sur 2 phénomènes majeurs.

  • Le Blanchiment de l’argent du shit, c’est partout en France, tous les jours, la boutique du coin, l’immobilier, la consommation, des milliards sont librement en circulation sans jamais avoir fait l’objet de taxes.
  • Le Cannabis c’est une économie à part entière «  avec des centaines de milliers d’euros, qui vont en Chine ou à Hong-Kong, où là, c’est les yeux fermés, on va à la banque et on met ça sur le compte. » – Source

 

À lire sur Le Cannabiste

Banniere-le-cannabiste-dealers-de-shit

 

#Capitalisme

À la question, de l’argent sale en circulation et des réseaux ultimes à qui profitent ces entrées il faut se placer au carrefour de la prohibition et de la corruption de masse.

Les systèmes mis en place ont tout de l’économie ultra libérale, les banques absorbent l’argent du trafic et le nombre d’état qui ferment les yeux est en croissance. les premiers valets de cette oligarchie assez violente et opaque sont les dealers de la base.

« Les trafiquants de stupéfiants sont des petits bourgeois comme les autres. Ce sont des adeptes du capitalisme. Les meilleurs valets du capitalisme et du libéralisme, ce sont les trafiquants de stupéfiants. » -Source-

 

 

 * * *

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter / Instagram

Sources: France Info /// Le Monde /// BFMTV /// France2

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

A propos Jean-Pierre 954 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.