L’Irlande peut légaliser l’herbe d’ici deux semaines

Publicité

Sweetseeds-GreenFriday-LeCannabiste
Image InspiredImage @ pixabay -modifiée

L’Irlande pourrait basculer du côté des pays qui tolèrent l’usage et la culture personnelle de Cannabis d’ici la fin du mois. Un projet de loi est attendu à la chambre des députés Irlandais le Dáil. Le texte prévoit le droit légal de consommer et le droit de posséder jusqu’à 7 grammes de Cannabis par adulte. On apprend également que l’autoculture ferait partie des amendements pris à la dernière minute pour ce projet de loi, attendu depuis l’été.

Les nouvelles de la terre du trèfle sont sur le Cannabiste.

 

* * *

Le projet de loi est très court. En quelques lignes l’Irlande renonce à poursuivre les usagers simples et autorise la détention de Cannabis. Ni régie, ni associations, ni licences de production, le pays veut d’abord en finir avec la prohibition et décriminaliser tout ce qui a trait au simple usage de cette plante non létale connu pour ses vertus médicales.

Buralzen-lecannabiste

C’est dans les papiers du gouvernement et l’échéance est très proche. Le texte de loi qui devait être présenté au Dáil, la chambre basse du parlement Irlandais, était prévu au vote cet été, puis repoussé à la dernière minute. Cette loi mettrait fin instantanément à la prohibition de l’usage du Cannabis, mais elle doit encore être débattue et approuvée par les députés réunis en session au vote.

 

À lire sur Le Cannabiste
a lire sur le cannabiste.biden

 

Le projet est soutenu par les différentes formations travaillistes, autrement dit les réformateurs de l’aile gauche du parlement. En revanche le soutien des écologistes à la réforme reste attendu. En effet ces derniers proposent depuis des années la création de ‘Coffee Shops’ Irlandais et jugent ce début de réforme, un peu trop timide.

 

Voici de que déclarait déjà en 2018 Eeamon Rayan le leader du parti écologiste Irlandais.

« Le Portugal et d’autres États américains semblent être en mesure de le dépénaliser sans augmenter massivement son utilisation. Je pense que l’approche du Portugal est sensée. Ils l’abordent comme un problème de santé plutôt que comme un problème criminel. C’est beaucoup plus bénéfique pour la société. La loi actuelle force la vente de cannabis clandestine. S’il est vendu illégalement, de manière criminelle, vous ne pouvez pas le contrôler (…). La légaliser signifie que vous pouvez la contrôler. »

Eamon Ryan pour The Journal en Avril 2018.

 

Car cela faisait 10 ans qu’une loi n’avait été présentée devant le Dáil, aujourd’hui c’est Gino Kenny le président du groupe progressiste ‘Les Gens avant le profit’ (People Before Profit) qui ressuscite cette idée verte. Le député défend l’accès au Cannabis médical depuis 2016, on lui doit aujourd’hui une promesse de réforme crédible et portée par un comité au parlement.

 

« Très bientôt, People Before Profit proposera un amendement à la législation sur l’abus de drogues. Le Cannabis Regulation Bill 22 décriminalisera le cannabis pour usage personnel. Ce sera la première fois en 10 ans qu’un projet de loi vise à amender progressivement le MUDA. Le temps du changement est venu » Gino Kenny compte officiel Tweeter.

 

 

L’instigateur de ce texte parle d’uns situation de statu-quo :  » Le système que nous avons maintenant, il ne fonctionne tout simplement pas et il enrichit un petit nombre de personnes dans la société. Cela amène toutes sortes de personnes dans le système de justice pénale et je pense que les ressources de l’État seraient mieux dépensées pour éloigner les gens du système de justice pénale. » Eamon Ryan pour The Journal en Novembre 2022.

 

* * *

L’Irlande c’est beau ‘c’est vert’ entend-on souvent de la bouche des touristes de retour de voyage. Il faudra peut-être bientôt ajouter : ‘ils ont une herbe incroyable les Irlandais’. C’est tout un symbole en Europe d’ailleurs, car les deux nations de la bière l’Allemagne et l’Irlande sont les premières à basculer vers la légalisation de l’herbe.

 

À lire sur Le Cannabistea lire sur le cannabiste allemagne

 

On doit peut-être cela à la familiarité entre le Cannabis et le houblon, peut-être s’agit-il d’une coïncidence fortuite. À moins qu’il ne s’agisse du besoin partagé de soigner la gueule de bois du lundi? Toujours est-il qu’entre Malte, Le Luxembourg, la Suisse, l’Allemagne et bientôt l’Irlande. La terre du milieu la France, sera bientôt cernée par des pays plus modernes et plus civilisés qu’elle.

La Gaule, véritable plaque tournante des trafics Européens, pourrait se transformer en route commerciale de l’herbe si elle n’était gouvernée par des politiques sans vision ni perspective. On peut dire sans douter, que le fait d’avoir laissé pendant 52 ans, une telle opportunité aux mains du marché noir était une terrible erreur.

Mais continuer de s’entêter aujourd’hui avec cette prohibition ratée, c’est une faute politique grave. Un scandale qui perdure, avec la complicité des médias de préfecture d’une médecine bornée et d’une justice bigleuse, sous les applaudissements de l’extrême droite et d’une police autrement désœuvrée. On ne cessera jamais de le dire avec nos mots.

On vous a promis la liberté en échange de la sécurité et vous l’avez cru?

Vous perdrez les deux.

La liberté est une œuvre de tolérance de solidarité et de compassion, elle ne se bâtit jamais à la force de la matraque, c’est une constante universelle.

Légalisons LE!

A propos Jean-Pierre 1127 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.