Naama, Vladimir, Benyamin 9g de shit et 1 hackeur

Publicité

Naama Issachar une jeune ressortissante Israelienne interpellée à l’aéroport de Moscou pour un peu de Cannabis dans ses bagages, s’est retrouvée au coeur d’une série négociations internationales au plus haut rang, entre l’état Hébreu et la Russie.

Le Cannabiste vous raconte une aventure hors du commun. Quand le Cannabis fait levier entre l’infiniment grand et l’infiniment petit. Naama, Vladimir, 9 grammes de shit et 1 hackeur: un article signé Nabyla Safi avec le concours de la rédaction.

* * *

C’est le genre d’histoire tellement tirée par les cheveux, qu’un film avec une intrigue comme celle-là, on se finirait par se dire: ‘c’est trop gros!’. 

C’est l’histoire d’une fille :

  • partie faire une retraite de yoga en Inde

et ça fini par  :

  • Benyamin netanyahu,
  • Vladimir poutine
  • Sa mère

Autour d’un petit déjeuner diplomatique à Tel Aviv, pour tenter de la faire sortir du goulag.

#Terminus

Naama Issachar rentrait d’un voyage en Inde en avril dernier, lorsqu’elle a été retenue par les autorités russes. Elle s’apprêtait à embarquer sur son vol de correspondance, pour rentrer chez elle à Tel Aviv. En transit, elle passait par l’aéroport de Sheremetyevo, Moscou. Elle ignorait à ce moment là que sont escale durerait si longtemps.

* * *

Au moment de redécoller : « Douanes Russes, suivez-nous s’il vous plaît« 
Neuf grammes de Cannabis concentré sous la forme de haschich, ont été trouvés dans les bagages de Naama.

Elle est immédiatement placée en détention.

 

Illustration : Unsplash

* * *

La jeune femme reconnaît alors avoir ‘oublié’ un peu de Cannabis dans ses affaires, quelques grammes de hasch, pour sa consommation personnelle …

Peu importe ! Le Cannabis en Russie est illégal. La possession d’un maximum de 6 grammes, ou bien deux grammes de haschisch, est une infraction passible d’amendes et de peines de prison.

Mais au delà de 6 grammes, cela peut pratiquement signifier: des ennuis à vie. Il faut dire que personne n’est réellement capable d’imaginer, ce que sont les conditions de détention en Russie, à moins de l’avoir vécu soi même.

#Au trou

Au moment de son interpellation, Naama est interrogée sans avocat, ni traducteur. Puis on la contraint à signer un document écrit Russe, qu’elle ne comprend pas.

Elle découvrira plus tard, qu’il s’agissait en fait d’une série d’aveux qu’elle n’avait jamais prononcés.

Accusée de possession de drogue en tout premier lieu, les charges pourront alors être transformées en ‘contrebande de drogue‘, ce qui est au regard de la loi Russe, beaucoup plus grave. La prison se compte alors en années.

 

 

L’affaire de Naama se complique lorsque sa famille commence à recevoir d’étranges menaces téléphoniques répétées. Toujours le même message:

 » Si vous voulez que votre fille soit libérée : libérez Alexei Burkov « 

Mais qui est ce Burkov?

* * *

#Hacker Russe

Aleksey Burkov, un informaticien arrêté en Israël en 2015 à la demande d’Interpol est également recherché par les États-Unis pour détournement de fonds.

On lui reproche d’avoir hacké le système bancaire US. Une fraude dont le montant s’élève en tout à 20 millions de dollars rien que ça. Aleksey a fait fortune, en ‘écrémant’ les cartes bancaires de consommateurs Américains.

Mais Burkov est surtout connu sous le nom de ‘ K0pa ‘: un cybercriminel aux activités nombreuses, mondialement réputé sur le Darknet.

 

Aleksey Kopa Burkov – Image Le monde.co.il – tous droits réservés

#7 ans ferme

Il devient très vite évident que le gouvernement Russe fait un lien entre le cas d’Issachar et celui de Burkov, un imbroglio géopolitique se met en place.

* * *

Nous voilà dans une guerre de proxy entre la Russie et les États-Unis avec Israël qui ne sait plus où donner de la tête au milieu de tout ça, où Naama et Burkov sont en quelque sorte, devenus des otages politiques.

Mais le dernier mot ira aux services politiques Américains, Burkov sera finalement extradé. Quand à Naama elle devra purger 7 ans et demi de prison en Russie pour importation et trafic de drogue. L’affaire semble pliée.

 

Image habernediyor – tous droits réservés

#Résistance

Les responsables publics israéliens, jugent la peine de Naama excessive. Par comparaison, une autre touriste américaine arrêtée en possession de 16 gr de cannabis, avait été relâchée après une amende de 235$ et un sermon des autorités Russes.

L’histoire de Naama devient populaire dans la presse Israélienne, des foules de manifestants réclament à présent sa libération dans la rue.

En octobre dernier, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu en personne, est contraint de demander au président Russe Vladimir Poutine, de gracier Naama Issachar.

 

Capture d’écran Jerusalem Post – Tous droits réservés

#Diplomatie

La réponse Russe n’a pas tardé. En visite officielle en Israël, la semaine dernière, pour la commémoration des 75 ans de la libération d’Auschwitz, Vladimir Poutine, a rencontré Yaffa Issachar la mère de Naama.

 

Le chef de l’état Russe a rassuré la maman inquiète, au sujet les conditions de détention de Naama. Il l’a également rassurée sur l’issue de son dossier, car il était clair pour lui que ‘qu’elle venait d’une ‘bonne famille’ selon les propres mots de Vladimir Poutine.

 

* * *

 

Le lendemain de la visite du chef d’état Russe à Tel Aviv, le gouvernement israélien annonce que la restitution d’un terrain acheté par le tsar Alexandre III en 1859 à Jérusalem, sera accordé au gouvernement Russe. 

Un geste hautement symbolique car la Russie réclame ce terrain où se trouve la mission chrétienne et la communauté de Saint-Alexandre.

Poutine n’a pas réussi à obtenir le retour du hacker prodige, qu’à cela ne tienne, il prendra quand-même le petit cadeau en immobilier.

 

#Epilogue

Et les choses n’ont pas traîné, ce lundi 27 Janvier, la demande de pardon de Naama a été acceptée par le comité en charge de traiter les libérations exceptionnelles.

Il n’y manque plus que la signature de Vladimir Poutine au bas du document, pour conclure cette affaire et Naama sera très vite dans l’avion, de retour vers sa famille.

* * *

Alexei ‘k0pa’ Burkov, pour le moment reste en prison, mais aux États-Unis où il vient de plaider coupable des chefs d’accusation qui sont retenus contre lui. On peut facilement imaginer que les services secrets Américains seront vivement intéressés par ce genre de compétences ‘spéciales’ pour négocier la durée de sa peine par la suite.

In fine : tout le monde sera libéré 😉

 

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Le Monde /// I24 /// Times of Israel /// STMegi

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 537 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.