Une Pétition Lancée par l’UPCBD : Objectif Augmentation du Seuil de THC au Volant !

Publicité

Nouvelles Variétés Sweet Seeds
conducteur qui regarde inquiet le résultat de son test thc

Si vous êtes un tant soit peu “pro-cannabis”, vous êtes surement au courant qu’en France, c’est tolérance zéro en ce qui concerne la moindre trace de THC dans le sang, au volant du moins. En d’autres termes, la justice interdit le CBD au volant (on croirait presque à une blague de mauvais goût).

Tout cela n’a aucun sens, et bien plus que ça, c’est révoltant !

L’UPCBD (Union des Professionnels du Cannabis Bien-être et Détente ou Union des Professionnels du CBD) lance alors une pétition, afin que les taux maximaux de THC dans le sang soient réévalués. Car oui, un produit CBD à spectre complet (full spectrum) va contenir du THC à l’état de trace, mais rien à voir avec le fait d’avoir fumer 15 bangs et 8 blunts chargés à bloc avant de conduire.

Quand l’injustice va bon train en France, les justiciers éclairés mouillent leurs chemises. Découvrez cela sur Le Cannabiste.

homme controlé sur la route

Augmenter le Seuil de THC au Volant ? Une Evidence !

Le saviez-vous ? La justice fait preuve de plus de clémence en ce qui concerne les drogues dures en France. Oui oui, vous avez bien lu. Explications : opiacés, cocaïne, amphétamines ? Le seuil se trouve à 10 nanogrammes par ml de salive, alors que pour le THC, la limite est fixée à seulement 1 nanogramme.

Vous nous direz alors : comment cela se fait-il ? Et nous vous dirons que nous n’avons pas la réponse. Si ce n’est que cela est plutôt bête et méchant. Il n’y a pas d’explications scientifiques derrière cela, au cas où vous vous sauriez posé la question.

Toujours dans l’obligation de faire un biais avec l’alcool, pour celui-là, il y a bien un seuil. Même s’il est vrai qu’il est assez bas : “deux verres et demi, et c’est cuit”.

Lorsqu’on voit toutes les études portant sur le cannabis et la conduite, on peut aisément penser qu’il y a comme un hic. Surtout que nous parlons là de consommation de chanvre CBD, qui ne contient que très peu de THC, MAIS qui est assez facilement détectable pour autant. Nous le savons bien, ce n’est pas de l’huile CBD 40% full spectrum qui va nous donner d’effet high !

Stormrock 60

Et c’est la même rengaine : fumer un joint le soir (ou vaporiser de la marijuana, c’est mieux) pour se détendre, et être toujours positif des jours après, alors que plus aucun effet n’est là… C’est idiot.

 

UPCBD : un Recours sur le Test Salivaire Rejeté

Avant de lancer cette pétition, l’Union des Professionnels du CBD avait déposé un recours devant le Conseil d’État. Ce recours portait sur le dépistage du THC au volant, et a été simplement balayé d’un revers de manche, ce sans le moindre contre-argument. Ce refus donne encore plus de force à l’UPCBD, ainsi qu’aux personnes soutenant la cause des consommateurs de produits CBD. Les actions vont donc perdurer et la justice finira par être rétablie.

petition modification du test salivaire pour taux thc au volant

 

Soutenons l’UPCBD et la Pétition !

L’objectif est clair, il faut recueillir au moins 100 000 signatures ! La pétition sera clôturée en 2027, mais d’ici là, le mieux serait d’exploser le compteur et de passer les 500 000 signataires. La pétition pour la réévaluation des seuils de THC au volant est présente sur le site “petitions.assemblee-nationale.fr”, et celle-ci est très sérieuse. En dépassant les 100 000 signatures, elle sera alors directement exposée sur le site de l’Assemblée nationale, puis en passant les 500 000, il devrait se faire un débat en séance publique.

Il est également temps que la Cour de justice de l’Union européenne intervienne.

***

La pétition : Pétition de l’UPCBD pour la modification des seuils de THC au volant

Le site de l’UPCBD : Union des Professionnels du Cannabis Détente et Bien-être

 

Sources : upcbd.org / petitions.assemblee-nationale.fr

Stormrock 60
A propos Lea L 36 Articles
Rédactrice en chef du média Le Cannabiste. Je suis passionnée par le pouvoir des plantes depuis de nombreuses années. Curieuse, j'ai bien sûr expérimenté par moi-même le cannabis. Mon but est de partager ma passion et mes connaissances au travers de contenus originaux. Aussi, mon objectif est de décriminaliser cette plante incroyable, qui mérite d'être reconnue pour ses multiples vertus et utilisations.