Un 2e mort dans la crise de la vape aux US

Publicité

Une vague d’affections pulmonaires sévères vient de provoquer plusieurs hospitalisations aux États Unis. Le centre de contrôle et de prévention US le CDC, vient d’enregistrer un second décès lié à cette crise, dans l’Oregon. 

Cette seconde mort serait liée à l’usage conjoint de la cigarette électronique et de la ‘Marijuana’. Aujourd’hui Le Cannabiste tente de faire le point sur une situation aussi dramatique que confuse.

* * *

Quelque chose ne va pas avec les E-Cigarettes à la marijuana aux USA, pour le moment nous n’avons que des pistes de réflexion et des informations parcellaires, mais on finira surement par trouver le coupable, foi de journaliste du Cannabis!

Plusieurs centaines de personnes se sont retrouvées gravement malades au niveau de l’appareil respiratoire dans la moitié des états Américains, 25 à ce jour. À chaque fois il s’agit d’usagers qui avaient consommé des extraits de Cannabis dilués, le tout par voie aérienne, en vaporisation  à partir de cigarettes électroniques. 

 

Illustration : Crédits Unsplash

Hospitalisation et panique respiratoire, ces troubles ont entraîné la mort d’au moins deux personnes, après avoir affecté en tout 215 usagers dans 25 états, mais la liste s’allonge tous les jours. 

#Oregon

Partout c’est la même histoire : essoufflement, fatigue extrême, toux et asphyxie. Puis c’est direction le respirateur artificiel. Pour des usagers qui voulaient à tout prix rester en bonne santé : un pur bonheur.

* * *

Mais l’ironie n’est plus de mise lorsque des vies humaines sont en jeu. Et tandis que l’usage du Cannabis est réputé pour être non létal, on assiste cette fois à des drames irréparables après de la vaporisation de produits sans doute frelatés. La semaine dernière un homme est décédé des suites de cette maladie du E-joint en Illinois. Avant-hier Mercredi 15 Septembre, un nouveau décès vient d’être enregistré en Oregon.

 

« Nous ne connaissons pas encore la cause exacte de ces maladies, qu’elles soient causées par des contaminants, des ingrédients présents dans le liquide ou autre chose, tel que le dispositif lui-même. Pour le moment l’enquête n’a pas pu déterminer s’il s’agissait d’un produit qui avait été modifié après avoir été acheté ou non. » D’après le Dr Ann Thomas du Dpt santé de l’OregonSource Merry Jane

Résidus de pesticides dangereux, contamination par des métaux lourds, résidus de solvants, mycotoxines … toutes les causes sont recherchées sans succès. À ce jour, la seule certitude des autorités sanitaires semble que ces situations sont toutes liées à la consommation de cigarettes électroniques, qui contenaient des extraits de Cannabis.

 

Le Dr Tista Ghosh du Colorado – Image Picasa / Tous droits réservés

« La gravité de la maladie qui touche ces gens est alarmante et nous devons faire savoir que l’utilisation des cigarettes électroniques et le vapotage peuvent être dangereux. Un grand nombre de ces cas sont graves, hospitalisés, sous respirateurs. Ils ne peuvent plus respirer par eux-mêmes. » D’après Dr. Tista Ghosh, médecin en chef du Dpt de santé publique et de l’environnement du Colorado.

#La faute à quoi ?

Pour le moment, les industriels et les autorités publiques se pointent du doigt respectivement, explication :

  • Les fabricants expliquent que la dérégulation vient de la prohibition fédérale du Cannabis
  • Les autorités et les médecins incriminent directement le Cannabis avec en ligne de mire : le THC

Et il se pourrait bien que les deux aient à la fois tort et raison. Car d’un côté il ne faut pas sous estimer la vénalité des fabricants, transformateurs et autres producteurs plus ou moins licenciés aux USA mais aussi en Asie.

De l’autre, la vaporisation du Cannabis à démarré il y a plus de 10 000 ans sur des cailloux chauffés à blanc par des braises, quelque part en Chine vous le saviez? 

 

Chaque jour en ligne ce sont des dizaines de propositions commerciales sur des produits de la vape venus d’asie

Alors on peut douter du fait qu’une bande de nerds armés de batteries et de liquides plus ou moins toxiques ne se substituent heureusement à des principes fondamentaux à la fois rudimentaires et complexes. L’appât du gain ne fait pas tout.

* * *

L’extraction, la décarboxylation, la dilution et enfin la transmission des Cannabinoïdes sont à la fois simples et redoutablement complexes mis bout à bout.

Si vous ajoutez à ce dernier point une législation totalement hétéroclyte et dissuasive: de quel Cannabis parle t-on au final ? 

#Philosophale

La plante de Cannabis est connue pour être un ‘aimant à métaux lourds’ pour les sols et en quelque sorte un filtre à poussière dans l’air ou elle se trouve grâce à sa résine.

C’est pour ça qu’il faut tout de même un certain savoir faire et une l’exigence de qualité afin de produire un Cannabis sain et intègre. A l’inverse la concentration de Cannabis obtenue à partir de plantes malsaines entraîne la concentration de matières indésirables.

Contrefaçons à la pelle, pollutions , pesticides, contaminations aléatoires… Il semble de toute évidence prématuré de vouloir faire confiance à l’industrie de la vape en général, pour véhiculer les Cannabinoïdes efficacement et sans danger. En tout cas pour le moment …

 

Image Wallpaper – Gallery -Tous droits réservés

 

Faute de pouvoir protéger des procédés des brevets et d’appliquer des normes dans le sens du consommateurs, la plupart des acteurs de ce segment sont de plus en concurrence avec un marché noir puissant et créatif.

Aucune marque ne serait à l’abri des contrefaçons dangereuses et des procédés délétères qui ont conduit à la crise actuelle sur le marché US.

* * *

Les deux mamelles de cette crise sanitaire qui se profile avec les vapoteuses au Cannabis sont : la prohibition du Cannabis et la convoitise. Mais de grâce, laissez la plante philosophale en dehors de ces morts par asphyxie, elle n’a probablement rien à voir là dedans. Pourquoi?

Parce qu’avec 3 millions de consommateurs en France, si le Cannabis provoquait l’asphyxie, vous en faites pas on le saurait déjà ;).

 

Illustration Raphaël Mechoulam – Crédits Flickr

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : DailyMail /// MerryJane /// OregonLive

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 392 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.