USA: Le Pillage des dispensaires de Cannabis

Publicité

Crédits : Capture d'écran Instagram

Des dizaines des dispensaires légaux de Cannabis ont fait l’objet d’un pillage en règle ces dernières 48 Heures aux États Unis, dans ce qui s’apparente aux pires émeutes populaires depuis 1968 selon les spécialistes. Le Cannabiste au cœur de l’actualité, des images consternantes.

En représailles à la mort de George Floyd la foule a envahi les rues et absolument tout saccagé sur son passage. Les pillages n’ont pas épargné les enseignes du Cannabis légal, ainsi de nombreux magasins à Los Angeles, Chicago ou encore Denver ont été l’objet d’une attention particulière de la part des manifestants en colère. 

* * *

Ce qui est qualifié comme l’assassinat par les forces de police Américaines, d’un homme noir lors d’un contrôle sur la voie publique, est en train de plonger le pays tout entier dans le chaos. Aux dernières nouvelles l’ancienne star de télé-réalité assise aux commandes du grand pays, parle d’envoyer l’armée pour essayer de calmer son peuple. 

 

Image Reddit.com

Vous ne la reconnaissez pas? C’est normal, habituellement illuminée, la Maison Blanche est plongée dans l’obscurité pour raisons de sécurité. Selon France Info, le Président des États Unis a été mis en sécurité dans un bunker. Chaude ambiance.

#Looters

‘Looter’ pour les amateurs de jeu vidéo, c’est un sport. Certains parlent même d’un art. Il s’agit de déambuler au gré de son inspiration et de s’emparer du butin, c’est à dire de tous les objets que le jeu aura mis sur votre route. 

Mais dans le contexte émeutier qui agite le pays tout entier aux USA, ‘looter’ prend une toute autre signification. Aujourd’hui looter ça veut dire ça:

 

 Ces images ont été tournées à New York la nuit dernière

 

#Dispensaires

Des dispensaires de Cannabis légal ont également fait l’objet de cette folie collective. Dans une quinzaine d’états on recense des pillages et des destructions massives dans pratiquement toutes les enseignes.

Depuis hier 1er Juin, tous les dispensaires MedMen des États-Unis ont été immédiatement fermés par l’enseigne, jusqu’à nouvel ordre, par précaution.

* * *

Ici le Magasin Cookies sur la célèbre Melrose Avenue, en cours de pillage, hier dans la nuit du 1er Juin.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

It’s going down in the streets tonight

Une publication partagée par Green Country Rebellion (@greencountryrebellion) le

Toujours sur la côte Ouest à Oakland en Californie voici ce qu’il reste de l’unité principale de production du dispensaire: NUG. Une horde est venue, elle a tout emporté sur son passage.

 

Crédits : Ted Whitney

Pendant: 

Los Angeles Santa Monica, le dispensaire MedMen sur les grands boulevards de L.A., filmé au moment du pillage.

 

Après :

Crédits: Joshua Shlenker via LinkedIn

 

A présent, une attaque de pillards comme si vous y étiez. Ça se passe hier le 1er Juin à Los Angeles, dans le quartier huppé de Santa Monica.

D’abord les assaillants brisent une vitre puis ils envoient des engins pyrotechniques dans le dispensaire, avant de tenter d’y pénétrer par la force. Les images ont été tournées par une employée visiblement très émue.

 

 

Devant le risque de répétition, ceux qui le peuvent ont vidé leur échoppes. Ci-dessous à Chicago dans l’Illinois.

Le dispensaire ‘Mission South Shore’ était réputé inattaquable. Mais une foule armée de battes de Baseball et de barres à mines à eu raison de ses vitres pare-balles.

 

* * *

 

« On a déjà été lessivés. Ne nous frappez plus s’il vous plaît »

Image @ MisJ Retail Report

 

Des événements ont été signalés en Illinois en Californie, en Floride, mais également en Arizona et au Colorado où les forces de police ont été confrontées à des foules de manifestants en colère.

 

* * *

#Symboles

Dans un conflit où il est question de frustration et de symboles, le Cannabis n’échappe pas à la tendance générale du moment. Pour beaucoup l’occasion d’une revanche des classes populaires à la peau noire, sur les décideurs blancs qui ont scellé la destinée de leur peuple. L’injustice doit aussi nous rappeler au danger de la foule.

* * *

S’il est une leçon à tirer de ces événements historiques, toute convoitise bue, c’est que personne ne gouverne bien longtemps contre son propre peuple. L’oppression répétée, par la violence d’état ne peut se solder que dans la violence et la colère en retour. 

Rincés par la crise sanitaire, affaiblis par leur manque de réactivité systématique à l’égard du peuple, il reste aux élus l’option de la force militaire pour faire régner l’injustice.

Il ne faut pas oublier que la citoyenneté est le fruit d’un consensus fragile, fille de la confiance, son pendant inverse, c’est la brutalité et la destruction. Alors il ne nous reste que la démocratie.

A lire sur Le Cannabiste

 

Si les graines de la démocratie ont toujours été dans la révolte, celle d’une légalisation contrôlée réussie, devra alors nécessairement passer par une véritable dévalorisation du Cannabis en tant que produit.

C’est pourquoi sans doute l’autoculture familiale de cette précieuse ressource ,comme un droit fondamental et universel, dissuadera quiconque, de vouloir s’en emparer. La France pourrait même l’inventer …

Car si l’on finit par en trouver absolument partout, alors de vous à nous: le Cannabis ne vaut plus rien …

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Instagram /// Twitter /// Reddit

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 672 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.