Addictoviligance : Danger le CBD fait péter ?

Publicité

ShopduCBD-LeCannabiste
Image Ben White @ Unsplash

Certaines perles jaillissent tard le dimanche soir sut Twitter, alors qu’on se détend. C’était le cas hier, d’un chapelet de messages aux relents de prudence tout droit sorti des entrailles prohibitionnistes d’Addictoviligance France.

L’émanation propagandiste complice de la Mildeca, vient de nous gratifier d’une série d’arguments scientifiques bidons et biaisés, qui finissent évidemment par en conclure que le CBD serait dangereux. Ce qui n’est pas faux, si on boit un demi litre d’huile à 25%.

Selon un chercheur en droit, le CBD fait péter mais il faut en prendre beaucoup, vous en aurez eu vent, sur Le Cannabiste.

 

Cet article est partiellement satyrique et basé sur des partages de réseaux sociaux. Si vous prenez du CBD pour votre santé parlez-en à votre médecin et priez pour qu’il sache lire l’Anglais.

Madehellin-Franchise-LeCannabiste

* * *

Pour briller politiquement au prohibiland il faut suivre deux préceptes assez simples et permanents.

1- Vous interdisez radicalement le Cannabis

2 – Vous prouvez par A+B que c’est un truc très dangereux

 

Du coup le Cannabis est interdit parce qu’il est dangereux, et pas le contraire, vous voyez le truc? En France on a échoué sur les deux tableaux, mais certaines institutions ne se lassent pas d’essayer encore. C’est le cas de la Mildeca et de son canal de propagande médicale préféré, Addictovigilance.

 

#Perles

Il ne nous en tiendra pas rigueur, les perles du dimanche soir, nous viennent du très honorable Professeur Bisiou. Ce chercheur enseignant que nous ne nous privons pas de mettre à contribution ici, a été jeter un œil sur une publication d’Addictovigilance pour le fun.

Il s’agit pour l’organe de santé, d’informer sur la pharmacologie du Cannabidiol. C’est à dire les interactions médicamenteuses et de la ‘possible’ toxicité de cette molécule du Cannabis. 

Addictovigilance, comme chacun peut s’y attendre, appelle à la vigilance, (NDLR :ça ne s’invente pas. En même temps ça n’est pas l’association AddictoBonvivants non plus.)

 

Le CBD serait psychoactif, pour commencer, celle là ils s’y accrochent. En fait le CBD est psychoactif, mais seulement une fois qu’on a pénétré sur le territoire national.

 

FIspJ2QXEAQqGB1

 

 

Et vous devinez la suite, là où le monde entier, sportifs, scientifiques chercheurs, patients … TOUT LE MONDE, explique que le CBD ne pose pas de problème particulier. Le censeur médical Gaulois lui, nous parle de conséquences et de risques, en un mot il y est réfractaire.

 

 

Le CBD serait addictif, nouvelle ânerie infondée, désarmée par notre ami le professeur de droit.

 

 

Le CBD pourrait entraîner un usage récréatif, donc des abus et l’envie d’en reprendre. (NDLR imaginez un peu le café!)

 

 

#Le thread

Le thread dans son intégralité et dans le bon ordre ci-dessous. Quand les médecins pédalent à côté du vélo, et roulent pour la prohibition, ça fait du bien d’avoir de l’humour face à la propagande.

Si vous voulez un avis. En toute objectivité, ne laissez personne vous expliquer les dangers manifestes d’un truc comme le CBD, tant qu’il n’aura pas réglementé la vente de la noix de muscade et du chocolat, ou interdit l’alcool et les clopes.

 

 

* * *

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter / Instagram

Sources : Twitter // Rédaction

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

A propos Jean-Pierre 1143 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.