Cannabinoïdes face à la Crise Sanitaire de l’Obésité : Une Solution Innovante

Publicité

Stormrock 60
femme obese entourée de produits cbd et donuts

L’obésité est une réelle préoccupation, et ce à très grande échelle. L’alimentation, les modes de vie sédentaire, le stress, mais aussi certains traitements et la mondialisation… Tant de facteurs qui font que. Le cannabis est une plante “couteau suisse”, on le sait bien.

Mais alors, est-ce que le cannabis et les cannabinoïdes ont un rôle à jouer dans la crise sanitaire de l’obésité ? Peuvent-ils participer au déclin d’un fléau oublié ou minimisé pour beaucoup ?

Le « Handbook Principle of Cannabinology« , rédigé par Viola Brugnatelli et Fabio Turco (co-écrit par CANNABISCIENTA et Prohibition Partners), offre une perspective intrigante sur le rôle potentiel du cannabis dans la lutte contre la crise mondiale de l’obésité.

Celle-ci a d’ailleurs triplé à l’échelle mondiale, depuis 1975, et environ 13 % de la population mondiale en souffre.

Au-delà des approches conventionnelles, les chercheurs explorent des solutions novatrices pour aborder cette préoccupation croissante en matière de santé publique.

Cannabinoïdes VS Obésité : quel potentiel ? Découvrez quelques infos précieuses sur Le Cannabiste.

 

Obésité : Quelques Infos & Les Solutions Innovantes du Cannabis

L’obésité, véritable fléau mondial associé à des maladies cardio-vasculaires, au diabète, et à d’autres syndromes métaboliques, demeure une préoccupation de santé publique majeure. Cette crise, résultante de modes de vie sédentaire, d’alimentation déséquilibrée, de stress, et d’autres facteurs complexes, nécessite des approches nouvelles pour renverser la tendance.

C’est ici que le cannabis entre en jeu en tant que protagoniste inattendu, offrant des perspectives uniques dans la gestion de l’obésité.

Stormrock 60

Au cœur de cette exploration, le tétrahydrocannabinol acide (THCA), un composé non psychoactif présent dans le cannabis brut, se distingue par ses propriétés potentiellement révolutionnaires. Des recherches récentes suggèrent que le THCA pourrait jouer un rôle crucial dans la lutte contre l’accumulation excessive de graisse corporelle, offrant ainsi une alternative prometteuse aux approches conventionnelles.

En stimulant la thermogenèse, ce processus métabolique essentiel à la production de chaleur dans le corps, le THCA pourrait contribuer à la régulation du poids corporel, représentant ainsi une avancée significative dans la recherche de solutions efficaces contre l’obésité. Et le THCA n’est pas le seul, comme vous allez pouvoir le constater.

Les méthodes habituelles mettent l’accent sur la diminution des calories et l’augmentation de l’activité physique. Cependant, les tentatives d’interventions médicamenteuses, bien que parfois utilisées, présentent des limites en termes d’efficacité à long terme. De plus, elles sont souvent associées à des compromis entre les avantages escomptés et les effets secondaires indésirables. La balance bénéfices-risques n’est donc pas terrible… L’exploration des cannabinoïdes, en particulier du THCA, offre une perspective innovante et complémentaire.

Cette approche pourrait non seulement révolutionner la manière dont nous percevons le traitement de l’obésité, mais également ouvrir la voie à des solutions plus adaptées à la complexité de ce problème de santé mondial.

fleurs de cbd et ceinture poids

Rôle Clé des Cannabinoïdes dans la Thermogenèse et la Gestion du Poids

Il faut savoir que nous possédons deux sortes de tissus adipeux ; le tissu adipeux blanc, et le tissu adipeux brun. Le “but” étant de transformer le tissu adipeux blanc en brun, car c’est le blanc le “mauvais”, responsable d’inflammation, pour faire simple.

En trop grande quantité, cela mène à l’inflammation chronique dans le corps, et donc à des maladies telles que le diabète, les maladies cardio-vasculaires, et d’autres troubles métaboliques.

Le tissu adipeux blanc est principalement impliqué dans le stockage des graisses, tandis que le tissu adipeux brun est associé à la production de chaleur (thermogenèse). Cependant, des recherches récentes ont montré que le tissu adipeux blanc peut également contribuer à la thermogenèse, notamment par le processus de « browning ».

Cela se produit lorsque le tissu adipeux blanc acquiert certaines caractéristiques du tissu adipeux brun, notamment la capacité à produire de la chaleur. Ces adaptations peuvent être stimulées par des facteurs tels que l’exposition au froid, l’exercice physique et certains signaux hormonaux. Dans ce cas et durant le processus de transformation, on dit que c’est un tissu adipeux beige.

Stormrock 60

Ainsi, bien que le tissu adipeux brun soit généralement considéré comme plus impliqué dans la thermogenèse, le tissu adipeux blanc peut également jouer un rôle, surtout lorsqu’il subit des adaptations spécifiques.

La thermogenèse, un processus vital dans le contrôle de l’obésité, peut être activée par les cannabinoïdes, notamment le THCA. Cette activation du tissu adipeux brun offre une voie prometteuse pour la gestion du poids, stimulant ainsi la recherche de solutions alternatives et efficaces.

femme obese avec des donuts et des fleurs de cbd

THCA : Les Pouvoirs (Mé)connus pour Contrôler le Poids

Le THCA, précurseur non psychoactif du THC, se distingue par ses avantages potentiels dans la lutte contre l’obésité. De la stimulation de la thermogenèse à la réduction de la masse grasse, le THCA offre une perspective intéressante, soulignant ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes qui en font un candidat prometteur pour des interventions anti-obésité.

À noter que le THCA est un cannabinoïde non décarboxylé, et présent dans le cannabis “brut”.

Le THCA a démontré des avantages dans des études sur des souris, favorisant la thermogenèse et réduisant la masse grasse chez celles suivant un régime normal. Pour les souris sous régime riche en graisses, le THCA a stimulé la thermogenèse, réduit la masse grasse, amélioré la tolérance au glucose, et prévenu des problèmes métaboliques tels que la stéatose hépatique et l’adipogenèse. Ces résultats suggèrent des effets bénéfiques du THCA, nécessitant toutefois davantage de recherches pour une compréhension approfondie, mais sont tout de même très intéressants !

femme qui hésite entre un gateau et des produits cbd

Cannabinoïdes et Obésité : Focus sur le CBD et le THCV

Outre le THCA, d’autres composés du cannabis, tels que le CBD (cannabidiol, souvent sous-estimé) et le THCV (tétrahydrocannabivarine), présentent des avantages significatifs dans la gestion de l’obésité. Du brunissement (“browning”) du tissu adipeux à la régulation de l’appétit, ces cannabinoïdes offrent des approches diverses pour répondre à la complexité de l’obésité.

Le CBD pourrait favoriser la transformation du tissu adipeux blanc en tissu adipeux brun, brûlant ainsi des calories, réduisant l’appétit, améliorant le métabolisme des lipides, luttant contre l’inflammation, améliorant la sensibilité à l’insuline, augmentant la thermogenèse et influençant le microbiote intestinal. Ces mécanismes font du CBD un candidat prometteur pour la gestion de l’obésité.

En ce qui concerne le THCV, il offre une approche distinctive pour gérer l’obésité sans effets psychoactifs. Il régule l’appétit, augmente la dépense énergétique et la thermogenèse, et limite potentiellement le stockage des graisses. Bien que le THCV peut avoir une double action sur le récepteur CB1, son impact sur celui-ci semble dépendre de la dose. À faibles doses, il diminue l’appétit, tandis qu’à des doses plus élevées, il peut le stimuler. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre son rôle dans l’obésité.

Stormrock 60

Le récepteur CB2 joue également un rôle dans la gestion du surpoids. Il semblerait que la stimulation du CB2 améliore la transformation de la graisse blanche à la graisse brune, en passant donc par la graisse beige, ce qui déclenche la thermogenèse.

Ces quelques informations ouvrent déjà le champ des possibles pour le rôle des cannabinoïdes dans la réduction de l’obésité.

 

Recherche sur le Cannabis et l’Obésité : Les Prochaines Étapes

Malgré des découvertes de bon augure, des essais cliniques approfondis sont nécessaires pour valider l’efficacité et la « sécurité » des interventions à base de cannabinoïdes. Il ne faut pas oublier que ce domaine d’étude est assez récent, il faut donc laisser le temps faire son œuvre. La recherche devrait se concentrer sur les dosages optimaux, les effets secondaires potentiels, et les interactions entre les cannabinoïdes pour orienter leur utilisation médicale. Un travail de fourmi, qui, nous l’espérons, portera ses fruits.

produits bien etre cbd et junk food

Cap sur l’Avenir : des Cannabinoïdes Contre l’Obésité

Le cannabis, en particulier le THCA, le CBD, et le THCV, se présente comme une voie prometteuse dans la gestion de l’obésité. Bien que des études cliniques approfondies soient nécessaires pour confirmer ces découvertes, la recherche continue dans ce domaine et offre un espoir pour des approches thérapeutiques plus efficaces et novatrices face à l’obésité, malheureusement croissante dans le monde.

Rester informé avec des ressources telles que le « Handbook Principle of Cannabinology » (qui est un ouvrage plutôt destiné au corps médical, mais qui peut tout à fait être étudié par une personne “lambda”, qui est assez onéreux par contre) est essentiel pour comprendre les développements dans le domaine du cannabis médical en Europe. Vous pouvez également rester à l’affût des publications d’études, et venir faire un tour sur Le Cannabiste, où nous traitons de sujets divers et variés, dont les sujets scientifiques importants.

 

Sources : cannabishealthnews.co.uk / ncbi.nlm.nih.gov

A propos Lea L 36 Articles
Rédactrice en chef du média Le Cannabiste. Je suis passionnée par le pouvoir des plantes depuis de nombreuses années. Curieuse, j'ai bien sûr expérimenté par moi-même le cannabis. Mon but est de partager ma passion et mes connaissances au travers de contenus originaux. Aussi, mon objectif est de décriminaliser cette plante incroyable, qui mérite d'être reconnue pour ses multiples vertus et utilisations.