Carly Barton la première patiente Anglaise du Cannabis

Publicité

Carly Barton, une femme de 32 ans de la région de Brighton au Royaume Uni, devient la première patiente de son pays à se voir prescrire l’usage du Cannabis Médical. Son herbe sera importée depuis la Hollande, ordonnée par son médecin et autorisée par l’état Britannique. Brexit ou pas les Anglais sont aux avant-postes du médical, Le Cannabiste a suivi pour vous l’histoire de Carly.

* * *

La douleur chronique est un des maux les plus répandus de ce siècle, à différents degrés. Carly n’a pas tiré la carte chance, à 32 ans cette Britannique est atteinte d’une maladie pénible et invalidante la fibromyalgie. Désormais elle compte sur les fleurs de Cannabis pour se soigner, épopée.

 

#Galère

Cela fait de nombreuses années que Carly est malade. Après un malaise cardiaque pour lequel elle avait dû être hospitalisée, la jeune Anglaise a développé une fibromyalgie très invalidante. 

Jusqu’ici une seule réponse de la part de la médecine Anglaise : des doses massives d’opioïdes. Petit à petit avec l’accoutumance et l’augmentation des doses, la situation de Carly ne faisait qu’empirer jusqu’à ce qu’une amie ne lui propose de tirer sur un joint. L’effet sur sa douleur fut immédiat, une révélation.

 

Carly Barton – Crédits @FB

Puis Carly décrit des périodes de douleur et de dépression successives, le sevrage progressif des opioïdes de synthèse et sa galère quotidienne pour trouver le bon Cannabis pour se soigner.

« C’était comme marcher dans l’obscurité, accablée par une douleur immense » 

Pendant des années Carly a dû acheter son médicament de façon clandestine dans la rue à des étrangers. Afin de militer pour la légalisation du Cannabis à usage médical en Angleterre, elle est même devenue membre de l’association de patients anglaise UPA

 

Logo et lien vers la page Facebook d’United Patients Alliance

#900€ par mois

Comme l’usage du Cannabis médical est possible en Angleterre depuis 1 mois, le médecin de Carly vient a finalement pu lui prescrire du Cannabis sous la forme de fleurs à raison de 2 grammes par jour.

Carly pourra donc s’approvisionner directement à la pharmacie du coin Ses médicaments seront importés tout spécialement depuis la Hollande.

  • Bedrocan : Jack herer 22% THC
  • Bedrocan : Dioca 14% THC

Et c’est là que la bât blesse ‘importé spécialement’ cela signifie hélas que le prix lui aussi est spécial. En effet ce ne sont pas tant les fleurs qui sont à 6€ le gramme, ce qui correspond plus ou moins au prix du marché noir, mais les taxes d’importation qui sont très élevées. Au final, le prix du gramme se retrouve à près de 20€ pour elle.

Carly Barton – Crédits @FB

L’ordonnance lui impose de prendre 1G de chaque variété quotidiennement. La prescription court sur 3 mois, Carly va devoir acheter le Cannabis par 180 grammes à la fois, ça représente un coût de 2500£ soit la coquette somme  de 2810€.

Les traitements au Cannabis ne sont pas remboursés. De l’aveu même de Carly Barton :

« Cela va simplement me coûter tout l’argent que je possède à ce jour. C’est juste un traitement que je ne peux pas me permettre de suivre à long terme. »

Mais Carly à un plan. Car ce qui fait le prix élevé de ces traitements à l’heure actuelle c’est un problème de régulation de la licence d’importation. En effet, aujourd’hui c’est au cas par cas que les autorisations d’importer du Cannabis sont délivrées. Chaque produit fait l’objet d’une taxe supplémentaire à chaque boîte. 

Coupure de presse – Carly Barton – Crédits @FB

#Ordonnance militante

2500 Livres Sterling pour trois mois, c’est juste une aberration pour Carly, mais le geste qui consiste pour elle à passer la voie légale, est surtout un acte militant. Dans 90 jours la Britannique compte en effet se rendre dans un l’hôpital public pour demander un renouvellement de sa prescription.

 

« nous allons ouvrir les vannes du Cannabis médical dans tout le pays »

 

Carly Barton :

« Ce système de prescription non remboursée est déséquilibré et parfaitement injuste. Mais j’ai le sentiment que c’est le seul chemin pour obtenir une prescription remboursée par un généraliste agréé.

Je vais me présenter chez un médecin du public avec mon ordonnance et demander à ce qu’elle soit renouvelée, sans quoi je vais devoir me retrouver à nouveau dans l’illégalité. 

Dès le moment où ça se sera produit, dès qu’un médecin remboursé par la Sécurité Sociale, le NHS Anglais, alors nous allons ouvrir les vannes du Cannabis médical dans tout le pays. »  

 

Une vidéo de Carly Barton postée par UPA (Anglais) 

 

En Angleterre comme en France, la majorité des personnes ne pourront jamais se payer le luxe d’un traitement à 900€ par mois. Comme dans le cas de Carly, l’usage des fleurs de Cannabis s’impose très souvent selon les pathologies. C’est pourquoi la valeur symbolique de cette toute première prescription est toute particulière pour le reste de l’Europe médicale. ‘Brexit’ ou pas, le Cannabis passera quand même.

Cachez ces fleurs que je ne saurais voir. Suite de l’histoire de Carly dans 90 jours quand elle aura épuisé son stock de fleurs médicinales Hollandaises. Une histoire à suivre sur Le Cannabiste dans un contexte, où de l’autre côté du petit bras de mer qui les sépare, le voisin Français s’interroge justement, en ce moment même sur l’existence d’une chose semblable.

 

Carly Barton – Crédits @FB

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources :

Sky News

Daily Star

Mirror

Radio Essex

— Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 206 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.