Charly 6 ans décédée faute de Cannabis médical

Publicité

Buralzen-LeCannabiste-BN

Charly Curtis une petite fille épileptique âgée de 6 ans avait essayé en vain plusieurs médicaments pour lutter contre une forme d’épilepsie sévère appelée syndrome de Lennox-Gastaut. Rien ne semblait fonctionner à l’exception de l’huile de Cannabis dosée 1/1 en THC/CBD.

Un matin de 2019 la petite fille elle est décédée chez elle en Indiana, tandis que son papa était parti clandestinement chercher du Cannabis pour elle au Colorado. Depuis les parents de Charly, Heidi et Dave se battent à la mémoire de leur fille pour la légalisation du Cannabis médical partout.

La prohibition les yeux dans les yeux c’est sur Le Cannabiste.

 

* * *

sweetseeds

 

Chez les Curtis à New Castle en Indiana, les murs de la maison sont recouverts de photos de Charly, leur fille, qui les a quitté un matin de février 2019.

Publiée par Marc Emery sur Dimanche 7 avril 2019

En 2018 Charly avait démarré un traitement à base du médicament nommé le Keppra pour faire cesser ses crises. Cela semble avoir fonctionné mais pour un temps seulement. En quelques mois les crises sont revenues.

 

safe image
Dave Heidi et Charly Curtis – Image Heidi Curtis @ FB

 

« Charly était une enfant joyeuse. Elle apprenait à son rythme, mais elle ne marchait pas avant l’âge de 2 ans, ne parlait pas avant l’âge de 4 ans.

Petit à petit, elle gagnait en compétences. Les choses allaient très bien. Tant que nous pouvions l’éloigner des crises, elle pourrait apprendre. » Heidi la maman de Charly sur 3KMTV

 

#Changement

Début janvier 2019 les choses ont changé pour Charly pour qui le traitement a cessé peu à peu de fonctionner. Un nouveau type de crise est alors survenu. La crise dite de ‘Grand mal épileptique’ au cours desquelles les multiples convulsions plongeaient l’enfant en état de perte de connaissance, de manière répétée.

docap
Capture d’écran – Doctissimo – Tous droits réservés – Source

 

C’est à partir de ce moment là que le diagnostic a enfin été confirmé: syndrome de Lennox-Gastaut.

Il s’agit d’un type d’épilepsie qui peut provoquer différents types de crises. Lennox-Gastaut ne peut pas être traité par un seul type de médicament.

L’allopathie fournit une réponse par type de crise. Avec le Cannabis un seul suffit pour traiter tous les types de crises.

 

epidiolex cannabidiol or cbd bottle and packaging
Médicament de GW Pharma contre les crises d’épilepsie au CBD : Epidiolex

 

La réponse que Charly attendait: l’Epidiolex, n’est pas disponible en Indiana où le Cannabis médical est illégal. Il y en avait pour des semaines afin de faire une demandé spéciale. Pas le temps ….

 

* * *

 

Devant la recrudescence et l’intensité des crises de Charly, Dave son papa a décidé de se mettre en quête de Cannabis. Après avoir conduit des centaines de kilomètres il parvient à trouver du Cannabis récréatif pour soigner sa fille.

Si tôt Charly soignée avec du THC les crises s’arrêtent.

 

51931656 2239511286100823 6889426816105185280 n
Charly Curtis – Image Heidi Curtis @ FB

 

Ce qui a mis ses parents sur la piste c’est un peu le hasard. Un ami avait ramené des brownies au THC. En désespoir de cause les parents qui n’y connaissent rien à l’herbe tentent quand même le coup.

 

 » Il n’y a plus eu de saisies ce jour-là « , a déclaré Heidi. « Nous lui avons donné une pincée le lendemain matin. Pas de crises – ce samedi entier.  » Heidi la maman de Charly.

 

Ils ne lui en ont pas donné le lundi suivant, pensant que c’était peut-être un coup de chance, une coïncidence, due au hasard.

* * *

Ce lundi-là, Charly a eu deux crises profondes avant le déjeuner.

#Mauvais Traitement

Heidi et Dave ont trouvé une autre personne qui était revenue du Colorado et en avait obtenu de l’huile de THC. Ils ont commencé à donner à Charly deux milligrammes par jour.

 

 » Nous savions que nous lui donnions déjà quelque chose d’illégal dans l’État de l’Indiana. Nous savions que les médicaments que nous donnions à notre fille pour l’aider pourraient nous conduire en prison. L’état pouvait également nous retirer la garde de notre fille pour ‘mauvais traitements’.

Tous ces risques en valaient la peine si nous pouvions l’aider, si nous pouvions la sauver de cette horrible mal.  » Heidi la maman.

 

* * *

Lors de son rendez-vous suivant chez le neurologue en Janvier, les parents ont avoué aux médecins qu’ils lui avaient donné de l’huile de THC et que aidait considérablement Charly.

« Je crois que le commentaire du docteur était: Vous faites ce que vous avez à faire « , a déclaré Heidi. « C’était une enfant plus heureuse et beaucoup plus calme » Heidi

 

53347569 2271734939545124 2682316894370791424 o
Heidi et Charly Curtis – Image Heidi Curtis @ FB

#Février

A court d’huile de Cannabis et dans l’incapacité d’en trouver dans leur État, les Curtis doivent aller chercher du Cannabis illégalement d’autres états. Avec tous les risques que cela suppose.

Début Février 2020 le père  de Charly est en voyage au Colorado. Cela fait 45 minutes qu’il est arrivé et déjà il est en quête d’huile médicinale au THC pour sa fille. Il sait que ses crises ont repris dès que l’huile était épuisée.

Son téléphone sonne, c’est Heidi sa femme. Ce matin Charly ne s’est pas réveillée.

* * *

Le rapport d’autopsie a montré que Charly est entré en état de mal épileptique. Cela se produit lorsque de nombreuses crises se produisent de manière rapprochée et ne donnent pas à la personne le temps de récupérer entre chaque attaque.

 

« Je sais que c’était rapide, et je sais qu’elle n’a rien ressenti, mais je pense honnêtement que si nous lui avions donné une dose de THC avant de se coucher ce soir-là, cela aurait pu l’arrêter.

Cela faisait la différence. Mais nous n’avions aucune indication sur la quantité de cela à lui donner. » Heidi

 

A présent, Dave et Heidi font pression pour la légalisation de la marijuana médicinale dans l’Indiana. Ils ont la conviction que cela aurait pu sauver leur fille Charly.

 

14590451 1221290614589567 9163014602066579305 n
Charly Curtis – Image Heidi Curtis @ FB

 

En début d’année prochaine cela fera 2 ans que Charly nous a quitté. Nous devons sans doute beaucoup au NORML Indiana aux US ainsi qu’au parti Bloc Pot pour la légalisation du Cannabis au Canada.

Dans la guerre des mots et des images, en ce moment charnière vers la légalisation, il ne faut pas oublier qu’un usager sur 5 le fait des sa propre initiative pour raisons de santé.

Si dans des proportions identiques à Israël aujourd’hui le Cannabis médical était légal en France par exemple, il concernerait environ 1.5 Million de personnes.

La tragédie de Charly doit nous rappeller, ce qui caractérise le besoin essentiel de Cannabis dans notre société: c’est avant tout la santé, la tolérance et la compassion. Continuons le combat.

 

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Bloc Pot /// Now This /// WRTV /// Doctissimo /// 3 KMTV 

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

A propos Jean-Pierre 935 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.