Denver décriminalise les champis hallucinogènes

Publicité

C’est une décision à laquelle personne ne s’attendait: le conseil municipal de la ville de Denver au Colorado /USA, vient de voter à 51 voix contre 49 la décriminalisation des champignons hallucinogènes. Un article Le Cannabiste ‘hors-sujet’, mais comme c’était à Denver on ne pouvait pas s’en empêcher.

* * *

D’habitude c’est assez simple, pour reconnaître un échantillon de texte issu de notre journal au hasard, il suffit de compter le nombre de fois où le mot Cannabis est employé. S’il est très élevé et que toutes les fois il porte la Majuscule, alors ne cherchez plus, vous êtes au bon endroit.

Crédits Pixabay

#Changement

Mais aujourd’hui les choses changent un peu. Et, chose exceptionnelle : nous allons pour une fois nous intéresser à la drogue. (NDLR: là tu nous a scié)

C’est surtout que la bonne ville de Denver chère à tous les cannabistes pour ses lois favorables et incitatives sur la weed, vient carrément d’autoriser la consommation de champignons psychédéliques.

Une pratique de l’escalade libertaire dont il n’est pas sur qu’elle servira la belle verte, mais elle aura l’avantage de faire la une de toute la presse d’ici quelques heures et de nous faire un peu parler d’autre chose que de weed pour une fois.

 

#Psilocybine

Là c’est un peu comme si on vous parlait de football. ‘La vérité’ en drogue on n’y comprend rien du tout, alors on est allé voir sur Wikipedia. Et bien figurez vous que les champis hallucinogènes contiennent de la psilocybine, et la psilocybine est un acide hallucinogène.

« La psilocybine est un esterd’acide phosphorique, la 4-hydroxydiméthyltryptamine est un alcaloïde de type indole avec un radical d’acide phosphorique qui est le principe actif de certains champignons hallucinogènes. Elle a été isolée chez les psilocybes, les conocybes, les panaeolus et les stropharias.

Son nom chimique est 4-phosphoryloxy-N,N-diméthyltryptamine, parfois abrégé en 4-PO-DMT. » Source Wikipedia

#30

C’est le nom de la proposition de loi qui a permis avant-hier Mardi 7 Mai de modifier la loi par rapport à cette matière là. 

Ses dispositions interdisent au gouvernement de la ville d’utiliser toutes ressources pour imposer des sanctions pénales aux adultes de plus de 21 ans pour leur usage personnel et la possession de psilocybine, l’ingrédient actif de ce qu’on appelle les «champignons magiques».

L’initiative 301 précise également que la répression à l’encontre des personnes qui consomment et possèdent des  champignons est la «priorité la plus basse en matière d’application de la loi».

Illustration : Champignons hallucinogènes – Wikipedia

Pour le moment, aucun système de commercialisation n’a encore été envisagé. La ville de Denver  et met en place un comité d’examen chargé d’évaluer et de signaler les effets du changement d’ici le début de 2021.

La nouvelle ordonnance, rédigée par un groupe de défense appelé Decriminalize Denver, n’est qu’un exemple de la façon dont les activistes de la réforme de la politique en matière de drogue s’orientent au-delà de la marijuana, légalisée dans un nombre croissant d’États malgré son interdiction fédérale.

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Forbes //// Marijuana Moment //// KTLA

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 325 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.