La Knesset vote en faveur du Cannabis Médical

Publicité

La chambre parlementaire Israélienne, la Knesset, vient de voter une loi le mardi 25 décembre 2018, afin de permettre aux entreprises et aux agriculteurs du pays de bénéficier sous licence d’état, du droit de produire mais aussi d’exporter massivement du Cannabis médical vers les régions du monde où sa consommation est permise par les autorités nationales. Jusqu’ici tout va bien, la vague verte suit son cours et vous êtes sur Le Cannabiste. Éclairage.

* * *

La nouvelle, a tout de même provoqué une onde de choc dans la presse nationale Française. Certains vont même jusqu’à soupçonner l’état Juif de vouloir enfumer le reste du monde avec son herbe, France incluse. Le parlement d’Israël vote effectivement, en faveur des exportations de Cannabis, alors que son usage social reste interdit en Israël. Les journalistes n’arrivent toujours pas à s’en remettre et c’est un peu la panique.

La palme du sous entendu douteux pour cette ‘une’ de BFM TV, un petit côté suspicieux tout de même, alors qu’on parle de Cannabis médical. La triste preuve, s’il en fallait, que les mot ‘drogue’ et ‘interdite’ occupent encore tout l’esprit d’un bon nombre de nos confrères hexagonaux.

 

Capture d’écran BFMTV – Tous droits réservés

 

#Little News

En fait le projet de loi date de 2016, cela fait pratiquement 3 ans que le gouvernement Israélien a donné son accord pour la production et la commercialisation du Cannabis médical, y compris son exportation.

 

Image Pixabay Commons

Au passage souvenez-vous nous avions salué d’une bordée de mots doux le récent vote de la contraventionnalisation de l’usage social de la plante dans les colonnes du Cannabiste.

 

« une idée tellement bête qu’on se demande où ils l’ont trouvée »

 

Selon The Times of Israël il y aurait à l’heure actuelle seulement 8 producteurs de Cannabis médical dans le pays, mais des dizaines de demandes de licence auraient été effectuées par des entreprises spécialisées dans le Cannabis, ces derniers mois. De nombreux dirigeants de groupes privés ont salué une ‘décision bienvenue’, c’est la cas de Saul Kaye le PDG de iCAN qui déclarait à nos confrères du Times : «Israël, déjà le pays le plus avancé dans ce domaine, sera désormais en mesure de produire et de commercialiser du cannabis et des produits à base de cannabis qui aideront des millions de personnes souffrantes»

#Big Money

L’état d’Israël ne s’en cache pas, la motivation première pour soutenir cette réforme c’est la manne financière considérable que représente le positionnement stratégique sur un tel marché pour la nation.

 

le premier Ministre Israélien Benjamin Netanyahu – Crédits kremlin.ru

 

Le premier ministre  Benjamin Netanyahu avait d’ailleurs mandaté un expert le Professeur Avi Simhon pour évaluer les revenus potentiels d’un tel marché pour le pays. En réponse, le professeur avait fourni une estimation autour des 600 millions d’€, en revanche selon les estimations du ministère Israélien de l’agriculture et du développement rural, on s’approcherait plutôt des 4 Milliards d’€. C’est donc une évolution qui sera scrutée à la loupe dans les prochains mois.

#Veto ou pas veto

À ce stade si vous avez lu le reste de l’article, vous vous doutez bien qu’il ne va pas être question d’un vétérinaire, ce serait plutôt le maître du pays, le premier ministre  vers qui les regards sont tournés Benjamin Netanyahu. Car il reste désormais le seul à pouvoir faire capoter tout le processus s’il décide d’utiliser son veto de chef du gouvernement, ce qu’il fait rarement. Mais souvenons-nous tout de même que Netanyahu avait personnellement rejeté cette même loi une première fois en avril dernier précisément à cause de la question des exportations de Cannabis.

 

Le milliardaire anti Cannabis : Sheldon Adelson – Crédits Wikimedia

 

Il existe à l’heure actuelle deux principales sources d’opposition à cette évolution législative en Israël, Gilad Erdan le ministre de la sécurité publique, mais il semble d’après le journal Globes qu’il ait décidé de ne plus s’opposer à cette loi. La deuxième viendrait du milliardaire Israélo-Américain Sheldon Adelson qui est un farouche opposant à toute forme de légalisation du Cannabis, médical ou pas.

Ainsi, ce serait gagné, sans réellement qu’on puisse en être sur pour les producteurs Israéliens. Si le cabinet Netanyahu valide le choix définitif du parlement comme on est en droit de s’y attendre, il faut se préparer à un nouveau ‘Boum’ de l’ensemble des industries liées au Cannabis en Israël. Un nouveau ‘Boum’ tout à fait considérable.

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources :

Times of Israël

Globes

Wikipedia

Vignette : Marijuanabreak.com

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 276 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.