L’Ukraine s’apprête a légaliser le Cannabis médical

Publicité

Madehellin- lecannabiste
Elena Mozhvilo Avnof Iwpoq Unsplash

 

Le parlement de l’Ukraine vient de lancer un projet de loi pour légaliser le Cannabis médical dans le pays à l’initiative de 30 députés venus de tous les horizons politiques. La production et la diffusion de Cannabis à fort taux de THC sera encadrée et protégée par la loi. En Ukraine l’herbe de Cannabis pourra être employée à des fins de traitements médicaux et de recherche.

Le monde de demain, un gramme à la fois c’est sur Le Cannabiste.

 

* * *

#Projet

C’est désormais officiel, le projet de loi soumis au parlement Ukrainien le 24 décembre dernier, vient d’être reçu par la Verkhovna Rada, autrement dit par le parlement Ukrainien, ce qu’on dénomme simplement la ‘Rada’ c’est l’assemblée suprême, qui compte aussi bien l’assemblée que le sénat, tout en un.

 

Parlement Ukrainien Verkhovna Rada
Le bâtiment du parlement Ukrainien Verkhovna Rada – Image @ Unsplash

 

Le projet de loi présenté en première commission vient d’être présenté en dernière lecture avant le vote, le texte a d’abord été amendé successivement, après être passé devant un certain nombre de comités.

  • Comité pour la santé publique
  • Comité autour du développement économique
  • Comité sur la production agricole
  • Comité Budgétaire
  • Comité anti corruption
  • Comité sur l’intégration Européenne

Présenté le 24 Décembre au parlement par une commission plurielle, le texte vient de passer la barre des comités et se trouve désormais entre les mains des parlementaires pour un premier vote.

 

* * *

La loi prévoit de créer des conditions réglementaires pour la circulation légale du Cannabis aux fins prévues par la loi, notamment pour son utilisation dans la pratique médicale, les activités scientifiques et techniques et dans l’industrie. À cette fin, les auteurs proposent de modifier un certain nombre d’actes législatifs.

 

L'interieur du parlement Ukrainien Verkhovna Rada
Le bâtiment du parlement Ukrainien Verkhovna Rada – Image officielle @ GVT

 

Le projet définit les exigences pour les entités économiques qui peuvent effectuer des opérations liées à la circulation du cannabis, ainsi que réglemente la répartition des fonctions et pouvoirs des autorités de régulation pour lutter contre le trafic de substances règlementées.

Les substances psychotropes et les précurseurs, en ce qui concerne le contrôle de la consommation de cannabis seront autorisés à des fins précises, spécifiées par la loi.

Voici la dernière mouture du projet de loi en Ukrainien, oui en Ukrainien. Pourquoi ? Parce qu’on peut.

https://lecannabiste.com/wp-content/uploads/2021/01/doc_540625.pdf

#La tournée du patron

Partout dans le monde c’est le même discours: légaliser pour mieux le contrôler. L’avenir du Cannabis ne passe plus par l’illégalité et la répression, mais par la fiscalité la santé et la science.

 

* * *

 

Il ne reste qu’une poignée de pays qui pratiquent assidûment la lutte contre le Cannabis dont la France à grands coups de milliards et de communication politique pour électeurs attardés.

 

Marjanblan Kkddamgjy0k Unsplash
Image @ Unsplash

 

Parmi ces pays, un seul connaît le privilège d’un ministre de l’intérieur toujours en poste, qui a reconnu publiquement sa corruption contre des faveurs sexuelles et se retrouve poursuivi en justice pour viol.

Dans ce même pays, le ministre de la justice lui même serait poursuivi pour des malversations. 

Non ce pays ce n’est pas l’Ukraine.

 

 

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : UKR Inform /// Portail du Gouvernement Ukrainien

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

A propos Jean-Pierre 893 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.