4 militaires de l’opération sentinelle en GAV pour du Cannabis

Publicité

C’est une information Le Parisien, on apprend aujourd’hui que 4 militaires de l’opération sentinelle ont été d’abord portés manquants puis retrouvés placés en garde à vue pour détention et usage de Cannabis. Une brève qui tombe à pic sur Le Cannabiste.

* * * 

C’est une nouvelle qui tombe à un moment bien précis de notre histoire où l’armée risque de jouer un rôle dans les évènements de maintien de l’ordre dans les semaines à venir.

C’est l’histoire de 4 militaires de l’opération sentinelle à Paris qui partagent un peu de Cannabis. Un truc qu’ils ont dû acheter au coin de la rue sans doute. Âgés de 20 à 24 ans, ils se sont retrouvés au moment de leur pause pour se rouler un pétard discretos dans le jardin public du coin. On peut facilement supposer qu’ils le faisaient de temps en temps histoire de décompresser un peu sans créer de problèmes à personne. (NDLR: Comme s’ils avaient bu de l’alcool par exemple)

#Vous m’ferez 4 jours

‘Discretos’ vous avez lu deux lignes plus haut, et bien pas si discretos que cela, puisque la police municipale les a pris, direction le commissariat, garde à vue, procédure et tout le tremblement. Nos compères ont alors déclaré être de simple étudiants. Vu la quantité saisie, avec 5 grammes, ils auraient même pu s’en tirer avec une simple amende.

* * *

Oui mais voilà leur séjour au trou les aura mis en retard à l’appel et comme il s’agit tout de même d’une opération de veille anti attentat, à l’armée on ne rigole pas avec les effectifs manquants. Bref, l’état major les a retrouvé et probablement déjà remplacés, ça pose tout de même entre nous la question suivante : Combien d’hommes et de femmes seraient susceptibles de consommer du Cannabis dans l’armée ou dans la police?

Imaginez qu’on se mette à dépister les fonctionnaires et les politiques. Après tout un mandat d’élu ou un FAMAS ne peuvent pas être plus dangereux qu’une automobile en zone urbaine peuplée non? 

A l’heure où la France s’apprête à avoir recours aux services de l’armée pour assurer en partie le maintien de l’ordre dans le pays, voilà une anecdote qui chatouille un peu quand même.

Un fait divers vite oublié, pour se rappeler tout de même que attention ! L’armée ça n’est pas la police. Non ça n’est absolument pas la même chose… Et quelque part c’est aussi très bien comme ça. ;).

* * *

L’article original Le Parisien est ici

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 340 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.