Cannabis : le véritable moteur de la police ?

Publicité

Le Cannabiste revient en écussons, sur les dernières déclarations du ministre de l’intérieur Français au sujet de l’amende délictuelle et des consommateurs de produits stupéfiants. Cannabis le véritable moteur de la police ? Un sujet de la rédaction : On est les champions!

 

* * *

 

En macronie pour les Cannabistes, les choses ne s’arrangent pas, ça semble même parti pour durer.

Un président narquois, sentencieux et déconnecté. Un climat politique et social explosif. En réalité l’état Français, est à ce point incapable d’inspirer la paix sociale, qu’il en est réduit, à interdire le port du maillot de l’équipe adverse, en ville, un jour de match de foot.

On est les champions

Édifiant.

 

Un pays à la dérive qui accepte de faire le deuil de la paix sociale quotidiennement sans sourciller – Capture d’écran France Info –

#Cannabis

5 chiffres pour briller en société en 2020:

  • 5 millions de consommateurs réguliers
  • 250 000 travailleurs clandestins
  • 50 ans de prohibition
  • 45% des adolescents en fument
  • 300 000 patients devraient en bénéficier

Les saisies sont quotidiennes, certaines particulièrement volumineuses. La situation est celle d’un trafic constant, la France est la plaque tournante du Cannabis en Europe. Ajoutez à cela que pratiquement 10% de sa population en est consommatrice à un moment ou à un autre.

On est les champions

Usant.

 

* * *

 

La France possède toujours les lois parmi les plus dures au monde, contre l’usage et la culture de cette plante.

Chez nous tout est ‘stupéfiant’, quelques fleurs de chanvre donnent lieu au même traitement policier qu’un gramme de coke. Pourtant le Cannabis à sa place comme nulle autre drogue, dans le cœur des fonctionnaires.

 

 

Le Cannabis, véritable moteur de l’activité policière et sécuritaire dans notre pays, ça se traduit par l’attachement des forces de l’ordre à son image. Au delà même de la notion de dogmatisme de la prohibition, on peut même parler d’un véritable culte pour la feuille aux branches impaires.

Un attachement un peu malsain, que seuls les chasseurs de voyous comprennent. Sauf qu’on le sait maintenant, les ‘voyous’ c’est environ 10% de la population Française. Ça va leur faire du boulot ….

 

Image police Nationale- BSU Tourcoing – Tous droits réservés

 

Et l’évolution des carrières dans la police ça marche comment?

Pour caricaturer un peu, Jusqu’à Nicolas Sarkozy, il y avait l’appréciation personnelle, l’ancienneté et le piston. Puis Sarko a mis en place la ‘culture du résultat’.

Du coup ,sous l’actuel ‘pistonneur‘ Gérald Darmanin, c’est encore le taux d’élucidation, véritable élixir pour l’avancement des carrières ‘qui fait la loi’ dans la police.

#Élucidation

Ça n’est pas facile de trouver les chiffres du taux d’élucidation en France. On pourrait presque se dire que l’état ne s’en vante pas trop. Avec le moteur de recherche du site du ministère de l’intérieur, en marge de faits divers, ça donne ça. C’est un sujet sensible.

 

 

 

Quelques bribes …. (Source Sénat)

  • Global gendarmerie en 2007: 36,1 %
  • Taux global police en 2007: 41,1 % 
  • Vols de voitures en 2008:  11.96% d’élucidation

 

* * *

 

Mais grâce à la pugnacité de nos lecteurs(trices) on a déniché un joli tableau récapitulatif et prévisionnel, depuis le site officiel du gouvernement Français. Sans tirer la moindre conclusion péremptoire, ça donne une petite idée des chiffres officiels en la matière.

 

 

Et comme notre culture statistique du droit se résume à peu de choses en vérité. Sur la question épineuse du taux d’élucidation, et l’amende délictuelle, on est allé en parler à notre spécialiste, le Professeur Yann Bisiou.

 

* * *

 

L’enseignant chercheur, travaille précisément sur ces questions, décryptage.

« Pour obtenir une augmentation massive du taux d’élucidation le gouvernement s’est dit que l’amende délictuelle constituait une solution parfaite. Un peu à l’image de la sécurité routière.

Mais à moins d’inventer le ‘radar à pétard’ ça ne pourra pas fonctionner. Sur les 23,5 millions de PV routiers l’an passé: 900 000 ‘seulement’ sont le fait des forces de l’ordre en personne.

Selon l’OFDT: 17 millions de Français ont consommé du Cannabis dans l’année 1.4 millions de façon régulière, 5 millions au moins de manière occasionnelle.

* * *

Tout le monde sait qu’en criminologie, la certitude d’être sanctionné est plus dissuasive que la sanction elle même (sauf bien sur quand cette dernière est disproportionnée).

En France ce qui occupe la justice par ordre décroissant c’est:

  • 1 – Les délits routiers
  • 2 – les vols et recels
  • 3 – l’usage des stupéfiants

Plus ou moins  100 000 condamnations sont prononcées chaque année pour usage de stupéfiants, on peut dire que la mise en application de la prohibition ne se fait pas de manière laxiste dans notre pays.

Malgré les contraintes qu’une politique de répression fait peser sur le public il est à mon avis illusoire, de penser qu’on réglera cette question de santé publique par la force.

Car l’efficacité tant vantée du contentieux routier ne vient pas de l’automatisation de la sanction mais de la constatation de l’infraction

Dans des proportions égales on aura sanctionné 16% des usagers si on dresse dans les 900 000 PV par an. 84% des consommateurs ne seront jamais contrôlés. Après 50 ans d’échec notoire : un nouveau coup d’épée dans l’eau. »

Yann Bisiou – CORHIS – Université Paul Valéry Montpellier 

 

#100%

L’effet rotor de la politique de prohibition du Cannabis ajoutée à celle dite ‘du chiffre’ et qui date de Nicolas Sarkozy, c’est que les forces de l’ordre font feu à 100% sur les affaires liées au Cannabis. Bon pour l’état, bon pour les amendes, bon pour les carrières, c’est tout gagnant. Mauvais pour la paix sociale? Qu’importe ce sera la défaite avec le style.

 

Image Police Nationale – Stups de Mantes la Jolie – Tous droits réservés

 

L’iconographie présente sur les badges des différentes unités de la police Française témoigne de son attachement au Cannabis. Selon les déclarations du Coordinateur National des douanes à la Mission Cannabis de l’assemblée, 4/5 e de toutes les saisies de stupéfiants concernent le Cannabis.

Alors pourquoi le légaliser ? 

Parce que la police aurait certainement mieux à faire que de s’occuper d’une question de santé publique. Équipé du seul bâton il n’est pas facile de comprendre que si le Cannabis est un médicament alors le véritable crime en puissance, ce serait la prohibition.

 

 

 

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Twitter /// Police Nationale /// Senat  ///  Ministère de l’Économie et des Finance

Remerciement Spécial : Professeur Yann Bisiou, Mr le Procureur de la République du TGI de Nîmes, Alex Maillard

 

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

 

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 671 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.