Faut-il prohiber l’Académie Nationale de Médecine?

Publicité

En France, l’Académie nationale de Médecine, s’exprime régulièrement de manière alarmiste à propos du Cannabis. Par une série de charges aussi grotesques que caricaturales, cette institution est aussi souvent exposée, notamment par le biais du médecin et chroniqueur catalogué à droite de l’extrême droite : Jean Costentin. 

Face aux enjeux de notre temps, faut-il continuer de financer une institution stérile et à ce point en décalage avec la vérité scientifique? Faut-il prohiber, autrement dit: dissoudre l’Académie Nationale de Médecine? Le Cannabiste s’interroge avec vous sur la pertinence pour notre pays, de continuer à traîner un tel boulet, hérité directement de la royauté.

 

* * *

 

Citoyens, citoyennes, qu’on se le dise, il reste des niches républicaines où la royauté Française a planqué ses billes. L’abolition des privilèges n’a pas dit son dernier mot. En fait, selon le vieil adage : ‘plus c’est gros, plus ça passe’

Ventre mou du conservatisme médical, repère des inconditionnels de la prohibition du Cannabis, essayons de comprendre à quoi sert encore cette institution hors d’âge, aux expressions anxiogènes et fantaisistes.

« … L’Académie royale de médecine a été créée par Louis XVIII en 1820, sous l’impulsion du baron Antoine PortalWikipedia

#Okboomer

‘130 membres titulaires, 160 membres correspondants, 100 membres correspondants étrangers et 40 membres associés étrangers’. Le rôle de ce conseil est consultatif. Selon les observateurs, l’âge moyen y est supérieur à 70 ans.

N’y cherchez pas votre toubib, vous ne trouverez pas de médecin traitant dans cette académie. Les généralistes n’y semblent pas les bienvenus, à priori il n’y en a aucun … Ce sont de grands chirurgiens, des chercheurs, des spécialistes des professeurs … beaucoup parmi ses membres, sont impliqués dans la vie politique.

* * *

Fossile – Illustration @Pixabay

 

Les médecins deviennent membre de cette académie après y avoir été élus. Le statut de secrétaire par exemple ne se perd pas, c’est une fonction attribuée … à vie … un truc de dingue.

D’ailleurs, parmi les statuts de l’académie qui se trouvent sur ce lien. On trouve le mot : ‘ perpétuel ‘ très exactement 23 fois.

 

* * *

#Redondante

L’académie est supposée répondre au gouvernement, dans les domaines suivants :

  • la santé publique
  • les épidémies, maladies, vaccins
  • les médicaments
  • les eaux minérales, les cures thermales

Cependant la totalité de ces questions est désormais encadrée par des agences gouvernementales publiques, telles que Haute Autorité Santé Agence Nationale du Médicament, Agence Française de santé publique etc … 

Ici l’intervention d’un médecin chroniqueur sur France Inter en 2017, déjà, la question semblait ne plus se poser.

#Questionnable

Comme vous on s’est demandé à quoi ça sert vraiment l’Académie de médecine … On s’est posé la question de savoir honnêtement, en gros ce qu’il en est sorti ces derniers temps, et ce dont on pourrait éventuellement parler, ou pas …

Alors on a cherché sur des questions hors sujet, histoire qu’on ne puisse pas toujours nous accuser, d’être des ayatollahs du Cannabis.

* * *

Exemple 1 : La PMA

Capture d’écran – Tous droits réservés

Bon d’accord, sur la PMA on devrait pouvoir se passer de leur avis, c’est même évident.

* * *

Exemple 2 : L’Homéopathie

Capture d’écran – Tous droits réservés

 

Bon bah là aussi, faut se dire que même si on obtient pas leur avis, on devrait tous y survivre. Au moins jusqu’à l’année prochaine.

* * *

#Éthique en Toc

La valeur qui devrait être venue avec les années, confère nos doctes édiles à un rôle d’arbitrage et de conseil, sur des questions de société importantes comme …. les médicaments et la santé … Nous pouvons compter sur leur impeccable neutralité de principe. À moins que ….

 

Exemple 3 : Le Mediator

Capture d’écran – Tous droits réservés

Oooops.

Bon là non plus, on ne peut pas dire qu’ils soient indispensables les académiciens. A signaler au passage que le bulletin de l’académie était subventionné jusqu’en 2017 par les laboratoires Servier. De nombreux membres travaillent quotidiennement avec d’autres de ces groupes pharmaceutiques directement ou indirectement, d’ailleurs légalement, rien ne les en empêche …

 

Fossile – Illustration @Pixabay

#Cannabis

Depuis l’Académie de médecine on produit généralement des communiqués assez sommaires en matière de Cannabis. Les argumentaires gravitent autour de prises de position, plus ou moins obsolètes.

La plupart du temps il s’agit des mêmes vieux serpents de mers THC en tête. Aucune des nombreuses études qu placent le Cannabis au rang de médicament puissant ne trouve grâce aux yeux des édiles. « Ce machin là ne peut pas être considéré comme un médicament » : ils en font pour ainsi dire une obsession.

* * *

Ici un florilège de 2014 sur Le Figaro qu’un de nos amis sur Twitter aura vite fait de démonter, études en mains, point par point. Ce qui nous aura au moins évité d’avoir à le faire.

 

 


#Docteur Fockeur

Au petit jeu médiatique la lutte prohibitionniste, le chef de file des fossiles Français à un nom : Jean Costentin. Il nous est même arrivés de lui parler en personne … (NDLR: par mail interposé hein, faut pas pousser.)

 

 

Souvent pris en grippe par les militants Cannabistes pour qui il n’a aucune compassion, l’ancien médecin prend soin de s’exprimer sous son propre nom, sur un site connu pour héberger des idées d’extrême droite : Boulevard Voltaire. Son principal baroud : la lutte contre l’usage médical du Cannabis.

 

Alors qu’une épaisse littérature s’accumule en faveur du Cannabis médical, qui devient d’ailleurs une réalité, économique scientifique et sociétale mondialement … Le dada du professeur c’est la Ganja et il n’a pas fini de nous étonner avec ça.

Autre exemple sans commentaire.

#Ligne Maginot

Face à une évolution mondiale des régulations du Cannabis qui traduit un élan vers la compassion et de paix sociale, il existera toujours des îlots d’intolérance et d’obscurantisme. L’académie de médecine est devenu un peu ce que l’extrémisme est aux religions paisibles. Une émanation indésirable, contreproductive: en 1 mot ‘toxique’.

Fossile – Illustration @Unsplash

Pour nous la réponse est oui; assez paradoxalement, l’Académie Nationale de Médecine semble être devenue une pathologie dont notre pays gagnerait sans doute, à se soigner.

Au moins coupables d’avoir défendu depuis si longtemps, une prohibition criminogène et manifestement délétère, l’Académie est juste une usine à problèmes, qu’il faudrait traiter comme on le fait avec les vieux objets devenus polluants : le recyclage.

 

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : France Info /// Science et Avenir /// France Inter /// Le Figaro Santé /// Boulevard Voltaire /// Kernews

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 478 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.