Historique! L’OMS veut reclasser le Cannabis

Publicité

L’Organisation Mondiale de la Santé par la voix de son directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus vient de proposer à la Commission sur les Stupéfiants de l’OMS de modifier les classements du Cannabis et ses dérivés vers des tableaux moins contraignants. La nouvelle est historique, les conséquences attendues sur le long terme seront profondes et durables. Le Cannabiste vous en dresse le portrait.

* * *

L’information avait discrètement fuité au milieu de la semaine dernière et une copie d’une lettre émanant du directeur de l’OMS s’était un peu ‘accidentellement’ retrouvée sur internet. Oops trop tard …

Dans ce courrier il est question de Cannabis, de classification et dans le détail, de Cannabinoïdes.

#3 choses à savoir

  • #1L’OMS consacre l’emploi thérapeutique du Cannabis en dehors du tableau IV. Il existe deux classifications internationales des substances selon leur type. La convention de 1961 et celle de 1971. Selon les propriétés et l’intérêt thérapeutique des substances elles sont classées en 4 niveaux.
  • #2 L’OMS souhaite transférer le classement du THC depuis la convention de 1971 vers celle de 1961. Le Cannabis passerait ainsi de la définition de psychotrope à celle de stupéfiant. En une image l’excellent site du Think-Tank FAAT nous propose un aperçu de ce que propose concrètement la requête du directeur de l’OMS.
Image faaat.net

 

  • #3L’OMS veut permettre un contrôle précis du THC et des autres cannabinoïdes Tout d’abord le CBD ne devrait plus être inscrit au rang des substances stupéfiantes dans la liste de l’OMS à terme. Mais également le THC en dessous de 0.2% ce qui pourrait impacter le commerce de détail de manière importante. Le retrait de la plante du tableau de la convention de 1971 est accompagné du retrait des extraits et des concentrés. Ce qui est une excellente nouvelle pour les fabricants d’huiles et de haschich. Si la modification est acceptée.

* * *

#Cest qui qui décide?

Qui dit lettre dit destinataire et pour le coup on vous laisse savourer en image le portrait de la commission internationale sur les stupéfiants de l’OMS. Voici les gens qui ont pour mission de mettre en oeuvre cette reclassification du Cannabis, une joyeuse bande de hippies qui écoutent du Skrillex en fumant de l’herbe à chat.

La commission des stupéfiants est réputée pour avoir grassement fait son beurre de la guerre à la drogue. On y trouve d’ailleurs un magistrat français qui a fait toute sa carrière sur la prohibition avec des méthodes vivement critiquées par le passé.

#Ça change quoi?

Premièrement il faut garder à l’esprit qu’au niveau des états membres l’OMS est aux mieux un facilitateur au pire un organe consultatif, donc non ça ne signifie pas que le Cannabis va soudainement être légal de partout du jour au lendemain. 

Un rapport émis par la communauté de joyeux drilles en photo ci-dessus devrait voir le jour en Février. Puis une commission réunira les 53 membres votants. Le vote était attendu en mars 2019 mais il faudra peut-être patienter jusqu’en 2020 et la prochaine session annuelle du comité.

#The door

La porte est entrouverte et les aménagements en cours à l’OMS sont susceptibles de permettre aux États qui le souhaiteront à terme de mettre en place leurs propres législations sur le Cannabis à usage médical et social le cas échéant, sans entrer en conflit avec les régulations collectives.

Mais il faut garder à l’esprit que les états demeurent libres d’adapter individuellement leurs propres législations sur les produits et les molécules stupéfiantes ou pas…

En France la balle est désormais dans le camp du ministère de la santé et de la MILDECA, reste à savoir suivant ces évolutions d’ordre mondial s’ils choisiront d’adapter leurs recommandations en matière d’usage thérapeutique/confort du Cannabis. Mais aussi et c’est le plus important à l’heure actuelle, en matière de chanvre de détail et de CBD.

On peut imaginer que du fond de leur cellule à Seysse, Nicolas et Vincent risquent de trouver la nouvelle un peu … salée ainsi le CBD et le THC en dessous de 0.2% c’est plus du stup? !

Voilà une nouvelle qui va aussi sûrement plaire aux magistrats Français dans leur ensemble.

* * *

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : FAAT.net 

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 307 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.