Instadose CBD : Arnaque en perspective

Publicité

Il y a quelques jours par voie de communiqué de presse l’entreprise Canadienne Instadose a annoncé son intention de produire et de commercialiser du CBD au Canada à partir de plantations situées en Afrique, en République Démocratique du Congo. Après une enquête approfondie, de nombreux indices portent à croire que l’affaire ne serait qu’un vaste coup de communication, sinon clairement une grosse arnaque. Analyse.

* * *

Le marché du CBD ressemble un peu à celui des technologies de l’internet dans les années 90 pour ceux qui l’ont connu : Chaque semaine de nouveaux coups de théâtre, pratiquement chaque jour son lot d’événements marquants et de fausses nouvelles. Les fameux ‘Game Changer’ *(Changeurs de la donne). 

C’est un peu le jeu auquel semble vouloir se prêter la société Instadose dont nous avions pressenti les velléités spéculatrices et disons le franchement : la morgue.

 » L’année 2018 s’achève avec un parfum de spéculation. » le Cannabiste 30 Décembre 2018

#Inconnue au bataillon

Alors on a eu beau chercher, à l’exception des références issues du Communiqué de presse que Instadose a payé pour diffuser dans le Financial Post. Aucune autre trace de cette compagnie ailleurs. Aucune preuve visuelle non plus de cette soi disant production massive de Cannabis ou de quelque chanvre que ce soit. 

Capture d’écran CBC – Tous droits réservés

En fait la seule trace que l’on trouve sur la toile ne vient pas de Instadose mais de son PDG Grant Sanders. Apparemment un projet de production de chanvre au Nicaragua qui aurait mal tourné. Grant et la société locale Hemp Agro avaient en effet pris pour partenaire un trafiquant de drogue connu localement.

Bilan : Plantation détruite, responsables emprisonnés.. Et à la tête de tout cela qui retrouvait t-on en 1999 ? Grant Sanders, l’actuel PDG d’Instadose.

 

#Equity Guru

Il faut bien l’avouer sitôt avions nous traduit et publié le communiqué de presse de Instadose, on est ensuite tombé sur un article magistral d’un média spécialisé bien connu des milieux boursiers : Equity Guru. Sous la plume de leur rédacteur Chris Perry EG c’est un peu le dézingueur des mythes auxquels les investisseurs doivent se méfier. Un genre de Fake Buster* pour les affaires. (traqueur de faux , de mensonge)

 

 

Et en période d’investissement intense dans le Cannabis comme c’est le cas ces derniers mois aux US, EG s’est intéressé à l’annonce d’Instadose justement. Et là, on peut vous dire qu’on a bien ri parce que chez Equity Guru, on ne mâche pas ses mots. Florilège :

Extraits du site Equity Guru

« Mais une chose que je ne supporterai pas, c’est un mensonge droit, manipulateur, visible comme le nez au milieu de la figure, une arnaque qui ne me considère même pas comme une personne intelligente qui sait reconnaître quand on lui file un coup de pied dans les boules. »

« FUCK YOU AND YOUR BULLSHIT SCAM, GRANT » – Volontairement non traduit

« Instadose est une arnaque. C’est une fraude et je vais me tenir ici au risque d’être poursuivi en justice et le dire au mensonge, à l’escroquerie, à la fraude, au trou du cul »

* * *

#Le choc des photos

Effectivement Equity Guru reprend à son compte un certain nombre d’indices visuels sans équivoque dans la présentation d’Instadose. On y voit effectivement un certain nombre de choses douteuses, mais surtout pas la moindre trace d’une exploitation de chanvre ni de ses fermiers. Des tracteurs, des hommes en arme, pas de chanvre.

Le site expert relève surtout la soudaineté et l’incroyable volume de production promis par Instadose. Incroyable en effet, au vu des infrastructures présentées en image mais surtout de l’agenda très court du nouveau challenger pour produire promettre la livraison de ses produits dès cette année, avec rappelons le 96.9% de rabais vis-à-vis des prix du marché.

#Gardez vos sous

Bref, si vous aviez envie d’investir dans l’économie légale du chanvre et du Cannabis, va falloir attendre un peu. De surcroît la loi Canadienne ne permet pas d’importer ce type de produits pour le moment, ce qui fait au final pas mal de gros problèmes non résolus.

Malgré nos sollicitations répétées par email et téléphone il ne nous a pas été possible d’échanger avec des personnes responsables de l’entreprise Instadose. Nous tâcherons de revenir avec des mises à jour de cet article dès que ce sera possible. Quelque chose nous dit … qu’on va reparler d’Instadose en 2019.

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources :

Instadose

Digital Congo

Equity Guru

CBC Radio Canada

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 413 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.