Interdiction (ou presque) du HHC en République Tchèque !

Publicité

Stormrock 60
panneau interdiction et plante cannabis hhc

Cela faisait un moment que la République Tchèque se posait la question de l’interdiction du HHC (hexahydrocannabinol). Jusqu’à maintenant, ce pays parlait plutôt de le réguler,  disant que la prohibition n’était pas la solution.

Maintenant, il est question d’interdiction du HHC, mais en réalité, vous allez voir qu’il ne s’agit pas vraiment de ça.

Le bannissement du HHC en Tchéquie ; détails sur Le Cannabiste.

 

La Décision Gouvernementale de la Tchéquie pour l’interdiction du HHC

Après plusieurs mois de latence, le gouvernement de la République Tchèque a finalement décidé d’interdire le HHC. En effet, sa vente très courante devenait problématique. Pas moins de 12 enfants hospitalisés suite à l’ingestion de produits HHC, on vous laisse deviner lesquels… Les gummies, ces bonbons gélifiés ressemblant souvent à des bonbons classiques dont les enfants raffolent.

D’ailleurs, Steve Rolles [analyste politique principal à la Transform Drug Policy Foundation, Royaume-Uni] a déclaré :

“Les produits comestibles qui ressemblent à des bonbons sont une très mauvaise idée. Si vous avez des médicaments qui ressemblent à des confiseries, une augmentation des intoxications pédiatriques est-elle surprenante ?”

C’est vrai que c’est pas faux ! Bien que les enfants ne soient pas censés finir avec ces bonbons spéciaux entre les mains, un incident est vite arrivé.

Dans le cas de la Tchéquie, les produits HHC sont disponibles dans des distributeurs automatiques, on comprend donc pourquoi n’importe quel enfant peut se retrouver à gober des gummies HHC, malheureusement.

Donc, ce 7 février 2024, la Tchéquie a pris la décision d’inscrire le HHC sur la liste des substances interdites… Mais restez jusqu’à la fin.

Stormrock 60

hhc interdit

Avant ça ? Pas de restrictions pour le HHC…

Les produits HHC ont connu petit à petit un succès affligeant… Huiles, bonbons, e-liquides, ceux-ci étaient jusqu’à maintenant vendus absolument partout, et même dans des distributeurs automatiques à la vue de tous, comme nous l’avons mentionné ci-dessus.

Rappelons-le, le HHC est un cannabinoïde qui fut synthétisé pour la 1re fois dans les années 1940, ce qui ne date pas d’aujourd’hui. Et pourtant, ce n’est que récemment qu’il a fait son entrée sur le marché du cannabis, ou plutôt de la drogue.

Ce qui est dingue, c’est que depuis le temps qu’il a été découvert, nous n’en sachions pas plus à son sujet. Donc, comme en France avant son interdiction, là où le HHC n’est pas classé comme illégal, il est autorisé à la vente et pullule petit à petit, en se faisant passer pour un substitut du THC, parfaitement légal. Sauf que… il n’est pas si insignifiant qu’il y parait.

cannabis interdiction hhc

Les Réactions autour de la question du HHC en République Tchèque

Le HHC présente de grosses problématiques, ne serait-ce que le nombre de produits contenant des traces de métaux lourds, qui sont néfastes même à petite dose. En effet, le HHC est obtenu par des procédés chimiques incluant l’utilisation de métaux lourds. Même quand le HHC était vendu en France, il était presque impossible de trouver des rapports d’analyse laboratoire qui attestaient d’un produit propre.

À ce sujet, Daniel Nasrallah [professeur adjoint au Roanoke College en Virginie, ayant dirigé des recherches sur les produits HHC] dit que :

“Beaucoup de producteurs commerciaux de HHC ne divulguent pas les procédés chimiques qu’ils emploient. La synthèse du HHC, réalisée par hydrogénation, implique l’utilisation d’un catalyseur à base de métaux de transition, qui sont toxiques à des concentrations faibles lorsqu’ils sont consommés.”

Nasrallah a mis en avant que ses investigations ont porté sur les certificats d’analyse de plus de 60 produits HHC disponibles sur le marché, sans trouver d’indications quant à la réalisation de tests pour les métaux de transition souvent utilisés dans le processus d’hydrogénation.

Il dit d’ailleurs :

« Les utilisateurs de HHC devraient s’inquiéter du potentiel de métaux toxiques dans les produits HHC. En raison des processus susceptibles d’être impliqués dans la fabrication du HHC et de l’absence de ces tests, nous ne savons tout simplement pas si les produits en contiennent

Tout cela a le mérite d’être clair.

Stormrock 60

Aussi, Steve Rolles a dit :

“En termes de risques, nous en savons peu, mais il est raisonnable de supposer qu’il aura un profil de risque similaire à celui du THC. Les produits HHC ne seront pas sûrs – aucun médicament ne l’est – mais au moins avec le cannabis, nous connaissons ses risques.”

« Dans le cadre d’un prestataire de services, comme le personnel paramédical et autre personnel médical qui interagit avec les consommateurs de drogues, le fait que nous ne sachions pas grand-chose sur ces drogues constitue un autre risque en soi. »

La réglementation plutôt que l’interdiction ?

En réalité, c’est une interdiction du HHC temporaire qui aura lieu. Cela, en attendant que la législation en cours d’examen par le Parlement (en ce moment même) soit adoptée ! Ce qu’il se passera, c’est que le HHC sera réautorisé à la vente, mais dans le cadre d’une réglementation stricte. Cette réglementation impliquera donc entre autres : des ventes limitées exclusivement aux magasins spécialisés sous licence, l’interdiction de produits HHC sous forme comestible

“Mieux vaut une réglementation qu’une interdiction. Nous pouvons réglementer pour qu’il n’y ait pas de vente aux mineurs, et pas dans les magasins proches des écoles et des restaurants ; nous pouvons contrôler le contenu des produits – pas d’autres toxines, métaux lourds – ainsi que la publicité et l’emballage, afin que les produits ne soient pas attrayants pour les enfants.” a annoncé Tomas Jandac, spécialiste des toxicomanies pédiatriques à la faculté de médecine de l’Université Charles de Prague.

panneau cannabis interdiction

Le Contexte Mondial de la Restriction/Interdiction du HHC

Vous en avez surement entendu parler, le HHC est classé comme stupéfiant en France. Le HHC est interdit en Finlande, mais dans de nombreux autres pays d’Europe (ou sa vente est au moins restreinte) ! Suède, Danemark, Bulgarie, Belgique, Autriche, et la liste est encore bien longue.

Nous pouvons amplement supposer que les interdictions du HHC ne vont pas s’arrêter là, et cela à l’échelle mondiale. Pourquoi ?

Car justement, nous en savons que trop peu, et les gros bad trips liés à cette substance sont monnaie courante, mais aussi visiblement plus corsés que les bad trips qui surviennent avec un “simple joint de cannabis” trop chargé. Aussi, la question des traces de métaux lourds est un point à ne pas prendre à la légère.

Pour ce qui est de la République Tchèque, cette interdiction temporaire suivie d’une réglementation devrait être positive. Cela ne devrait pas inciter spécialement au marché noir, grâce au juste milieu imposé, tout en protégeant les plus jeunes et les adolescents.

 

Sources : thelancet.com

A propos Lea L 54 Articles
Rédactrice en chef du média Le Cannabiste. Je suis passionnée par le pouvoir des plantes depuis de nombreuses années. Curieuse, j'ai bien sûr expérimenté par moi-même le cannabis. Mon but est de partager ma passion et mes connaissances au travers de contenus originaux. Aussi, mon objectif est de décriminaliser cette plante incroyable, qui mérite d'être reconnue pour ses multiples vertus et utilisations.