Israël : Du Cannabis dans toutes les pharmacies

Publicité

Le ministre de la santé de l’état d’Israël Yaakov Litzman, vient d’autoriser toutes les pharmacies du pays à proposer du Cannabis médical. La plante médicinale millénaire vient enfin d’être retirée de la liste des médicaments dangereux par le gouvernement et sera désormais accessible sur simple ordonnance à peu près partout. Israël s’envole vers le Cannabis médical, embarquement immédiat vers le monde de demain sur Le Cannabiste. 

* * *

Si vous suivez régulièrement les nouvelles fraîches de la planète weed ici, il ne vous aura certainement pas échappé que le Cannabis, cet objet tant décrié chez en France, apparaît en fait comme un médicament polyvalent, efficace et qui s’impose partout à travers le monde. Israël en tête.

Tandis la France accuse un retard chaque jour plus abyssal en la matière, force est bien de constater que là bas, la majorité des patients utilisent du Cannabis à fort taux de THC pour leur plus grand bien. Nombre d’entre eux d’ailleurs, le fument dans un contexte thérapeutique sous l’oeil de leur médecin, sans que cela ne pose le moindre problème.

Il nous faut au passage avoir une pensée émue pour toutes celles et ceux que la fièvre du CBD en France à rendu totalement aveugles à ce sujet. Le thérapeutique c’est ‘THC + CBD’ plus tous les autres Cannabinoïdes combinés. Le Cannabis thérapeutique c’est la fleur au grand complet, puis certains doivent faire le choix du CBD selon les pathologies et les réactions des personnes. Mais le THC est un médicament puissant efficace avec peu d’effets cliniques secondaires, auquel il est possible de s’habituer, même les enfants. (NDLR: et heureusement!)

Bref, la réalité médicale Israélienne se bidonne tandis que la bonne morale Française, mythonne. Et d’inventer 1000 excuses, peur en main, pour barrer aux patients-usagers l’accès vers les fleurs qui leur font tellement défaut. Alors pendant ce temps en Israël …

#35 000

C’est le nombre de patients qui bénéficient d’une prescription qui leur permet de se rendre dans ‘certaines’ pharmacies pour obtenir du Cannabis. Rapporté à des proportions identiques, après une rapide mise à échelle, il y aurait en France à priori, 270 000 patients qui se trouveraient un cas similaire, si nous aussi nous vivions dans un grand pays civilisé.

 

Illustration : L’est républicain – La guerre au Cannabis Light en France

Les autorités Israéliennes ont avancé progressivement sur le chemin de la modernité avec Le Cannabis. En fait l’usage non médicalisé c’est à dire l’usage social du Cannabis n’est pas autorisé en Israël, depuis Juillet 2018 ce sont des amendes de 250 à 500€ qui attendent les consommateurs ne bénéficiant pas d’une ordonnance en règle.

Donc le Cannabis à usage social n’est pas légal en Israël, non ça n’est pas pour le plaisir : c’est pour la santé !

#40 Grammes

Dorénavant n’importe quelle Israélienne ou Israélien, muni de l’ordonnance d’un médecin spécialisé, se verra délivrer la coquette quantité de 40 grammes de Cannabis au maximum pour son propre usage, sous la forme de fleurs séchées ou d’extraits concentrés comme le haschich ou l’huile. (NDLR: non vous ne rêvez pas) 

Yaakov Litzman est intervenu à la télévision sur la 12e chaîne Israélienne Jeudi dernier où il a effectué un certain nombre de déclarations à ce sujet, d’après le quotidien Times of Israël

 

Yaakov Litzman en train de s’adresser à une assemblée – Crédits Wikimedia

« J’ai décidé de suivre la position des professionnels du ministère de la Santé et d’autoriser les ordonnances plutôt que des autorisations pour certaines conditions médicales pour lesquelles le diagnostic est clair » Yaakov Litzman

À l’heure actuelle les pathologies qui sont prises en considération pour les traitements à base de sont les maladies cancéreuses, les maladies inflammatoires de l’intestin, les troubles neurologiques comme l’épilepsie et la maladie de Parkinson, le VIH et les épilepsies.

* * *

Au stade où nous en sommes les recommandations des médecins sont de poursuivre et d’élargir l’expérience, car le Cannabis présente très peu d’effets secondaires, il semble que les patients et le pays tout entier soient en train de s’accoutumer au THC sans problème majeur. la décision du ministre de la santé sera mise en application bientôt mais aucun délai n’a encore été précisé. C’est qu’il va falloir en faire pousser du Cannabis pour toutes ces pharmacies…

 

Sur le même sujet

 

Israël avance encore d’un cran vers une totale banalisation de l’usage médical du Cannabis, à la plus grande satisfaction des patients qui vont pouvoir se soigner comme ils le souhaitent.

Car après tout, en France, cette manie de vouloir à tout prix décider ce que veulent les patients ne conduit-elle pas 1 million de consommateurs quotidiens au bas mot dans les ‘fours’ de banlieue? Voilà qui pourrait faire réfléchir du côté du ministère Français de la santé, on peut l’espérer. Avec un peu de chance, les fleurs pourraient finir par l’emporter.

Car si même les plus conservateurs parmi les conservateurs d’une nation religieuse voisine sont capables de gouverner avec compassion, on est en droit de se demander quel démon pas très catholique, se cache derrière les ayatollahs Français de la répression.

* * *

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : The Times of Israël

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 340 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.