Israël facilite encore le Médical & déclasse le CBD

Publicité

L’état hébreu vient de mettre à jour ses lois pour faciliter la prescription de Cannabis médical, huiles gélules mais également sous la forme de fleurs gavées de THC. Israël  vient également de retirer le CBD de la liste des drogues dangereuses sur laquelle il figurait depuis 1973.

Les nouvelles fraîches de l’herbe sèche c’est l’actualité du médical à chaud sur Le Cannabiste.

 

* * *

C’était un engagement du ministre de la santé Israélien: Yuli Edelstein. Après avoir vécu dans sa propre famille l’immense soulagement du Cannabis médical sur la douleur. En effet la propre compagne du ministre en fin de vie avait pu en bénéficier.

 

Le ministre de la santé Israélien: Yuri Edelstein, la compassion en un visage.

 

Une situation qui a poussé par compassion le ministre à faire avancer ce dossier en priorité.

#Stupéfiant

On a beau savoir que le Cannabis médical est légal, il n’en demeure pas moins que sans ordonnance et sans emballage, tout produit du Cannabis pouvait être considéré comme un stupéfiant par la police. Les arrestations et les saisies sont quotidiennes.

Et ça marchait également avec les fleurs de CBD ou bien les huiles que l’on trouvait ‘sous le manteau’ cette catégorie de produits sera désormais en vente libre.

 

À lire sur Le Cannabiste

 

En attendant une légalisation totale du Cannabis en Israël, qui ne saurait tarder la nouvelle loi va permettre un véritable ‘boum’ du CBD dans tout le territoire.

 

« La réforme la plus importante concerne les produits à base de CBD ou cannabidiol, retirés de la liste des drogues dangereuses sur laquelle ils figuraient depuis 1973, ce qui devrait entraîner une diminution significative de leur coût et populariser leur consommation.

Par ricochet, ce changement dans la législation va également permettre l’émergence d’un nouveau marché avec un énorme potentiel économique, comme c’est le cas aujourd’hui dans de nombreux pays européens. » – Source

 

En attendant, en France la guerre à la drogue continue. Un homme de 62 ans vient d’être emmené par les gendarmes en Creuse. Il avait osé faire son médicament tout seul. Hier aujourd’hui demain, au pays des droits de l’homme la même scène se répète en moyenne toutes les 4 minutes, chaque jour dans le pays ‘des droits de l’homme’.

 

Mais si le Cannabis est bien un médicament, alors sa prohibition est un crime, sa contravention, un véritable scandale.

#LibérezLeCannabis

 

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : I24 Télé

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 671 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.