Italie: une députée qui cultivait du Cannabis chez elle arrêtée

Publicité

Rita Bernardini une élue du Parti Radical Italien, a été interpellée puis finalement remise en liberté, avant-hier mardi 16 Juillet par les Carabiniers de la ville de Sienne. Lors de la perquisition de son domicile les policiers Italiens ont saisi une trentaine de pieds de Cannabis en fin de croissance qui poussaient sur son balcon .

La femme politique qui n’a jamais cherché à dissimuler sa plantation personnelle, ni sa consommation médicale de Cannabis, a finalement été remise en liberté, sans faire l’objet d’un contrôle judiciaire. Le Cannabiste revient sur les dernières mésaventures policières de la députée Rita Bernardini, une habituée de la chose.

* * *

Chaque pays compte son lot d’activistes et de protestataires qui refusent la prohibition du Cannabis. Celle-ci pour être honnête avec vous, on ne la connaissait pas encore chez nous. Alors faisons vite fait les présentations, Peuple de l’Herbe, je vous présente Rita, Rita voici nous. 

Image Rita Bernardini @Facebook

#Lovely Rita

Rita c’est le genre de militante qui si elle avait connu ses vertes années en 2019, aurait probablement fini éborgnée ou une main arrachée, sans doute tabassée et gazée au sol par les forces de l’ordre Françaises avec ses autres camarades Gilets Jaunes.

 

Image Rita Bernardini @Facebook

C’est une casse pieds Rita, la condition des femmes, le droit des migrants et en particulier la condition des détenus, cela fait 30 ans qu’elle se bat aux côtés des plus vulnérables. Mais le plus militant de ses combats ces dernières années, c’est pour la légalisation de la plante philosophale : Le Cannabis.

Rita a la main verte, elle défend le droit de chacun à cultiver pour son usage quelques pieds de Cannabis. (NDLR: Et c’est pas nous qui allons lui donner tort)

La plantation de Rita – « pas mal pour une élue » – image Rita Bernardini @FB

#Désobéissance

Rita et la loi ça n’est pas une histoire neuve à propos du Cannabis. En 2014, elle avait été accusée d’avoir supposément, vendu du Cannabis qu’elle avait elle même produit, à des patients pour un usage thérapeutique à Sienne. 

Capture d’écran Firenze – Tous droits réservés

#Acquittée

Le procès de Rita avait fait grand bruit, malgré les évidences qu’elle ne niait absolument pas, la politicienne avait finalement été acquittée en 2016 au motif officiel que « les fait n’avaient pas d’existence matérielle« .

 

Image Rita Bernardini @Facebook

Dans un pays où la prohibition du Cannabis, maintient un ostracisme social au moins aussi détestable qu’en France, dès son acquittement prononcé, Rita Bernardini avait insisté sur la question des autres patients Italiens.

« E Gli Altri? » *Et les autres?

 

Capture d’écran Dolce Vita – Tous droits réservés

#Comedia del Canapa

Pour cette dernière arrestation, si Rita n’était pas sous le coup d’une condamnation assez sérieuse, on pourrait presque dire que les choses se sont déroulées de manière assez cocasse au final.

Rita Bernardini dans ses oeuvres il y a quelques années en arrière …

* * *

 

Récit traduit des faits le jour de l’interpellation

Mardi 8 Heures du matin: appel sur le portable. « Bonjour c’est les Carabiniers, on est chez vous. Vous êtes où Mme Bernardini?« 

Rita: « Bonjour, désolée je suis à la gare, je prends le train pour Parme dans une demi-heure. »

Carabinier: « Ah c’est embêtant, on doit vous parler au sujet de vos plantes, vous voulez bien revenir ici s’il vous plaît Madame? »

Rita: « Entendu j’arrive je serais là dans 5 minutes »

A son arrivée les carabiniers se sont mis à perquisitionner son appartement, la suite vous la connaissez déjà une trentaine de plants en pot poussaient sur la terrasse de l’élue.

(source jobsnews.it)

Pour la plupart des Italiens dans le même cas, c’est défonçage de porte aux aurores, plaquage au sol , menottes et 24H garde à vue minimum. (NDLR: Quelle bande de sauvages ces Italiens …vous imaginez un truc pareil en France?)

Mais après 5 heures d’audition l’élue a été remise en liberté sans même la mise en place d’un contrôle judiciaire. En réalité, la police et la justice Italienne semblent se demander ce qu’ils vont bien pouvoir faire du cas de Rita. Cette dernière, dénonce avec son parti le deux-poids deux-mesures d’une justice partisane et instrumentalisée. A suivre devant les tribunaux.

#Insoumise

Cela fait des années que Rita Bernardini faisait fièrement pousser ses pieds de Cannabis chez elle sur son balcon. Un geste militant, un acte de désobéissance civile pour la cause qu’elle pense juste. Selon Rita chacun devrait disposer librement de cette ressource naturelle afin de pouvoir se soigner, un droit pourtant légitime que l’état conteste aux citoyens Italiens.

 

Image Rita Bernardini @Facebook

En filigrane deux phénomènes sont en train de se produire en Italie comme en France.  

  • Explosion du marché légal et de la consommation sociale et médicale du Cannabis
  • Droitisation de l’opinion publique, montée d’un autoritarisme politique dit ‘populiste’ – l’héritage de la tolérance zéro –

Pour ces raisons et de nombreuses autres liées aux peurs profondes héritées de la diabolisation le Cannabis représente plus que jamais un instrument politique et une cible du pouvoir.

 

* * *

En matière de weed, la gauche radicale Italienne s’est rangée depuis longtemps derrière la liberté individuelle et contre l’absurdité crasse d’une chasse aux sorcières qui ne profite manifestement qu’au marché noir. Le droit de cultiver chez soi en est un des éléments fondamentaux les plus puissants.

Il nous faut saluer l’engagement exemplaire de Rita Bernardini, mais rappeller  aussi que le Cannabis n’appartient à aucun camp politique, aucun pays, aucune etnie, aucune religion, car la liberté reste une question centrale pour chacune et chacun d’entre nous.

Merci pour tout Rita, Forza Canapa !

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Firenze //// Youtg //// Radio Radicale //// Beleaf //// JOBsnews.it

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 372 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.