Jamaïque : Vente en ligne et Drive-In au Menu

Publicité

Avec la crise sanitaire du COVID19 le Cannabis joue plus que jamais un rôle de pivot économique ou sécuritaire, selon les pays.

Et lorsqu’on prononce le mot ‘Jamaïque’ cela évoque immédiatement le Cannabis. Alors tandis que le coq Français se gargarise de saisies spectaculaires, de conducteurs sans assurance sous l’emprise d’un état cannabique .. L’état de la Jamaïque ouvre les vannes en ligne et au drive-in d’un accès facile à la plante philosophale.

Le Cannabiste au cœur de la vague verte à la Jamaïque, en mode Ganja médicale pour tous.

 

* * *

 

Forcément la prohibition ça vous place dans un état d’esprit. D’un côté on vous dit ‘médicament’ de l’autre on vous dit : drogue. …

Au milieu des deux l’électeur lambda, confus, ne sait parfois plus vraiment ce qu’il doit en penser …

 

 

* * *

#Or vert

Le Cannabis médical en Jamaïque est l’objet de recherches mais aussi de spéculations, depuis plusieurs dizaines d’années.

Par effet miroir avec la reconnaissance des ses vertus médicales au USA depuis les années 90, le Cannabis à d’abord été décriminalisé en 2016 puis légalisé pour un usage dit médical, d’une manière assez élargie sur l’île de Bob Marley, il faut bien le reconnaître.

 

À lire sur Le Cannabiste

 

#2015

Cela fait 5 ans que la possession, l’usage et l’autoproduction de Cannabis sont légales en Jamaïque. Aujourd’hui une simple ordonnance médicale suffit pour détenir et consommer le l’herbe librement.

Par le passé la Jamaïque s’est longtemps illustrée au niveau de la recherche médicale. On se souvient notamment des travaux du Professeur Manley Elisha West de l’université de Kingston en Jamaïque a démarré une série d’études sur le Glaucome il y a 25 ans déjà. Plus près de nous le Docteur Henry Lowe à qui l’on doit de récentes recherches sur le Cannabis contre le cancer du pancréas, le glaucome.

Ce médecin, chercheur Jamaïcain, attend notamment la validation d’un brevet qu’il vient de déposer, pour un médicament à base de Cannabis destiné à traiter le COVID19.

 

 

#COVID

En Jamaïque le COVID est passé par là, comme partout ailleurs sur la planète.  À ce jour les informations officielles font état de 600 cas confirmés dont il faut préciser que 400 en ont guéris et une dizaine en sont morts. 

Mais le ralentissement se fait sentir à la lumière de la baisse du trafic touristique. En effet l’île avait fermé tous ses hôtels ses bars et restaurants depuis fin Avrils jusqu’à Juin. Alors pour sortir du marasme sanitaire et économique les autorités ont décidé d’assouplir encore les conditions d’accès à ce produit jugé essentiel. 


 

La Cannabis License Authority l’organisme d’état en charge de réguler la question de la weed en Jamaïque, autorise désormais les dispensaires licenciés à :

  • Proposer la vente en ligne de l’ensemble des produits disponibles
  • Recourir à la livraison par leurs propres services 
  • Offrir la possibilité aux patients de s’approvisionner via un ‘Drive-in’

 

« À la Jamaïque, l’autorité qui délivre les licences pour la production de cannabis, la CLA, modifie ses règlements pour permettre la vente en ligne de la marijuana. Seuls les dispensaires avec une habilitation du gouvernement ont le droit de vendre leurs stocks sur l’Internet.

Cette initiative fait partie de la politique jamaïcaine de maintien de l’activité du plus grand nombre d’entreprises pendant la période de confinement dans le cadre du COVID19″ – Source La1ereFrancetvinfo

 

* * *

Pendant qu’en Hollande, une vraie légalisation du Cannabis, est En Marche avec le recrutement par le gouvernement de cultivateurs professionnels. La Jamaïque a déjà passé la vitesse supérieure.

 

Capture d’écran Capital – Tous droits réservés

 

Une relative ouverture commerciale du marché du thérapeutique et médical permet un essor local, lié aussi aux échanges avec les entreprises Américaines.

C’est valable pour la production, la propriété intellectuelle et la recherche. En Jamaïque, le Cannabis médical 3.0 est à la fois un moteur et un attrait pour le petit pays, qui devient une destination touristique et thérapeutique pour les riches patients étrangers.

* * *

Chez les fromages qui puent, on soigne son pinard, on cogne sur le pétard à grand coups de milliards, aucune crise, aucune guerre ne saurait remettre en cause la grande peur du Cannabis.

En fait ce nouveau monde En Marche ressemble en tout point à celui de René Coty, à l’emballage près. Mais comme nous venons de le voir, un autre monde est possible.

 

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : France TV Martinique /// Jamaica Observer /// Capital

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 650 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.