Konilo Zio: L’agriculture cellulaire et le Cannabis

Publicité

Cette semaine sur topot le podcast ou bien le ‘balado’ que vous retrouvez en exclusivité sur Le Cannabiste, on a une longue discussion avec Konilo Zio sur un des avenirs possibles du Cannabis. On aujourd’hui de celui qui est produit grâce à l’agriculture cellulaire …  

 

* * *

 

Il y a des tonnes d’articles écrits tous les jours sur le Cannabis. J’en parcours plusieurs centaines par semaine. Et puis, quand on est chanceux, on tombe sur un papier qui fait vraiment une différence. Un texte qui nous marque pour différentes raisons.

#OGM

Et bien j’ai lu au mois de juillet un texte comme ça, un texte qui change mes perceptions du monde. Le texte en question s’intitule : Micro-organismes génétiquement modifiés producteurs de cannabinoïdes : état des lieux et conséquences potentielles pour les filières basées sur Cannabis Sativa.

 

 

L’auteur de ce texte est Konilo Zio et nous avons la chance de discuter avec lui aujourd’hui. Juste pour nous synchroniser, voici la promesse faite par l’auteur au début de son texte:

« Cet article vise à dresser un état des lieux pluridisciplinaire concernant ces nouvelles biotechnologies.

Il propose également des éléments de réflexion quant à l’évolution possible des marchés concernés et aux potentielles conséquences pour les acteurs qui s’appuient sur le Cannabis Sativa, particulièrement en Europe et en Amérique du Nord. »

 

* * *

 

En échangeant avec M. Zio, j’ai réalisé l’énorme travail nécessaire pour vulgariser sans simplifier à outrance. En tout, mais pas à temps plein, la rédaction de son article a duré 3 mois, le tout ponctué d’échanges avec NORML France.

M. Zio, très humblement, confirme qu’il signe l’article, mais qu’il s’agit aussi d’un travail d’équipe. Il souligne l’apport important du chercheur Kenzi Riboulet-Zemouli. Voilà, c’est dit. Personne n’évolue en vase clos et le partage est plus que jamais indispensable. Surtout dans le monde du Cannabis où les recherches sont souvent encore interdites…

#OMG! 

 

Alors que le ministre intérieur de la France qualifie le cannabis de merde… Il est peut-être plus utile que jamais de rappeler que cette dernière, pas la France, la merde, est indispensable à la culture française des terroirs sous forme de compost.

Longue vie à la merde !

Retrouvez sur ce lien le Podcast de Topot

 

Le Menu à la minute !

 

<

 

Topot.Ca tous droits réservés – Luc Prevost

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook