La Commission Européenne autorise enfin l’Epidiolex

Publicité

La Commission Européenne vient d’autoriser la mise permanente sur le marché du médicament Epidiolex, un sirop à base de CBD pour lutter principalement contre l’épilepsie. Le traitement médical ne bénéficiait que d’une Autorisation Temporaire d’Utilisation. Il bénéficie enfin d’une Autorisation de Mise sur le Marché. C‘est l’actualité du jour sur Le Cannabiste.

 

* * *

 

Hasard du calendrier ou pas, on vient d’apprendre le même jour, que le médicament à base d’opioïde l’Oxycodone était retiré par l’OMS de la liste des médicaments recommandés en première intention. Au même moment l’Epidiolex recevait son Autorisation de Mise sur le Marché définitive de la commission Européenne. Les temps changent.

#Oxycodone

Médicament préféré pour lutter contre la douleur chronique, l’Oxycodone c’est le genre de traitement où l’on murmure dans votre dos ‘ vous savez c’est à cause de ses cachets ‘ en 3 mots : une drogue dure.

 

 » L’Oxycodone (…) comporte de graves risques (…) on s’expose à une surdose en avalant des comprimés d’oxycodone. difficultés respiratoires, le ralentissement de la respiration et la somnolence profonde. Le risque de surdose s’accroît quand on prend de l’oxycodone en conjonction avec d’autres opioïdes, de l’alcool ou des sédatifs. Une surdose d’oxycodone peut entraîner des lésions cérébrales ou avoir des conséquences fatales. « 

Source Camh.ca

 

Sans doute un des médicaments les plus détournés de son usage par les toxicomanes, ce médicament est un peu la marque de fabrique d’une médecine qui n’hésitait pas à fabriquer des zombies pour soigner la douleur grâce aux fameux opioïdes.

En même temps, vu qu’il n’y avait que ça de disponible, on voit mal comment les médecins auraient pu leur administrer des Cannabinoïdes.

 

* * *

 

Fort heureusement, après des dizaines d’années de mise en danger des patients, l’OMS vient de réagir. Il faut dire que l’épidémie d’overdoses aux opiacés qui frappe les États Unis depuis quelques années n’y est pas étrangère.

 

 

Par une annonce discrète l’OMS a exclu  ce dangereux stupéfiant de la liste des médicaments recommandés en première intention le 10 janvier dernier. On doit au site  le Quotidien du pharmacien d’avoir repéré et relayé cette information, sinon personne ne s’en serait même aperçu. Bon débarras.

#Epidiolex

Ce médicament à base de Cannabis contient du Cannabidiol. Si vous ne savez pas ce qu’est le Cannabidiol, disons simplement que c’est une partie de la substance contenue dans le Cannabis. La partie qui ne fait pas tourner la tête.

 

 » Epidyolex, nom européen d’Epidiolex, est une solution buvable de cannabidiol (CBD) dosée à 100 mg/ml. Le CBD est une composante chimique naturelle du cannabis qui possède des propriétés antivomitives, anti-inflammatoires, antioxydantes, anticonvulsives, antipsychotiques, anxiolytiques (vertus relaxantes). Elle est dépourvue des effets psychoactifs et addictifs du THC (tétrahydrocannabinol).  » Source Le Quotidien Du pharmacien

 

* * *

 

Il circule sur internet un certain nombre de vidéos assez édifiantes, qui témoignent de l’effet instantané du CBD sur des sujets atteints de crises d’épilepsie.

Ce sont ces images qui ont ému notamment les politiciens Britanniques au point de les pousser à reconsidérer la loi.

 

 

Voilà, à présent il faut garder à l’esprit que d’un côté on a gavé d’opioïdes plusieurs générations de patients sur ordonnance sans état d’âme, de l’autre, c’est assez désopilant avec le Cannabis : on vous a gardé le meilleur pour la fin.

* * *

Image GW pharmaceutical – Tous droits réservés

Extrait du site Français de l’Agence Nationale de la Santé et du Médicament à propos de ce sirop au CBD : 

 » Ce médicament est un stupéfiant. Les conditions de prescription et de délivrance devront donc respecter la réglementation des stupéfiants  » Source ANSM

C’est toujours amusant de deviner le képi sous la blouse. Alors que l’Agence mondiale antidopage et l’OMS recommandent la déclassification du CBD en substance non contrôlée, car il ne présente aucun danger de toxicité.

Encore une fois, nous les fromages qui puent, continuons de brasser du vent avec les stupéfiants. Même avec ceux qui n’en sont pas. 

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Remerciement Spécial : Maude Marillier 

Sources : Le Quotidien du pharmacien /// ANSM /// The Verge

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 631 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.