La légalisation est elle une idée de droite?

Publicité

Papaya Zoap Auto

Politique : Depuis des décennies, la question de la légalisation du cannabis a été principalement associée à des mouvements progressistes et de gauche. Cependant, une tendance surprenante émerge à travers le monde : de plus en plus de partis politiques de droite se montrent ouverts à l’idée de légaliser le cannabis à des fins récréatives et médicales.

Cette évolution inattendue pose la question : et si la légalisation du cannabis était une affaire de droite ?

 

* * *

Le Changement de Perspective

Traditionnellement, les partis de droite ont souvent adopté une position ferme contre la légalisation du cannabis, la considérant comme une menace pour la santé publique et la moralité de la société. Cependant, ces dernières années, cette perspective semble s’effriter.

L’une des raisons de ce changement de perspective est l’accent mis sur les principes de liberté individuelle et de responsabilité personnelle, des valeurs chères à de nombreux partis de droite. Comme l’a souligné le sénateur républicain Rand Paul,

« Les gens devraient être libres de faire leurs propres choix, y compris celui de consommer du cannabis, tant qu’ils ne nuisent pas à autrui. »

L’exemple des États-Unis

Aux États-Unis, la question de la légalisation du cannabis est devenue un sujet politique brûlant au cours des dernières années. Bien que l’opposition à la légalisation soit encore forte parmi les républicains conservateurs, un nombre croissant de républicains modérés et libertariens soutiennent la réforme de la politique sur le cannabis.

L’ancien gouverneur républicain du Massachusetts, Bill Weld, a déclaré :

« Je pense que les républicains devraient soutenir la légalisation du cannabis parce que cela correspond à notre engagement envers les principes de liberté et de responsabilité individuelle. »

L’Europe Suit le Mouvement

Le mouvement en faveur de la légalisation du cannabis gagne également du terrain en Europe, et il n’est pas uniquement porté par des partis de gauche. En Allemagne, par exemple, le Parti libéral-démocrate (FDP), un parti de droite, a plaidé en faveur de la légalisation du cannabis à des fins récréatives. Le leader du FDP, Christian Lindner, a déclaré que

-50 pourcent stormrock avec lecannabiste

« la prohibition du cannabis a échoué, et il est temps d’adopter une approche plus réaliste. »

En Espagne, le Parti populaire, un parti de droite, a également ouvert le débat sur la légalisation du cannabis à des fins médicales. Le député du Parti populaire, José Luis Martínez-Almeida, a affirmé que

« nous devons envisager toutes les options pour soulager la souffrance des patients. »

À lire sur Le Cannabistea lire sur le cannabist

 

L’Impact Économique

L’un des arguments les plus convaincants en faveur de la légalisation du cannabis est l’impact économique potentiel. De nombreux partis de droite sont sensibles aux avantages fiscaux que la légalisation pourrait apporter. Aux États-Unis, les États qui ont légalisé le cannabis ont généré des recettes fiscales considérables, ce qui a attiré l’attention des politiciens de droite soucieux de réduire les déficits budgétaires.

L’ancien gouverneur républicain du Colorado, John Hickenlooper, a déclaré : « La légalisation du cannabis a permis de financer des programmes essentiels sans augmenter les impôts. Cela devrait être une option que tous les partis politiques considèrent sérieusement. »

Les Préoccupations de Santé Publique

Bien que de plus en plus de partis de droite s’ouvrent à l’idée de la légalisation, certains politiciens conservateurs continuent d’émettre des préoccupations concernant les effets sur la santé publique. Le député britannique conservateur Bob Blackman a déclaré :

« Nous devons être prudents et nous assurer que la légalisation ne crée pas de problèmes de santé publique plus graves. »

Cependant, de nombreuses études montrent que la légalisation peut en réalité permettre un meilleur contrôle de la qualité des produits et une réduction de la criminalité liée au cannabis. Cela pourrait contribuer à répondre aux préoccupations de santé publique tout en générant des revenus importants.

La réponse est oui mais pas partout

La légalisation du cannabis était autrefois un terrain de jeu politique réservé aux partis de gauche, mais cette tendance est en train de changer. De plus en plus de partis de droite s’ouvrent à l’idée de la légalisation, motivés par des principes de liberté individuelle, les avantages économiques potentiels et la nécessité de réglementer cette substance de manière plus efficace.

Alors que la question de la légalisation du cannabis continue de faire l’objet de débats dans le monde entier, il est clair que cela ne relève plus uniquement des clivages politiques traditionnels. L’idée que la légalisation du cannabis pourrait être une affaire de droite devient de plus en plus crédible, ouvrant la voie à des réformes potentielles dans de nombreux pays. Comme le dit l’ancien président américain Ronald Reagan,

-50 pourcent stormrock avec lecannabiste

« Les temps changent, et nous devons changer avec eux. »

En attendant en France, la guerre à la drogue voulue par un président ringard et pinardier est mise en application dans tout le pays, avec des résultats catastrophiques. Ici pas une semaine sans qu’un innocent un trafiquant ou un policier ne perde la vie. Pourtant la méthode crasse continue de faire des émules ici avec le Président de Région Renaud Muselier : on ne peut pas dire qu’il ait inventé la poudre, mais surtout, hermétique à toute idée de changement.

 

 

En France les flics fument, les magistrats fument, les politiciens, les médecins les fonctionnaires fument tandis que les peureux chassent ennemi intérieur qui n’existe pas. 

Bref si la légalisation du Cannabis est inévitablement une idée de droite, la lumière ne viendra vraisemblablement pas de la française : arrogante conservatrice, peureuse et sans la moindre imagination. Oui c’est peut être vrai, en France nous avons sans doute la droite la plus bête du monde.

A propos Jean-Pierre 1227 Articles
Fondateur et rédacteur du média Le Cannabiste. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.