La Macronie est elle plus nuisible que le Cannabis?

Publicité

Dès l’instant où il est scientifiquement acté des vertus médicinales incontournables du Cannabis. Une partie du marché noir devient d’utilité publique et la prohibition totale du Cannabis, un crime sanitaire et social contre la population, un déni de vérité, un refus de soin, possiblement un crime contre l’humanité. Dans tous les cas une grave faute politique.

Faudra t-il un jour venu, que nous traduisions en justice les responsables élus d’aujourd’hui pour abus de confiance ou trahison ? Pour refus d’assistance à personnes en danger ? À propos des consommateurs de Cannabis, qui a prononcé le mot compassion ces derniers temps depuis la classe dirigeante de notre pays ?

La Macronie, est elle finalement plus nuisible que le Cannabis? Analyse ciblée, touché, coulé. 

#Macronie

En matière de Cannabis, puisque c’est notre sujet, la Macronie peut se décliner en 3 phases de notre histoire récente. Disons depuis le début des années 2000. Car qui pourrait reprocher à Chirac son attitude ignorante et pinardière en matière de stupéfiants, l’époque était très différente; le savoir en matière de Cannabis une denrée rare, ce n’est plus le cas aujourd’hui.

* * *

Les premiers symptômes de la situation explosive à présent étaient déjà visibles à l’époque. Le Cannabis et ses énormes profits clandestins drainaient déjà la colère des habitants, l’insécurité était alors un thème nouveau, l’économie du Cannabis y était directement liée. Alors à ce sujet précis de manière ultra-simpliste certes mais assez bien imagée :

  1. Sarkozy a promis ( … « je vais vous en débarrasser moi »)
  2. Hollande a menti ( … « Gnhéééé »)
  3. Macron paye l’addition ( … « Qu’ils viennent me chercher ») 

* * *

A l’instar de nos sympathiques compatriotes issus de la culture urbaine, le mot de langue Arabe qui nous tout de suite à l’esprit bien sur c’est « Cheh » ce qui veut dire « bien fait ».

Après tout c’est un peu facile de promettre monts et merveilles, en jouant les ‘mecs cool’ quand on est candidat. Mais la testicule politique s’évapore manifestement avec la prise en fonction des intéressés. (Hommage appuyé @Tigrenlion sur Twitter pour l’archivage de cette obscénité politique manifeste qui suit en vidéo, date et lieux indéterminés).

Krikri dans ses oeuvres en campagne, une fois en fonction après, c’est ni vu ni connu, je t’enfume, d’ailleurs ça crève les yeux.

* * *

Illustration en vidéo, s’il fallait résumer l’attitude du chef de l’état lui même en la matière ce serait pour parler vrai : 

En résumé : « J’ai bien compris le problème Je connais la solution Une fois que vous aurez voté pour moi je ferais le contraire ce qu’il faudrait. Sinon : Castaner, flashball dans ta gueule et Belloubet police menotte prison. Vous verrez que ça va marcher, votez pour moi »

#Cheh

Oui ‘Cheh’ la position qui consiste à conserver une ligne politique inchangée face à un résultat qui ne fait qu’empirer tient au pire de la malhonnêteté, au mieux de la folie.

On ne se prive pas pour le dire à ses altesses. (NDLR: et celui là on sait qu’ils l’ont bien vu …)

#Ministres Sinistres

La paire de ministres en exercice, qui font  la preuve d’une ignorance crasse en matière de Cannabis sont manifestement ceux de l’éducation nationale et de la santé dans notre pays.

Rien contre les personnes, mais on atteint un niveau de défiance institutionnelle assez astronomique face à la vérité scientifique du Cannabis dans les deux cas. Passons leurs cas respectifs en revue à titre d’exemple.

  • Santé

Vous aurez remarqué que le Cannabis médical fait l’objet d’une danse politico médiatique depuis quelques mois autour de la ministre. En vidéo au début, l’incompétence honteuse sur un sujet précis et important, ça donnait ça.

Aucune notion de la gravité d’un sujet qui touche plusieurs millions de personnes. La gouvernance déconnectée par excellence, l’échec patenté, reconnu, annoncé, d’une politique de santé délétère qui dure depuis 40 ans. L’exception Française. Notre honte élue à nous celle à laquelle on tient.


* * *

Mais depuis les commissions ont travaillé, devant l’indiscutable bénéfice à utiliser de la weed pour se soigner les sages ont dit oui. Mais pas si vite.

 

Du coup après moultes informations et rapports, la nouvelle salade que nous vend le ministère c’est désormais celle ci.

* * *

Reprenons,

  1. le Cannabis est un médicament on va l’expérimenter
  2. le Cannabis est un poison il faut l’interdire

Dans la même intervention ! Et ça ne choque que nous ? …. La ministre sort les rames, ne comprend visiblement rien au Cannabis. Le médical et le récréatif c’est la même plante, les mêmes effets, le même combat. Seul le point de vue change.

À présent chers amis du ministère de l’ANSM et de la MILDECA c’est trop tard, vous venez d’ouvrir la boite de pandore. Et elle n’est pas prête de se refermer.

Sur le même sujet : 

Ipso facto : Le Cannabis médical a été fondé par Raphaël Mechoulam en pressant du Hachich. Il est très possible que les huiles obtenues à partir du Haschich soient plus efficaces à lutter contre un ensemble de maladies bénignes ou plus graves que toute la pharmacopée connue à ce jour.

La fumée est certes toxique. Mais le Cannabis qui envoie les gens au trou aujourd’hui est aussi un élément qui maintient probablement des millions de gens en bonne santé physique et mentale dans notre pays. Mais quel que soit le coût social, l’état refuse de s’engager.

#Déni de vérité

S’agissant de santé publique, on peut bien entendu parler d’une soupape sociale, d’une automédication de masse à partir d’une plante simplement récoltée et consommée partout.

Capture d’écran Le Point -Tous droits réservés

Alors il faut à présent nous expliquer pourquoi il faut être à l’article de la mort pour bénéficier du bien-être de cette plante en France?

* * *

« Le burn-out, le stress social, le stress professionnel, les difficultés familiales…. une société au bord du gouffre écologique, à l’orée des migrations climatiques. Sans blague Madame Buzyn, ministre de la santé et consorts. Levez un moment le nez de votre bousin. Vos postures sont intenables car il n’y a aucune frontière entre le récréatif et le médical, c’est juste une barrière dans votre esprit. » #LeCannabiste

  • Éducation

Ça ne doit pas être facile d’être le sinistre d’un grand département comme l’éducation nationale, mais ce coup-ci les enfants, nous tenons un champion.


Avoir le front (NDLR: sans jeu de mot) de venir annoncer à la radio que le Cannabis est ‘Nuisible’, puis faire allusion à l’idée de ‘soleil noir’ qui est un idéogramme de la mythologie nazie, confère à la honte absolue. Blanquer à cette occasion c’est ‘L’inéducation’ dans toute sa splendeur, la propagande d’un marchand de mythes, le délire de la contre vérité.

Déjà Jean-mi-mi, nous avons atteint les 48% de mômes qui se roulent de mauvais pétards de ‘Tchernobyl’ dans les lycées, ça c’est le résultat de la méthode que vous prônez. On met le mouchoir par dessus, on diabolise et on interdit.

Résultat: ça explose, mais quoi qu’il en soit ….

« Ça marche pas, c’est pas grave vous verrez avec mon successeur »

Et de génération en génération le marché noir prospère, le problème perdure, les sinistres passent …. le Cannabis reste, les Français trinquent. 

* * *

Si l’éducation est destinée à libérer la pensée, Blanquer nous enferme dans un moule qui tient de la propagande prohibitionniste la plus éhontée. Le moule Macronien parfait, pour une communication sans fondement ni objet. Les années 40 ont dû servir d’inspiration à ces désormais tristes sires, coupables par leur inaction de laisser une situation gravissime au quotidien dans notre pays empirer.

#Macronuisible

La réponse est oui ! Qu’on soit retraité, travailleur, mère au foyer, artisan, fonctionnaire, étudiant : parce qu’elle triche sans arrêt avec la vérité, parce qu’elle ment à son peuple, la Macronie plus nuisible que le Cannabis qui lui tient ses promesses.

La notion de chanvre bien-être est un de ses pires ersatz, une pitrerie de plus pour contourner la science et les faits. Le Cannabis est un soin préventif curatif et polyvalent très complet.

* * *

En Macronie les bonnes raisons de légaliser le Cannabis abondent mais  la déraison est au pouvoir, irrémédiablement.

#K.O. Technique

Le mensonge républicain se fissure par le bas, à de multiples niveaux, et l’usure d’une majorité de médias n’y fera rien. La légalisation et la tolérance du Cannabis finiront inévitablement par s’imposer, ce n’est qu’une question de temps, ni un problème de personnes ni un problème de parti.

Parce que nos corps et nos âmes ne sont pas la propriété de l’état Français, après 50 ans de lutte à la drogue c’est le KO Technique annoncé, constaté, odieusement vrai.

Dans l’actu aujourd’hui 

 

C’est juste une histoire de bon sens. Ne perdons jamais espoir, ne doutons pas, peuple de l’herbe. Car malgré la misère crasse de nos dirigeants, la vague verte est en train de s’imposer.

Macron, De Rugy, Castaner, Belloubet, Blanquer, Schiappa, Buzyn et les autres, vous n’êtes qu’une vulgaire ligne Maginot. Honte à vous, l’histoire du monde vous regarde: pas celle du vôtre, celle du vrai.

* * *

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : YouTube //// Twitter 

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 354 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.