L’amendement Véran adopté en commission !

Publicité

L’amendement du député LREM Olivier Véran qui prévoit d’autoriser l’usage médical du Cannabis pour deux ans à titre expérimental, a été adopté à une large majorité en Commission des Affaires sociales.

Un texte qui va pouvoir être présenté dans l’hémicycle la semaine prochaine. Le Cannabiste fait le point sur ce premier vote historique.

* * *

Olivier Véran, député de l’Isère est neurologue. Ex PS, il soutient politiquement la présidence Macron et LREM. Hier le 16 Octobre, il a défendu au vote un texte qui permettrait aux patients Français de bénéficier de traitements à base de Cannabis médical.

 

Fait extraordinaire : les députés Français de la commission des affaires sociales ont voté oui : pour la commission, Le Cannabis peut être considéré comme un médicament par l’assurance santé. C’est déjà ça de gagné.

#3000

Laissez tomber, si vous faites partie de la grande majorité des automédiqués de la weed, cette mesure n’est pas destinée à votre bien-être, ni à votre confort. Cela ne constitue pas une avancée vers la tolérance ou la légalisation de l’usage social de la chose.

* * *

Les 3000 personnes les plus malades parmi les 3 millions de consommateurs que comptent le peuple de l’herbe, pourront participer à une expérimentation de 2 ans. Les traitements pourront prévoir des fleurs séchées des huiles ou des tisanes.

 


Essentiellement pour aider à la prise en charge de la douleur, le Cannabis médical Français sera administré au compte goutte à des patients atteints de cancer de sclérose ou de maladie dégénérative
#Level up ?

Ce premier vote concerne un amendement déposé par le député Véran et qui est porté au budget 2020 de la sécurité sociale.

C’est la semaine prochaine au moment du vote en session plénière, qu’il sera enfin possible de parler de ‘légalisation du Cannabis médical’, pour une expérience de 2 ans.

* * *

Il faut néanmoins saluer une avancée majeure pour les patients en général, le vote de ce budget au parlement la semaine prochaine signifierait que:

  • Des crédits pourront être alloués à l’expérimentation
  • Les patients auront la possibilité d’être pris en charge
  • A terme comme n’importe quel médicament le Cannabis pourrait faire l’objet de demandes de remboursement

Mais c’est surtout la valeur symbolique de ce changement de paradigme tout en douceur, qui retiendra notre attention ce matin.

Par contre manifestement on ne peut parler que de valeur symbolique, car en effet 3000 sur 3 millions, « les calculs sont pas bons Kevin ».

 

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Twitter /// L’express 

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Facebook Comments

A propos jean-pierre 441 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.