Légalisation du médical : l’Inde avance d’un pas

Publicité

Une série d’experts Indiens vient de plaider en faveur d’une légalisation de l’usage médical du Cannabis arguant de sont usage très ancien dans le pays. L’Inde pourrait révolutionner la gestion de la douleur entre autres pathologies grâce au Cannabis médical. Le Cannabiste en mode charas, aux avants postes de la légalisation qui vient.

* * *

La terre promise des hippies, le sol ancestral des premiers maîtres haschichins, le berceau du bhang, du chillum et du charras : l’Inde, prépare son entrée dans ce siècle qui s’éveille à peine, autour du Canna-business.

#AYUSH

Samedi dernier lors d’un colloque public qui s’est tenu a New Delhi, une série d’experts Indiens de la santé et de la science se sont prononcés publiquement pour la recherche sur le Cannabis médical.

D’ailleurs nous verrons plus bas que des travaux de sélection génétique et de transformation du Cannabis sont déjà en cours. 

 

Crédits OJA Ayurveda – Tous droits réservés

Le colloque en question s’est tenu au sein d’un festival co-organisé par le ministère AYUSH du gouvernement Indien le weekend dernier. AYUSH c’est le ministère en charge de la médecine Ayurvédique, le plus grand réseau de médecine traditionnelle indienne.

L’ayurveda est une médecine holistique qui n’est généralement pas reconnue par la communauté scientifique. Si la prise de position sur le Cannabis médical est spectaculaire on ne peut pas exactement parler de l’expression officielle du gouvernement, mais c’est déjà un début.

 

Site officiel du ministère AYUSH – Capture d’écran, tous droits réservés

Pour faire court l’AYUSH est le ministère de la médecine holistique, du Yoga et de la Naturopathie.

#OJA

La troisième édition du festival indien de OJA consacré à l’ayurveda en Inde, a été organisée par une marque Industrielle de compléments nutritionnels : ‘NirogStreet’. L’entreprise possède de nombreuses cliniques ayurvédiques dans le pays.

Image Nirog Street @ FB – Tous droits réservés

Il y a été question de la gestion des cliniques de l’accès aux soins, des dernières trouvailles scientifiques mais aussi de Cannabis médical. La plate-forme indienne pilotée par le gouvernement, prend également en charge certains projets qui font appel aux hautes technologies, en association avec le ministère d’AYUSH.

De nombreuses prises de parole ont eu lieu par les scientifiques et médecins qui étaient présents tout le week-end à New Delhi. Les prises de parole sur le Cannabis médical se sont ainsi succédées.

* * *

Voici par exemple ce qu’a déclaré le Docteur Saurabh Saran de l’incubateur de technologies Indien Jammu: 

« Nos scientifiques travaillent d’arrache-pied sur de nouvelles découvertes à partir des composants actifs du Cannabis. Nous essayons de développer plus de graines de CBD et moins de  THC.

Pour que le cannabis soit disponible pour soulager la douleur des masses, nous devons développer nos propres variétés car nous ne pouvons pas envisager l’option de l’exporter. »(Source: The New Indian Express)

#Licence

C’est le Conseil sur la Recherche sur la Recherche Industrielle et Scientifique, le CSIR Indien, qui a été mandaté par le gouvernement pour développer des solutions médicinales à partir de la plante de Cannabis.

Il faut bien noter qu’à ce jour c’est le seul organisme Indien qui sera habilité à conduire des expérimentations et des recherches dans le pays.

Le Dr Srikant – Crédits maxhealthcare.in

À ce sujet le Docteur Dr N Srikant, Directeur Général du conseil pour la recherche au conseil de recherches sur les sciences Ayurvédiques, déclarait lors du festival OJA : 

« L’histoire du cannabis en Inde remonte à 1000 ans av. Dans les textes ayurvédiques classiques, près de 191 formulations et plus de 15 formes pharmaceutiques contiennent du Cannabis comme ingrédient clé.

Les feuilles séchées récoltées de source cultivée ou sauvage ne sont pas couvertes par la loi sur les substances psychotropes et sont légales en tant que drogue ayurvédique. Cependant, la collecte et le transport des feuilles de Cannabis sont une question d’état. On peut prendre la permission et l’utiliser facilement à des fins médicinales. » (Source: The New Indian Express)

Donc selon le directeur du conseil, les feuilles séchées c’est du Cannabis médical… On peut facilement imaginer qu’à cette vitesse là, les Indiens ne sont pas rendus au bout du chemin…

#Charas

L’inde, en particulier les régions montagneuses du nord du pays sont connues pour être le berceau de la culture du Charas. Il s’agit du haschisch local fabriqué selon des méthodes ancestrales très particulières.

Illustration Charras – Source @ FB

Partant du principe que les travaux du Pr Mechoulam, le père de la science moderne des cannabinoïdes se sont basés sur des extractions produites à partir de haschich. Et si on ajoute à cela le fait que le THC tout comme le CBD bénéficient de l’effet d’entourage du Cannabis. (Le THC en particulier est un médicament puissant.)

 

En bref et pour en terminer avec l’éveil Cannabique de l’Inde, si le programme médical de ce grand pays, consiste à donner aux patients des feuilles de beuh au CBD en guise de médicament. Alors les Indiens risquent de particulièrement bien s’entendre avec les partisans Français du chanvre bien être ;). Prohibition quand tu nous tiens …

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : The New Indian Express //// MMPConnect //// Express Healthcare /// Ministry of Ayush  //// 

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Facebook Comments

A propos jean-pierre 442 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.