Les détails du projet Tchèque de légalisation

Publicité

Sweetseeds-GreenFriday-LeCannabiste
Image William Zhang @ Unsplash

La république Tchèque avance en toute transparence vers une légalisation et un encadrement du Cannabis fort, autrement dit, du Cannabis à usage adulte, autrement dit à usage récréatif.

Alors qu’on trouve du Cannabis médical dans les pharmacies et que les boutiques de CBD pavent les rues de la capitale ; Prague vient de mandater ses experts vers une réforme ambitieuse et pourrait bien devenir la nouvelle capitale européenne « d’une herbe qui rend moins con, non c’est pas du Ricard, non c’est pas du Ricard …* »

Voici les détails du projet Tchèque de légalisation, vous êtes sur Le Cannabiste.

 

*Renaud Séchan : Le déserteur

Buralzen-lecannabiste

* * *

Un rapide état des lieux s’impose pour démarrer cet article, l’usage et la détention de Cannabis ne font plus l’objet de poursuites pénales en République Tchèque aujourd’hui, mais seulement d’un procès verbal sans suites judiciaires.

En revanche 20 000 personnes font toujours l’objet chaque année, de cette amende administrative qui peut aller jusqu’à 500 euros qui ne donne lieu à aucun fichage par la justice. C’est la même chose si vous cultivez plus de 5 plants de Cannabis chez vous, une amende et puis c’est tout.

(Non vous ne risquez pas 25 ans de prison et 7.5 millions d’euros comme en France. Les gouvernants tchèques sont des gens éduqués et raisonnables.)

 

À lire sur Le Cannabistea lire sur le cannabiste.tcheque

 

Sur 11 millions d’habitants, le Centre de Surveillance des Drogues et des Addictions recense aujourd’hui 800 000 consommateurs réguliers de Cannabis en République Tchèque. Au final selon les statistiques officielles, trente pour cent de la population adulte a essayé le shit ou l’herbe et huit à neuf pour cent d’entre eux, en consomment régulièrement.

 

#Centre droit

La République tchèque se classe au premier rang européen du pourcentage la tranche d’âge des 15 à 34 ans avec 23 % d’utilisateurs de Cannabis fort. Il faut signaler au passage, en ce qui concerne la consommation de  drogues dures, que le pays se situe quelque part dans le milieu du classement Européen.

 

* * *

Du coup c’est la coalition de centre droit au pouvoir, qui prend le bédo par les cornes. Le but premier est de réduire la consommation chez les jeunes et de couper l’herbe sous le pied des marchands clandestins. Les tchèques ont décidé de s’en prendre au marché noir et à la source principale de revenu des organisations clandestines.

 

« Malgré la dépénalisation précédente, nous avons toujours un marché noir, il n’y a pas de production officielle et pas de contrôle de qualité, tout comme il n’y a pas de contrôle des ventes aux jeunes de moins de 18 ans » Jindrich Voboril Commissaire Tchèque aux drogues – Source DW

 

C’est précisément cet homme Jindrich Voboril qui vient d’être chargé de préparer la réforme de loi tchèque sur la régulation du Cannabis.

 

Voici les points clés de la réforme qui sera proposée au gouvernement par le Haut Commissaire aux drogues.

  • L’usage adulte sera autorisé et une quantité maximale de Cannabis par personne sera définie et légale
  • Une fiscalité dédiée à ce produit sera mise en place
  • La prévention sera assurée grâce à la collecte de cette nouvelle taxe sur le Cannabis
  • Des sociétés privées agréés par l’état pour produire et transformer les produits du Cannabis
  • Les revendeurs au public devront aussi être titulaires d’une licence délivrée par l’état
  • La consommation ne devrait pas être légale pour les mineurs

 

Cette proposition s’inscrit dans un plan de trois ans qui inclut un ajustement de la taxation sur le tabac les e-cigarettes et les patchs à la nicotine. L’état compte générer ainsi quelques 600 millions d’euros de recettes fiscales à redéployer en partie dans la lutte contre les addictions.

Le gouvernement devrait présenter en début d’année prochaine sa feuille de route pour un projet de légalisation concret et définitif fin 2023 début 2024.

 

;

 

#Il fallait y penser (la tournée du patron)

La République Tchèque ne se contente pas de lancer une réforme profonde, elle invite également ses partenaires européens à faire de même. Car les échos de la réforme venue de Berlin et de la Basse-Saxe tout dernièrement, viennent  conforter les élans Tchèques de légalisation contrôlée.

 

 

* * *

 

Imaginez qu’on prenne à la base un problème de société et qu’on décide de le résoudre raisonnablement, tous ensemble, sans taper sur personne, ni mettre des gens en prison pour se donner raison.

Révolutionnaire, non: tchèque, il fallait y penser !

Dommage que la macronie ici, ait éteint les lumières. On ira prendre des leçons du modèle tchèque dans quelques années lorsqu’il aura réussi, quand Darmanin et toute sa clique de claqueurs de talons, aura dégagé une bonne fois pour toutes….

Alors peut-être, une génération de politiques tournés vers les solutions et le progrès s’emparera avec sagesse et maturité de ce sujet, il faut l’espérer. Car pour l’instant, le cul-de-sac de la république française, c’est le cul-de-sac de la répression.

Ne perdons pas espoir.

A propos Jean-Pierre 1127 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.