L’étrange ‘Jeu de la Salive’ des Zulus

Publicité

Crédits : @The Cannachronicles.com

Bien avant l’invention de nos plateformes de jeux de société modernes et celle des jeux vidéo, les tribus Zulus d’Afrique du sud jouaient depuis longtemps à un jeu de stratégie très populaire impliquant le Cannabis : ‘Le Jeu de la Salive’

 

La règle : encercler l’ennemi

Probablement inspirés par les effets du Cannabis, les tribus Sud Africaines ont inventé et longtemps pratiqué un jeu au cours duquel il fallait d’abord aspirer une grande bouffée de fumée de Cannabis consommé à l’aide d’une corne coupée. Ensuite au travers d’une paille les joueurs recrachaient la fumée tout en salivant sur le sol.

Le résultat représentait une série de lignes et de courbes dessinées à terre et chaque concurrent devait tenter d’encercler son opposant à l’aide de ses propres lignes.

Les parties pouvaient de dérouler en 1 contre 1 mais également en équipe. Au fur et à mesure; le Cannabis, qui a pour particularité de provoquer un dessèchement de la bouche, réduisait le débit de salive des joueurs jusqu’à ce qu’ils ne doivent s’avouer vaincus faute de ressource pour tracer leur ligne.

 

 

 

Crédits : AmazonDans leur livre ‘The Essential Kafir » par Duddley Kidd, deux explorateurs Anglais,  les frères Black écrivaient en 1904 :

« A chaque tour un des joueurs fume sur la corne et remplit ses poumons de fumée. Puis il passe à la corne au joueur suivant et souffle au sol la fumée accompagnée de salive en bulles au travers d’une fine et longue paille. Chaque joueur trace une ligne sur le sol en essayant d’emprisonner la ligne de l’autre.
Le résultat c’est un genre de labyrinthe peu ragoûtant qui se dessine à mesure que chacun essaye de prendre l’autre par le flanc et de lui barrer la route. C’est un peu comme un ancêtre du jeu d’échec. »

 

 

Plus de salive = plus de munitions

Lorsque le jeu se faisait en équipes les joueurs s’affrontaient aussi jusqu’à se trouver à court de salive et jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un. A l’instar des beer-pong et autres jeux à boire jusqu’à tomber; les Zulus fumaient du Cannabis en faisant des traits au sol jusqu’à ce qu’un des candidats ne se retrouve…. à court de salive.

Au début des années 1900 le jeu était devenu tellement populaire que le directoire Britannique à un temps considéré la criminalisation  du Cannabis dans tout le pays.

 

 

Illustration : Chef Zoulou

Dans une lettre à la Commission aux Affaires Tribales sud Africaines, le représentant de la communauté Zulu, le chef Swaimana déclarait :

« Les choses se passaient bien lorsque tout le monde respectait nos anciennes coutumes. La fumée de chanvre était réservée aux adultes. Je suis pour que la pratique soit exclusivement réservée aux aux hommes mûrs. Car les adultes sont capables de se contrôler, ils prennent une goulée sur la corne et font leur dessin, puis ils le passent à leur voisin. Mais il ne fument pas avec excès. Les jeunes gens ont tendance à garder la corne et à fumer avec excès. Cela provoque des disputes entre les gens. Certains finissent par en venir aux mains et quittent la hutte sous l’effet de la colère. »

 

 

 

La Weed et les Zoulous

On a longtemps reproché aux guerriers Zoulous de consommer abondamment le ‘Dagga’, qui est un autre nom pour le Cannabis. Les écrits rapportent que ces guerriers étaient capables ‘d’actions imprévisibles et dangereuses’ dans leurs batailles contre les Anglais ou les Hollandais.

Au final ce ne fut pas suffisant pour leur permettre de gagner la guerre, cependant, en Afrique du Sud le Dagga était longtemps utilisé pour lutter contre les cas de Malaria, fièvre des marais, anthrax, empoisonnement du sang, ou de dysenterie. Il était surtout employé pour soigner les symptômes de l’asthme.

 

 

Sources :

Cannachronicles

Sencanada

Ouvrage en ligne – Dudley Kidd : The Essential Kafir 1904 par Adam et Charles Black

Références Googlebooks

Remerciement spécial : Fabio Coppolino

Le Cannabiste 2018 – Tous droits réservés

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 506 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.