Luxembourg : Le Cannabis médical va bon train

Publicité

Le Cannabiste - Paulette Lenert - Image Olivier Véran

Au Luxembourg cette année: 630 patients déclarés ont reçu en tout 270 kilos de Cannabis à usage médical, importé essentiellement depuis le Canada via l’Allemagne. L’expérience est concluante au point qu’elle fait craindre une pénurie dans l’approvisionnement d’herbe et d’huiles médicales. Le Cannabiste en bref: au Luxembourg, le Cannabis médical va bon train.

 

* * *

Pendant que chez les fromages qui puent, Mabrouk s’en va-t’en guerre. À des années lumières de la France, dans une autre galaxie on expérimente avec succès le Cannabis médical pour les patients dont l’état le justifie. Et figurez-vous que ça marche parfaitement bien.

Voici quelques chiffres clés et quelques citations pas piquées des vers, issues d’un brûlot gauchiste ultra libertaire marginal et révolutionnaire, j’ai nommé : RTL News.

#Médical

Lorsqu’on dit Cannabis médical sous nos latitudes, il ne faut guère se faire d’illusions. Les prescriptions sont si difficiles à obtenir et les conditions médicales tellement sévères, qu’on se demande si nos médecins destinent le Cannabis aux vivants ou bien aux morts.

 

Capture d’écran Luxemburg Wort – Tous droits réservés

 

 

Le Luxembourg n’échappe pas à cette règle:

« Les critères pour pouvoir bénéficier du cannabis médical sont assez restrictifs. Seulement trois ouvertures ont été créées dans le règlement: les maladies graves dans un état avancé. Ensuite viennent les personnes atteintes d’un cancer, car le cannabis a un impact positif sur les nausées lors des traitements en chimiothérapie. Enfin, les patients atteints de sclérose en plaques peuvent également en profiter afin d’atténuer les crampes. » –Source

 

* * *

 

Côté prescription c’est la même chose, exit les maladies rares, les cas spécifiques, exit la question élargie de la douleur chez les patients. On reste entre médecins de bonne compagnie, mais surtout pas tous à la fois, ça risquerait de bouchonner au niveau de la pharmacie…

 

« Sur les 2.200 généralistes et spécialistes pratiquant au Luxembourg, seuls (…) 240 d’entre eux ont participé aux cours qui durent environ six heures. » –Source

 

Du côté des choses positives. La ministre de la santé Luxembourgeoise, qui s’est exprimée au micro d’RTL n’a pas exclu la mise en place d’un Cannabis produit au Luxembourg pour ses propres besoins. On note au passage que l’inhalation de Cannabis à la faveur des patients et des médecins pour son efficacité désormais reconnue.

 

« Au Luxembourg, les autorités ont préféré l’inhalation des produits, une méthode moins nocive que la fumée. Néanmoins plusieurs produits existent sur le marché et sont prescrits en fonction de la pathologie à traiter. » Paulette Lenert Ministre de la santé Luxembourgeoise Source RTL – Septembre 2020

 

Capture d’écran RTL News – Tous droits réservés

 

Dernière information en marge de ce sujet, et pas des moindres, la ministre : « précise également que les travaux concernant la légalisation du cannabis récréatif vont bon train ». Quelques milliers de Luxembourgeois vont avoir le privilège de vivre un turfu apaisé aujourd’hui même. Voilà qui devrait être qualifié de ‘lâcheté’ par le très petit ministre de l’intérieur Français : Gérald Darmanin.

Tandis que l’arnaque de la prohibition Française, fait les choux gras de la presse qui veut bien y collaborer. Une autre idée s’avance à nos frontières. Car si cette plante est un médicament, alors son interdiction est un crime, contre le genre humain.

 

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : RTL News /// MJ Daily 

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

 

 

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 671 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.