Ne venez pas en Thaïlande pour fumer des pétards!

Publicité

Boralia X Cannabiste
Le ministre de la santé Anutin Charnvirakul lors de la tournée "Coup d'envoi des banques du Cannabis du Mekong" - Image compte officiel Ministère de la santé Thaïlandaise - FB

Alors que le pays d’Asie vient de légaliser l’usage médical du Cannabis, le ministre thaïlandais de la santé et le chef de la police mettent en garde contre les mauvaises interprétations qui pourraient être faites autour de cette tolérance, de la part des touristes étrangers. Car problème : ça sent la beuh partout dans la rue, alors ça commence à faire désordre.

Les autorités sonnent la fin de la récré : Ne venez pas en Thaïlande pour fumer des pétards! On remet la charrue derrière la beuh sur Le Cannabiste.

 

* * *

Dans l’actualité une série de messages un peu particuliers viennent questionner tout le monde sur la légalité effective du Cannabis en Thaïlande. Alors que les militants et la presse spécialisée s’est réjouie de cette légalisation tant attendue, il y a de cela 2 mois. Il se pourrait bien qu’au final, cette dernière n’ait pas encore eu lieu.

Sweetseeds-Lecannabiste

« Comment ça, on nous aurait menti? » Nous demanderiez vous fort justement, la voix teintée de chagrin. La réponse est « non, mais il se pourrait qu’on ait pas tout compris« . (En même temps le gouvernement Thaïlandais n’a pas dit grand chose)

 

 

#Legal

En 2018 la Thaïlande a autorisé l’usage médical d’une partie de la plante et depuis le 9 Juin 2022 la totalité du Cannabis est décriminalisée. Depuis l’état encourage tous les citoyens thaïlandais qui le souhaitent à cultiver et à se soigner avec du Cannabis. De nombreuses campagnes de communication du ministère de la santé vont en ce sens.

L’esprit de cette réforme tourne autour des usages thérapeutiques de cette plante, en particulier du chanvre. La réforme légale a donc ‘retiré’ le Cannabis de la liste des produits stupéfiants, afin que tout un chacun y accède sans risquer pour autant des poursuites.

 

À lire sur Le Cannabiste
a lire sur le cannabiste thailande

 

 

En revanche, ‘c’est ballot’ nous direz vous, mais la nouvelle loi qui doit préciser les modalités en matière d’usages non médicaux n’a pas encore été établie. Elle devrait voir le jour d’ici la fin de l’année, le Cannabis n’est plus interdit, il est même promu par l’état, pour un usage médical. Pour le coup vraiment, ça s’appelle mettre la charrue avant la beuh.

 

* * *

Alors oui la Thaïlande a bien dérégulé, décriminalisé, dépénalisé l’herbe et ses extraits en totalité, mais il n’existe encore aucune définition légale de ce qui est permis et de ce qui ne l’est pas au niveau de l’usage ou de taux de Cannabinoïdes à proprement parler dans les produits et les concentrés par exemple. Rien sur les lieux ou la manière légale dont on peut consommer du Cannabis… Résultat les ventes sont partout, la confusion gagne avec l’arrivée des canna-touristes en quête de nouvelles sensations.

Alors ce sont les ministres et les policier se chargent du SAV d’une loi pas encore écrite : en mode ‘cas par cas’. 

Première Alerte

« La vente de cannabis et de produits à base de cannabis par des vendeurs de rue est illégale et si la règle est violée, il incombe alors à la police de prendre des mesures pénales contre les contrevenants. »

Wasan Boonmuenwai Chef de la police du district de Phra Nakhon à Bangkok – Source BP

 

Dans le même temps, le message qui a été répété en boucle au lancement de cette réforme c’est que l’usage récréatif lui en revanche n’était pas autorisé. Ce qui n’a bien sur été écouté par personne, faute de définition précise de ce que ça signifiait vraiment.

Ajoutez à cela un barouf de tous les diables pour promouvoir le Cannabis médical / santé / bien-être. Du jour au lendemain le Cannabis en Thaïlande est partout et quasiment en vente libre.

On est supposé se trouver en présence de chanvre à 0,2% de THC mais. Il semble bien que sur place, les choses soient assez différentes du discours officiel.

Comme en témoigne cette vidéo d’un Français : Charles en Thaïlande, disponible sur Youtube (Réservé aux majeurs par la plateforme)

 

clipyt1

 

À l’heure actuelle Les influenceurs internationaux se succèdent dans les commerces et les festivals réservés aux amateurs de Cannabis. C’est le cas depuis France mais aussi depuis les USA, où la légalisation de l’usage adulte dans certains états, attire naturellement vers la Thaïlande de nombreux touristes américains.

Voyant que les notables et touristes ne peuvent plus se promener sans respirer les effluves de beuh à Bangkok, hier c’est directement un ministre, qui s’est fendu d’une mise en garde brève et claire.

 

* * *

Deuxième alerte

Le Ministre de la Santé en Thaïlande qui a pris la parole hier le 16 août à Bangkok lors d’une conférence de presse. Il s’est exprimé au sujet du narco tourisme du Cannabis. Une nouvelle mise en garde qui sonne comme un avertissement sans frais.

La Thaïlande veut rester un pays convivial et ouvert aux familles et ne veut souhaite à aucun prix devenir la nouvelle Amsterdam d’Asie ou la nouvelle destination internationale des campeurs et autres punks à chien.

 

art2
Capture d’écran SCMP.com du 17 août 2022 – DR

 

La dernière alerte a été entendue hier de la bouche d’Anutin Charnvirakul Ministre Thaïlandais de la santé, elle est sans équivoque:

 

« Nous n’accueillons pas ce genre de touristes »

 

Charnvirakul a rappelé que l’usage récréatif de Cannabis sur la voie publique, reste passible d’une forte amende et même de prison. Les contrevenants s’exposent à devoir payer jusqu’à près de 700 Euros. Comme l’explique ce marchand local dans une interview, une vidéo tournée par le youtubeur, Chai Travel.

Ce marchand raconte

« La plupart des policiers vous laisseront tranquille si vous fumez dans la rue, normalement il ne se passe rien. La raison c’est qu’ils pourraient perdre leur job. Dans les faits, si on vous place en détention pour des stups c’est une affaire sérieuse. Et la loi n’est pas prête. Donc ils sont très cool avec ça.

C’est devenu beaucoup plus facile d’assumer sa consommation, mais vous devriez le faire discrètement chez vous. C’est surtout vrai pour éviter la conduite sous influence et ce genre de chose. »

 

thaimaaopas KNa8pp0xfmQ unsplash
Illustration : Échoppe de Cannabis légal dans la rue en Thaïlande – Photo ThaimaaOpas @ Unsplash 

 

En Thaïlandais dans la rue le mot ‘joint’ se dit ‘Palam’ et selon les dires des marchands de Cannabis aujourd’hui c’est 70% de touristes qui viennent goûter au palam dans leurs échoppes ces 2 derniers mois. Autre réalité opérationnelle : la fiscalité sur le Cannabis vendu dans le commerce est pour l’heure inexistante.

 

« On peut dire que la vente du Cannabis est libre de toute taxe actuellement. Tout le monde attend la mise à jour du texte de loi, où de nouveaux articles viendront préciser cela. Je pense que les choses sont allées un peu trop vite avec ça, il y a du Cannabis absolument partout. » – Synthèse vidéo Youtube – 

 

Qui peut en consommer, comment peut on en consommer, où peut on en consommer. Aucune règle n’a encore été établie mais la vente de Cannabis est partout du jour au lendemain, en masse..

La réforme d’état ne parlait que d’usage thérapeutique, d’autoculture et de santé. Dans les faits le Cannabis vendu, semble beaucoup plus fort, il serait proposé à l’arrière des échoppes, sans aucun contrôle et sans aucune limite réelle, sinon la vente aux mineurs apparemment suivie  par les commerçants.

 

#Cannatourisme

Bref, si le but de vos vacances c’est le Cannatourisme et la fumette, il va falloir vous trouver une autre destination. En attendant au moins que les choses soient claires et définies en matière de Cannabis et de taux… Il faut mieux éviter d’aller s’envoyer en l’air en Thaïlande, au risque d’être mis à l’amende finir en geôle. Vous ne pourrez plus dire qu’on ne vous avait pas prévenu

À minima :

  • Ne consommez jamais de Cannabis dans la rue en Thaïlande, faites le en privé, avec des personnes de confiance.
  • N’en consommez pas ostensiblement à proximité de personnes mineures
  • N’en vendez surtout pas et si c’est disponible, conservez tickets et factures de votre achat légal, depuis l’échoppe

 

À lire sur Le Cannabistea lire sur le cannabiste 7varietes

 

Enfin pour les aventuriers en herbe, ne voyagez jamais en international avec du Cannabis sur vous. Légal ou pas à l’arrivée votre geste pourrait être interprété comme du trafic par les autorités. C’est hélas vrai souvent, quelle que soit la quantité et là au niveau des peines, ça n’est plus la même donne.

Discrétion, savoir vivre et discernement sont plus que jamais à l’ordre du jour en Thaïlande, en attendant de savoir ce que dira la loi, prenez soin de vous!

 

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter / Instagram

Sources : Bangkok Posts // Scmp.com // Youtube

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

A propos Jean-Pierre 1098 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.