Offre d’emploi: cherche rouleur de joints pro.

Publicité

Le dispensaire Britannique de Cannabis légal Hemp Earth Dispensary, vient de publier une annonce afin de recruter un rouleur de joints professionnel pour rejoindre son équipe à Brighton. Les entretiens se tiennent aujourd’hui même, Le Cannabiste vous donne quelques précieux conseils, pour vous préparer à passer votre entretien d’embauche de rouleur professionnel avec succès.

* * *

#Ne roulez pas

des mécaniques ! Un bon rouleur est avant tout un rouleur discret et efficace, pas un rouleur qui se la raconte avec ses chefs d’oeuvre en papier tous les 4 joints.

Un bon rouleur est un rouleur productif, capable de tenir une cadence élevée sans nécessairement chercher à se faire remarquer pour cela. Inutile de chercher à épater la galerie avec des performances pétardesques épiques. Un rouleur efficace c’est avant tout un rouleur humble.

 

Crédits IMG Kid ‘Crazy Joints’

#Roulez en rythme

Un bon rouleur brille avant tout par sa constance et par sa régularité. Il ne sert à rien de chercher à rouler hyper vite, ce qu’on vous demandera avant tout c’est de rouler convenablement.

Le service doit pouvoir compter sur votre flot permanent de joints. Il vaut mieux être métronomique que saccadé dans votre rythme de roulage. Un bon rouleur roule de manière continue, toute la journée. La musique en accompagnement, est bien sûr vivement recommandée.

 

Crédits : Greencamp.com

#Roulez propre

Si vous roulez toute la journée, il y a de très fortes chances que vous fumiez un peu aussi. Ne laissez pas le sentiment de facilité et de paresse vous dominer. Rouler pro, c’est rouler propre, c’est avant tout savoir rouler avec méthode et organisation.

Il ne faut pas avoir peur à chaque joint roulé, de nettoyer un petit coup votre plateau et votre table des miettes qui s’y trouvent. Idem pour les petits bouts de papier qui ont tendance à voler partout.

En quelques heures de roulage un plateau technique peut très facilement ressembler à un repaire de hippies californiens. Pour tenir la cadence et conserver un bon standard de qualité, un espace de roulage propre et dégagé est indispensable. De plus il reflète un peu l’image que vous donnez de votre travail. Ne négligez pas ce point là.

 

Crédits Flickr

#Ne vous servez pas

« Ce qui est à moi est à moi et ce qui est à toi est à moi aussi. » C’est la manière dont tout propriétaire ou gérant de dispensaire verra les choses. Estimez-vous heureux qu’on ne vous demande pas de rouler tout nu pour vous empêcher de vous en mettre dans les poches. C’est déjà ça de pris. Les propriétaires de clubs et de dispensaires détestent les indélicats.

L’herbe coûte toujours cher, celle que vous allez manipuler du matin au soir n’est pas votre propriété. Vous aurez très probablement droit à votre propre réserve, alors ne piquez jamais dans le stock par négligence ou par habitude. Vous ne le feriez pas longtemps.

  • Les patrons n’en ont jamais l’air mais ils vous surveillent
  • Les dispensaires sont équipés de caméras
  • L’herbe et les joints sont scrupuleusement comptés

 

AP Photo/Brennan Linsley // The Journal.ie all rights reserved

#Le jour de l’entretien

Ne faites rien d’inhabituel la veille et le matin même. Si vous ne fumez pas de Cannabis la journée, inutile d’essayer de vous mettre dans l’ambiance, venez plutôt comme vous êtes.

Souvenez vous que la vitesse de roulage c’est bien, la qualité des joints produits en est une autre. Un gérant préfèrera toujours 10 joints vendables produits dans un temps raisonnable que 20 joints roulés à la va-vite, dont personne ne voudra.

N’hésitez pas à recommencer, avec le stress de l’entretien et le dépaysement vos doigts pourraient hésiter et se montrer moins dextres qu’à l’accoutumée. Si les choses ne se passent pas comme prévu, prenez une respiration profonde et recommencez. Même les plus grands rouleurs traversent parfois de petits moments de doute. Cela fait partie des risques du métier.

 

Crédits greencamp.com

#Hygiène

Pour rouler il est très difficile d’utiliser des gants. Vous serez ainsi en contact cutané avec des cannabinoïdes à longueur de journée. Mieux vaut s’assurer que votre état de santé est compatible avec ce job.

Rappelez vous que chez certains le Cannabis :

  • A tendance a faire baisser la pression artérielle
  • Peut entraîner des hausses passagère du rythme cardiaque
  • Augmente certaines les fonctions métaboliques (faim, soif)
  • Peut conduire à des états de panique

Si vous utilisez du Hash, préférez le broyage par mixer au chauffage par briquet, pour éviter les émanations de butane et les vapeurs constantes du produit. Si vous roulez avec de l’herbe, préférez un broyeur léger, assez volumineux et ergonomique. Les modèles en métal sont fortement recommandés.

 

Crédits Greencamp.com

Il faut veiller à bien nettoyer ce dernier régulièrement à l’alcool isopropylique pour éviter les dépôts. Cette dernière astuce vous permettra d’éviter les risques de tendinite à l’usage.

Idem pour l’éclairage, afin d’éviter la fatigue oculaire, demandez toujours à disposer de conditions d’éclairage correctes là où vous roulez. Enfin demandez de préférence une pièce ventilée et aérée.

#Posture

Pour votre posture de roulage, gardez toujours une position d’assise correcte

  • Pieds à plat ou poser sur le sol ou un repose-pieds
  • Éviter de croiser les genoux ou les chevilles
  • Épaules détendues
  • Les avant bras parallèles au sol
  • les coudes sur les côtés formant un L à 45° avec les bras
  • Éviter de rester assis trop longtemps, idéalement une pause toutes les 10 minutes

 

Crédits Clinique Inspiration – Tous droits réservés

#Recrutement

Si vous avez bien suivi nos conseils vous devriez être prêts pour ce job. Le prochain recrutement se tient en Angleterre à Brighton aujourd’hui de 14H à 16H au Hemp Earth Dispensary, 14 Duke Street BN1 1AH Brighton

« Nous cherchons la crème de la crème des rouleurs de joints de Brighton pour rejoindre notre équipe« 

Pour le moment il ne s’agit que d’un temps partiel 2 heures par jour, le salaire proposé est de 11,50€ de l’heure. Il faut se dire que c’est un début avant la démocratisation de ce beau métier. D’ici là vous serez fin prêt !

L’évènement Facebook est par ici :

La page du dispensaire est juste là, bonne chance à tous les candidats.

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Facebook ////  Metro

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 276 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.