Oui Macron a bien séjourné dans un temple du Cannabis au Nigeria

Publicité

ShopduCBD-LeCannabiste

 

En voyage au Nigeria, le chef d’état Français Emmanuel Macron, a passé la soirée du 3 Juillet 2018 au « Shrine », c’est un endroit où il s’était rendu il y a 17 ans de cela, alors qu’il avait d’autres fonctions.

 

Le Tweet original du président de la république

 

Les médias Français sont passés assez rapidement sur cette information, et nous parlent de ‘temple Afrobeat de la culture‘. Mais qui se souvient de ce que les noms de Shrine et de Fela signifient vraiment ?

 

#Le Shrine de Fela

Buralzen-lecannabiste
photo1jpg
La scène du Shrine / Photo @ Trip advisor

 

L’histoire du Shrine se confond avec celle du musicien et militant Fela Kuti.

23472318 10154982102866190 4523260003443354934 n
Fela Kuti Le poing levé – Photo Felakuti @FB

 

Fela Kuti était un musicien très populaire parmi les couches les plus pauvres de la société Nigériane dans les années 1970. Fela est devenu légendaire après la guerre contre le Biafra. Le chanteur a subi de nombreuses années le harcèlement du gouvernement de son pays pour la consommation et la détention de Cannabis.  En fait dans le cas précis de Fela, le Cannabis a été le prétexte choisi par les autorités Nigérianes pour empêcher son accès à la politique et refréner son ascension sociale et publique.

Très marqué par les mauvais traitements et affecté par le virus du Sida le musicien s’est éteint en 1997. Mais il a laissé derrière lui un lieu magique, chargé d’espoirs et de revendications libertaires et pro-Cannabis.

 

 

14034958 10153778626021190 8410321462691757958 n
Fela Kuti / Photo Felakuti @Facebook

En fait le Shrine a tellement vu de concert de Fela et la popularité du chanteur devenue si grande dans tout le pays, que le lieu fut rebaptisé ‘Fela’s New Shrine’, c’est toujours ainsi qu’il est connu.

Après que le chanteur y ait animé les plus enfumées des soirées Afrobeat des années 70 et 80 le Shrine est devenu le théâtre d’un hommage permanent à sa mémoire et à son esprit insoumis.

 

femi
Illustration: Concert sur la scène du Shrine. Photo Trip Advisor

 

#Fela à Paris

En 1983 le célèbre musicien Africain s’est produit a Paris à l’occasion de la Fête de l’humanité. Maurice Narcozy un militant du Norml France, alors journaliste photographe nous raconte.

 

« … il fumait plus de pétards que Bob Marley »

 

« Je me souviens du Shrine, c’était une boite privée à la base, un club, le premier club de Cannabis de musique et de contestation, un peu l’équivalent du Melkweg d’Amsterdam. Bref, c’était le premier Cannabis club de l’histoire.

Fela est un grand résistant qui a payé cher sa rébellion par de multiples passage à tabac et séjours en prison. Il fumait plus de pétards que Bob Marley.

Je l’ai vu et photographié en concert à la fête de l’Huma en 83, je suis un passionné de musique Africaine, donc forcément j’ai toujours suivi Fela.

En 1986 je me suis trouvé en commande pour libération sur la fête de l’Humanité. C’était un événement gigantesque à La Courneuve, en septembre sous la pluie, comme d’hab. A cette époque la fréquentation y frôlait le million de personnes. Fela était vraiment la tête d’affiche principale. »

 

15823404 10154146146481190 3636302443966793522 n
Fela Kuti maquillé au saxophone. Photo fela.net

 

« … après le concert et je l’ai trouvé torse nu, le joint au bec, entouré de déesses africaines »

 

« Pour la petite histoire, le jour du concert à Paris, je suis finalement parvenu jusqu’à la loge de Fela. C’était après le spectacle et je l’ai trouvé torse nu, le joint au bec, entouré de déesses africaines. Des photos de concerts j’en ai fait des milliers mais va savoir pourquoi, ce jour là j’ai loupé techniquement les 4 photos que j’ai fait de lui. »

Allez, histoire de faire plaisir à Maurice et pour honorer la mémoire de Fela; on vous laisse, une fois n’est pas coutume, avec ces quelques clichés. Vive la musique, vive la liberté et longue vie à l’esprit de Fela.

 

15965474 10154155984491190 8122290310722285586 n

 

14910567 10153962055976190 3656373358277065524 n

21616005 10154854544251190 354232135093486977 n

23658782 10154989668801190 8928477348007820363 n

1662002 10153366211766190 719896402036299249 n

FELA

 

Crédits image: fela.net / felakuti@FB / Trip Advisor

Remerciements : Maurice Narkozy

 

 

— Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés —

A propos Jean-Pierre 1144 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.