Perquisition à La Maison du Chanvre : le Récit des faits

Publicité

On connaît désormais les détails de l’opération de police qui s’est déroulée hier à Lyon Grande rue de la Guillotière dans les locaux du grossiste de Chanvre Français : La Maison du Chanvre.

Le Cannabiste accueille Franck ce matin, l’entrepreneur qui dès sa sortie de garde à vue à tenu à faire entendre son récit des faits tels qu’il les a vécu. C’est une exclusivité de la rédaction.

* * *

 

Mardi 3 Décembre dernier, vers 11H30 la porte du petit commerce que tient Franck, Grande rue de la Guillotière à Lyon s’est brusquement ouverte. Le temps de régler en vitesse, les clients de ce petit magasin de jardinage se sont discrètement éclipsés, pour laisser entrer 7 policiers de la brigade des stupéfiants. Les hommes en armes et arborant des brassards étaient accompagnés de leur jeune malinois; un chien anti drogue, dont le nom nous est complètement indifférent. 

#Huile essentielle

Les forces de l’ordre sont intervenues dans le cadre d’une commission rogatoire. C’est un mandat que donne un juge à la police ou à un autre juge afin d’effectuer des procédures d’enquête, comme par exemple une perquisition.

 

 

Et c’est dans le cadre d’une autre affaire, un magasin de CBD dont les analyses d’infusion étaient contestées par la police, que cette perquisition a été mandatée par le juge du dossier. En effet ce dernier magasin de CBD, aurait acheté pour se fournir ses infusions au grossiste Lyonnais.

* * *

En quête d’herbes séchées la petite escouade d’hommes menés par le flair de leur bête, ont finalement mis la main tout excités sur :

  • Un bidon d’huile essentielle de chanvre (Origine chanvre FR – certifié légal)
  • 3 livres sur la culture du chanvre et du Cannabis destinés à une consommation de lecture personnelle
  • Quelques hachoirs à beuh de type ‘grinder’ / moulin portatif

Par contre les policiers ont négligé tout un stock de feuilles à rouler, comme si ils ne les voyaient pas… 

« Si le chien dit qu’il y a du stup, c’est qu’il y a du stup » s’est entendu dire le gérant. Et comme la vérité sort toujours de la bouche des malinois, hop : Incidence.

#Incidence

Ça c’est l’étape numéro 2. Dès l’instant où les forces de l’ordre ont mis la main sur ce qui peut s’apparenter à du stup’ en terme de procédure d’enquête, il y a une ‘Incidence‘. (NDLR: Ah le joli mot!)

* * *

« L’huile essentielle c’est du stup, cannabis légal moi j’connais pas. »

Alors pour Franck ce sera menottes police, garde à vue. Mais bien sur avant: perquisition. 

Connaissant notre homme, alors que certains pourraient se dire qu’il va allait se transformer en HULK et retourner le fourgon de police, il n’en a rien fait. Il semble que la grande maturité de notre ami y soit pour beaucoup, un ton courtois et respectueux se serait même installé entre les menotteurs et le menotté.

#30G

Au domicile de Franck, comble de l’incidence: les limiers Lyonnais, ont mis la main sur 30 grammes de Cannabis sous la forme de fleurs séchées. Des charges relatives à l’usage et la détention de stupéfiants pèsent à présent sur lui.

* * *

 

 Pour expliquer la provenance des fleurs de Cannabis en sa possession, Franck pensait leur montrer la vidéo ci-dessous. Et puis au final il s’est dit non.

 

L’incidence avérée il ne restait plus qu’à suivre la procédure et tant qu’à faire pourquoi ne pas embarquer ‘Hemp Lady‘ la compagne de Franck au passage.

« Mettez moi tout ça en garde à vue! Et vous ne la ramenez pas sinon je vous colle un outrage » L’homme qui murmurait à l’oreille des malinois

#0.00020%

Vous le savez, on aime bien les chiffres, même si on passe notre temps à les estropier. D’ailleurs celui là on est pas prêt de l’oublier: 0.0020%. C’est le montant légal du taux en THC de l’huile essentielle de chanvre certifié. Un produit très employé par l’industrie et l’artisanat …

 

 

Retour à la garde à vue, Franck fait face à l’OPJ pour son audition

Franck: « Je ne comprends pas moi:  ça fait dans les 18 ans que je commercialise cette huile essentielle de chanvre. Origine contrôlée, analyses certifiées. Vous vous rendez compte de la portée de ce que vous dites? Il y a des produits issus de ces extraits dans pratiquement toutes les parapharmacies et les magasins bio du pays?

Vous pouvez quantifier le THC, vous êtes capables de me donner un taux? »

Officier : « Non je n’ai aucun taux à vous communiquer moi, ça n’est pas mon problème. La moindre trace de stup, c’est du stup pour moi mssieu. Un point c’est tout. C’est le juge qui verra. »

* * *

#Brin 2 Chanvre

Dans l’ascenseur, un jeune policier échange gentiment avec Franck menotté, entre deux auditions. Le commerçant se tient appuyé contre la paroi, sa barbe blanche lui donne des faux-airs de grand père.

« Je dois bien vous dire monsieur, si vous permettez, là j’ai vraiment du mal à comprendre. Parce que des criminels et des trafiquants j’en vois tous les jours. Mais vous….

Vous n’avez décidément pas du tout la gueule de l’emploi. » …

 

Pendant ce temps des noms d’oiseau et des cris brutaux résonnent entre deux étages. C’est Hemp Lady la compagne de Franck. Beaucoup moins coopérative que lui, avec son caractère en chanvre trempé, elle donne du fil à retordre aux enquêteurs qui essaient péniblement de recueillir sa déposition. Un sacré rodéo.

« Va falloir dire à vot’ dame de se calmer un peu mssieu, sinon on vous réserve un 4 étoiles à tous les 2 pour la nuit ! »

 

* * *

Franck et Hemp Lady sont néanmoins ressortis libres et en bonne santé du commissariat de police. Le dossier entre les mains du juge, toutes dépositions et mesures d’identification criminelles prises ; nos deux complices chanvriers ont pu à nouveau s’évaporer dans la nature.

#Epilogue

Néons, cliquetis de serrure, brouhaha métallique de clés. Le commis en charge de restituer ses effets personnels tend à Franck un formulaire à signer. 

On lui rend son portefeuille, ses clés et une petite boite métallique qui contenait sa beuh ses filtres et son papier à rouler. Evidemment la beuh ne s’y trouve plus. (NDLR: C’est qui qui l’a fumée ?)

 

 

Franck ouvre machinalement sa boite à shit devant l’agent, dialogue :

Franck: « Bah qu’est ce que vous voulez que j’en fasse à présent, elle est vide. Il ne me reste plus qu’à aller en chercher place ‘bidule’* à Lyon. »

Agent: « Aaah oui, place ‘bidule’ là c’est sur que vous allez en trouver. – il regarde sa montre – Par contre faut vous dépêcher, à partir de 9 heures ils passent au tarif de nuit et là vous allez douiller »

*le nom du lieu a été modifié pour protéger d’éventuels innocents

* * *

Récit d’après une entrevue avec Franck, gérant de La Maison du Chanvre le 5 Décembre 2019 – Les noms des personnes et des lieux ont volontairement été masqués – 

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 652 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.