Appellation Cannabistrot®: Rififi sur Facebook

Publicité

Que se passe t’il réellement depuis que le CIRC a exprimé par communiqué de presse l’acquisition légale de la marque ‘Cannabistrot’. Soudain une page communautaire qui portait le même nom crie au scandale et à l’expropriation. Un bruit tel sur la toile que Le Cannabiste se devait de vous en parler.

* * *

L’affaire commence par un banal communiqué de presse. Le Centre d’Information et de Recherche Cannabique le CIRC, dont nous vous avons souvent parlé sur Le Cannabiste s’est adressé à la presse par voie de communiqué pour informer tout le monde que désormais la marque ‘Cannabistrot’ devenait la propriété du Collectif.

 

« DES CANNABISTROTS® PAR MILLIERS… »

Toujours très à cheval sur la loi de 1970, mère de la prohibition d’aujourd’hui, le CIRC raconte comment tout au long de leur histoire ils ont constitué un patrimoine culturel autour de l’évolution de la société. Un geste collectif et militant qui s’explique aussi par la volonté de faire changer les choses.

Extrait : « Mais le vocable emblématique est sans nul doute celui de « cannabistrot », sorti tout droit de nos cerveaux enfumés et décrivant ces lieux de Très Haute Convivialité où l’on pourrait se procurer sous diverses formes, des produits dérivés du chanvre. »
Et c’est justement pour se prémunir d’un usage mercantile dénué d’éthique, que l’on doit à présent  y ajouter un copyright en l’espèce du symbole ®. « Cannabistrot® » est désormais une marque déposée auprès de l’EUIOP (Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle) depuis ce début d’année sous le n°017954996 . »
* * *
#Rififi

Jusqu’ici tout allait bien et les réseaux sociaux saluaient plutôt l’avancée entreprenante de la part du Collectif. Au passage c’est vrai qu’on a pas cru bon d’en parler sur Le Cannabiste.  L’information ne nous était pas apparue comme essentielle à ce moment là. Par contre vu ce qui vient de se passer sur Facebook, la tournure que prend les choses est devenue … disons différente.

 

Car en effet il existe depuis 2011 une page Facebook de 2700 membres qui d’après les dires de son auteur aurait d’abord été fermée d’après l’administrateur, suite à la demande du CIRC, avant d’être rouverte à la suite d’un appel argumenté auprès des responsables de la plateforme sociale.

 

« La page cannabistrot de 2700 membres existe sur facebook depuis 2011 les membres du CIRC l’on faite supprimer en déposant la marque cannabistrot (à l’EUIPO) le 28 décembre 2018 et en la signalant à facebook comme étant leur page, alors que c’est faux la page facebook cannabistrot existe depuis 8 ans comme le prouve cette image la preuve : »

Capture d’écran de 2011 du groupe Facebook Cannabistrot

 

« De plus la page facebook cannabistrot est hébergée en Turquie un pays où le mots cannabistrot n’est pas déposé, donc le CIRC n’a aucun droit de faire supprimer notre page par facebook en la signalant à facebook sur la base d’un mensonge puisque facebook vient de le faire… où est la liberté ?
Par ailleurs comme le montre l’imprime écran ci-dessous, la marque cannabistrot n’a pas été déposée au nom de l’association du CIRC Mais au nom propre de M K. ce qui n’a donc rien a voir avec le CIRC ! »

 

* * *

#La voix du CIRC

Soucieux de comprendre, nous avons bien entendu pris soin de contacter Kshoo le porte parole du CIRC qui a bien voulu nous répondre à ce sujet: 

 

« C’est une polémique regrettable et inutile. Nous ne souhaitons pas contribuer inutilement à la faire enfler en argumentant pied à pied avec ce Monsieur.

Tout d’abord, non nous n’avons pris aucune mesure envers Facebook pour leur demander quoi que ce soit eu égard à cette page.

Deuzio, effectivement nous avons un projet cohérent par rapport à cette appellation commerciale, cela correspond à un certain état d’esprit également. Et après avoir consulté cette page il nous est apparu que le contenu n’était pas en adéquation avec notre projet. Donc nous lui avons poliment demandé s’il voulait bien modifier ce nom, ceci est vrai. Puis s’en est suivi ce que vous voyez sur Facebook.

Nous avons malgré tout choisi le dialogue et nous avons l’intention de revenir vers le propriétaire de cette page. Car dans un premier temps il nous a fait une proposition commerciale que nous ne serons jamais en mesure d’accepter.

Le CIRC n’a aucune intention belliqueuse ou péremptoire et nous allons tout mettre en oeuvre pour trouver une solution amiable et efficace à cet égard. » Kshoo CIRC

* * *

#Le mot du Cannabiste

L’industrie naissante du Cannabis est un endroit parfois étrange. On se dit que cela doit un peu ressembler a ‘Hell on Wheels‘ une série sur les pionniers du chemin de fer dans le grand ouest Américain. 

  1. Les frustrations et les attentes sont énormes
  2. La convoitise pousse de nombreux acteurs à des gestes parfois incongrus
  3. La volonté de s’approprier les propriétés physiques et intellectuelles est parfois très forte
  4. Ceux qui se risquent dans ce business ont toutes sortes de profils inattendus
  5. La pression des autorités rend tous les business du Cannabis dangereux

Notre mission : informer la lectrice et le lecteur du mieux que cela sera possible sans jamais se laisser instrumentaliser, à la lumière de tous les regards. Merci de nous aider à continuer cette mission en nous lisant quotidiennement. Il n’y a aucune histoire dont on ne puisse tirer une leçon si les graines de la pensées ont été semées par la plume.

* * *

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Facebook / Circ / Wikipedia

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 231 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.