Ariège 35 agents pour 0.39g de Cannabis: 13400€/gramme pour l’état

Publicité

Une nouvelle opération ‘coup’ de poing vient d’avoir lieu en Ariège à Tarascon sur le chemin de retour du Pas de la Casa, haut lieu du micro tourisme fiscal avec son tabac et ses alcools détaxés. 34 fonctionnaires accompagnés d’un chien ont ramené 0.39 grammes de Cannabis et 1 cachet de drogue. Chroniques de la folie ordinaire, un gaspillage rapporté fièrement par La Dépêche et repris sans modération par Le Cannabiste.

* * *

La présence policière renforcée, la fameuse ‘peur du gendarme’, aussi chère à nos élus qu’à nos ministres, est également fort utilisée par les préfets, qui programment joyeusement de nouvelles sessions de contrôle au débouté tous les week-ends. Le but : montrer ses biceps pour faire peur aux Français et arrêter les méchants dont les Cannabistes quel qu’en soit le coût pour la collectivité. Car la situation est critique, le péril Cannabique à nos portes.

 » La visibilité est très importante. Il faut qu’avant les vacances qui arrivent dans quelques jours, les gens voient du bleu sur les routes » Colonel de gendarmerie Wanecque pour La Dépêche.

Car c’est bien connu de tous les psychologues comportementalistes et autres sociologues de tous poils, la peur est l’outil idéal pour fabriquer de la sécurité et de la paix sociale. Tout cela est parfaitement logique, mais reprenons.

#Ariège

Cette terre de dépravation où des saisies record qualifient désormais le département de ‘plaque tournante internationale’  de la drogue. Non en fait on plaisante hein, il y a bien quelques réseaux par ci par là, quelques centaines de plants à droite à gauche, mais vraiment, si l’Ariège était la base arrière d’Escobar, ça se saurait.

En Occitanie le niveau de consommation d’alcool et de drogues est légèrement plus élevé que la moyenne nationale selon les derniers chiffres de l’OFDT, mais guerre plus qu’ailleurs en France.

En Ariège en particulier, vous empruntez la RN 20 vers le sud, c’est la route des douaniers, celle du Pas de la Casa, d’Andorre, bien connue par les amateurs de 2 roues, on s’en paye une tranche?

 

 

D’un côté la France et les taxes, de l’autre une espèce de supermarché géant perché au milieu des montagnes ou des bus entiers de consommateurs viennent acheter tabac alcool et essence moins cher tous les week-end, jusqu’au quart du prix.

Si vous n’y avez jamais été, hors saison de ski, le Pas de la Casa ça donne ça :

Image Wikimedia commons

#Nasse

Tout au bas de cette route spectaculaire  où de nombreuses émissions de téléréalité ont pour habitude suivre le travail des douanes, le rond-point obligé c’est celui de Tarascon sur Ariège.

C’est l’endroit rêvé pour une nasse routière dans les formes, ce dont les autorités ne se privent pas. Non contents d’y être présents quasiment en continu, les forces de l’ordre y organisent tous les 6 à 9 mois un ‘exercice de contrôle’ dont les contribuables et les automobilistes font les grands frais. Car selon la logique visiblement, la peur n’a pas de prix.

Voilà à quoi ça ressemble in vivo. Images La Dépêche

#Arithméweed

Vous savez qu’on adore se livrer à des calculs savants ou improbables, alors aujourd’hui on vous a estimé le prix de rendement, au niveau du Cannabis, sur cette opération de contrôle. Car soyons réalistes, lorsqu’on vous dit ‘drogue’ en France à 90% il s’agit du Cannabis, il n’est donc pas si injuste de rendre à la prohibition ce qui appartient à la prohibition. 

Contingent mobilisé :

  • 1 Maître chien et son animal
  • 15 Gendarmes
  • 8 Douaniers
  • 10 Agents de la Police Aux Frontières

Saisies totales de Cannabis 

  • 0.39 grammes

Sur 35 agents. On vous la fait au prix moyen de 150€ par tête de pipe tous grades confondus, ça couvrira les taxes, les frais de déplacements et le coût des véhicules. Budget minimum estimé de l’opération 35×150 : 5250€ (NDLR: C’est que ça bouffe un chien de gendarme)

* * *

Saisies de Cannabis : 0.39 Grammes … Rapporté au gramme de Cannabis saisi ça fait un coût estimé de 13 400€ par gramme pour le contribuable. La sécurité n’a pas de prix me direz-vous. Tant mieux, la vérité non plus. À ce prix là pas de doute ça valait vraiment le coup d’appréhender 2 clandestins, de laisser filer deux vieux stoners Argentins en minibus et de rajouter 4 kilos de clopes avec pour cerise sur le gâteau 1 comprimé d’ecstasy. (NDLR: My god !)

A notre niveau en tout cas, nous retiendrons, le coût estimé de 13400€ pour la collectivité afin de saisir un gramme de Cannabis. Si on ajoute le manque à gagner en matière de vraie lutte contre la délinquance, pendant qu’on s’échine à poursuivre des petits consommateurs et des usagers de weed … y’a pas à dire, c’est vraiment un bon kif la prohibition.

Par contre on peut déjà se demander comment nos descendants jugeront nos comportements et nos obsessions collectives depuis le futur. Cette époque où l’on continuait d’appliquer sans discernement une prohibition criminogène et contre productive à l’endroit d’une plante médicinale polyvalente et diablement utile à toute l’humanité.

#porcherie.

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : La Dépêche

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 392 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.