Cannabis médical: New York légalise l’autoculture

Publicité

Boralia X Cannabiste
Image 2h Media @ unsplash

Le Conseil de Contrôle du Cannabis de l’état de New York le CCB, vient de donner son feu vert hier, à la légalisation de la culture à domicile pour les patients déclarés. Ces derniers pourront officiellement dès le mois prochain, cultiver jusqu’à 6 plants de Cannabis par patient chez eux. 

Tandis que New York encourage et favorise les personnes déjà condamnées pour du Cannabis à rejoindre la légalité en leur facilitant l’accession aux licences officielles, c’est l’état fédéral qui prépare une régulation de l’herbe, dans le pays tout entier.

Cannabis médical: New York légalise l’autoculture, les nouvelles du turfu sont sur Le Cannabiste.

 

 

* * *

Buralzen-lecannabiste

L’actualité du jour nous vient de l’État de New York Le Conseil de contrôle du cannabis (CCB) a accepté une résolution demandant à l’État d’adopter des règles permettant aux patients de cannabis médical de cultiver leurs propres plantes à des fins personnelles.

L’adoption de la résolution sur la culture domestique de cannabis médical intervient environ un an après la première proposition de règlement et plusieurs mois après que le conseil a accepté les règles révisées, suite à une période de consultation publique. Une autre autorité : le Bureau de Contrôle du Cannabis (COB) a validé la proposition de l’autoculture.

 

#6 plants

Tout patient déclaré auprès des autorités médicales comme usager de Cannabis pourra cultiver 3 plants en croissance et 3 plants en floraison, à New York désormais. Les nouvelles règles de culture à domicile pour les patients et les soignants du cannabis médical entreront en vigueur le 5 octobre prochain. 

 

À lire sur Le Cannabistea lire sur le cannabiste CCCALIFORNIE

 

Hier, mardi 20 septembre, les régulateurs ont également approuvé 10 autres licences de transformateur de cannabis, pour un total de 25 qui ont été approuvées depuis le mois dernier. Ils ont également accepté 19 autres demandes de cultivateurs d’entreprises de chanvre dans le cadre d’une initiative d’ensemencement et d’une législation signée par la gouverneure Kathy Hocul en février dernier. En tout aujourd’hui, New York compte plus de 250 cultivateurs agréés.

Les autorités continuent d’enregistrer les demandes de licences légales pour vendre du Cannabis. Jusqu’au 26 septembre, les personnes qui ont été touchées de manière disproportionnée par la criminalisation du cannabis auront la priorité pour obtenir une licence de vente de Cannabis à usage récréatif, dès cette année.

 

#Présent

Il faut rappeller que dans l’État de New York les adultes de 21 ans et plus peuvent posséder et consommer publiquement du cannabis. La cession entre adultes est également légale tant qu’elle ne donne pas lieu à une rétribution financière.

Le bureau de gestion du Cannabis à New York, l’OCM a également publié des messages d’intérêt public pour promouvoir l’éducation du public sur le changement de politique en matière de marijuana.

 

À lire sur Le Cannabistea lire sur le cannabiste newyork

 

Une publicité sur la marijuana financée par les contribuables, la première du genre, diffusée dans la majeure partie de New York lors d’un match de la finale de la NBA le mois dernier. Le bureau a abordé avec audace les méfaits racialement discriminatoires de la criminalisation du cannabis et a souligné les mesures que les régulateurs des États prennent pour réparer les torts de la prohibition.

 

* * *

Le CCB souhaite également avoir la possibilité de présenter sa campagne sur l’application de médias sociaux TikTok, mais la société lui a déjà dit qu’elle ne pouvait pas utiliser la plate-forme en raison de son interdiction actuelle d’utiliser le mot « cannabis ».

Pour finir, ce ministère a récemment envoyé une lettre à TikTok , demandant un changement de politique pour les publicités gouvernementales liées à la marijuana qui concernent l’éducation du public!

 

#La tournée du taulier

L’expression qui vient à l’idée lorsqu’on évoque plus en détail la réforme en cours à New York c’est :

 

« Un monde d’avance »

Puis on se demande comment les français, si scrupuleux, si méthodiques, si doués en général, peuvent laisser passer une si belle occasion d’avancer vers la paix sociale. Peut-être simplement parce qu’ils n’ont aucune idée de la profondeur et de l’efficacité d’une telle réforme. Peut-être parce que la justice est devenue dépendante de sa propre peur …

L’équité et la tolérance iraient de paire en légalisant de toute urgence et en régulant le Cannabis tricolore. La précieuse ressource désormais hors de contrôle et aux mains du crime enrichit grassement ce dernier.

L’Amérique n’est pas en train de se barrer en sucette non, elle n’est pas en train de devenir un narco-état. C’est juste la France qui fait du sur place, tandis que train du reste du monde avance. D’où cette impression systématique, de reculer sous l’autorité d’indécrottables blaireaux alcoolisés, machos et conservateurs.

C’est aussi cela le règne de la prohibition, le culte de valeurs désuètes et contraires à la marche de l’humanité vers son émancipation, le culte de l’injustice.

 

* * *

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter / Instagram

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

A propos Jean-Pierre 1098 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.