Duterte ne légalisera pas le médical aux Philippines

Publicité

Le président des Philippines, Rodrigo Duterte vient d’annoncer vendredi 8 mars qu’il n’approuvait pas, au final, la légalisation du Cannabis médical dans le pays. Une décision vient mettre un coup de frein aux travaux législatifs qui avaient bien avancé jusque là. Le Cannabiste fait un point rapide sur les dernières déclarations de ce président insolent brutal et autoritaire.

* * *

C’est au cours de la toute dernière allocution politique que Duterte a tenu vendredi dernier, devant les membres de son parti a Victorias City aux Philippines, que le président élu, s’est exprimé au sujet de la légalisation du Cannabis médical.

#Surprise

Mais là où tout le monde s’attendait à ce que Duterte valide le projet de loi N°HB6517 pour légaliser le Cannabis médical, c’est la douche froide.

Le Veto présidentiel sera dégainé par le président en exercice afin d’empêcher la loi d’être promulguée prochainement, quel que soit le vote final de la chambre des représentants. Rappelons qu’en dernière lecture les parlementaires étaient POUR a 163 voix contre 5

 

#Rodrigo le rigolo

Le président Rodrigo Duterte en matière de Cannabis, c’est un petit plaisantin. Il aime bien rigoler. Aux Philippines en revanche, ceux qui font plutôt la tête, ce sont les usagers de Cannabis et les patients qui en utilisent, enfin ceux qui en ont encore une de tête.

Les Philippines sont un pays où d’après les derniers recensements officiels 5050 personnes ont été purement et simplement exécutées de sang froid par l’état ou des citoyens entre Juillet 2016 et Décembre 2018 (Source officielle PDEA / The Guardian. plus de 5000 morts en seulement 2 ans) Le Cannabiste du 12 Février 2019

La dernière petite blague en  date du président Duterte c’était en Décembre dernier, souvenez vous, il avait prétendu consommer du Cannabis pour se maintenir éveillé. Personne ne l’a cru, emporté par la confusion dont il est coutumier, il parlait sans doute des amphétamines que ses médecins doivent lui prescrire.

Autant vous dire, que venant d’un malade sanguinaire qui appelle publiquement à massacrer les usagers de drogue par la population civile, cette dernière blague n’avait pas fait rire grand monde.

#Veto

  • Étape 1 : Duterte massacre et fait brutalement massacrer les consommateurs de drogue dans tout le pays : +5000 morts en deux ans
  • Étape 2 : il suggère qu’il est contre le Cannabis récréatif mais pour la légalisation du médical.
  • Étape 3 : « Jamais avec moi » tout reste interdit. « Vous verrez ça avec mon successeur »

 

La science, le Cannabis médical chez les voisins, les vertus thérapeutiques, tout ça … Rodrigo ça n’est pas son problème, de toute façon il ne lit pas. Extrait.

« J’ignore ce genre de recherche. Je ne le lis pas et je n’ai pas l’intention de le légaliser. Si vous le faites, excusez-moi mais vous allez vous planter. » R.Duterte

* * *

Pour ce président voyou, le Cannabis médical est une légende urbaine. C’était un peu le sens de la dernière remarque en date de Duterte qui s’exprimait depuis Victoria City vendredi dernier.

« Parce que vous dite ‘médicinal’ alors tout devient ‘médicinal’, je ne suis pas d’accord. Ça ne se fera pas pendant mon temps à moi. Peut être une autre fois, avec un autre président » R.Duterte

Emballé c’est pesé, la compassion ça n’est pas le problème de Duterte. Aux Philippines les consommateurs et les patients attendront. C’est le retour au status quo dans ce pays d’Asie comme dans notre bonne vieille France. 

* * *

Les nouvelles du front ne sont pas toujours souriantes, pendant ce temps là ailleurs la guerre de l’herbe continue. D’autres batailles attendent.

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : ABC Philippines

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 323 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.