La Malaisie et la Thaïlande parlent de légaliser le Cannabis médical

Publicité

D’un côté le ministre Malaisien de l’eau de la terre et des ressources naturelles le Docteur A. Xavier Jayakumar, révèle sur le site de Bloomberg, que son cabinet était en train d’évaluer les valeurs médicales du Cannabis. De l’autre l’assemblée législative Thaïlandaise annonce la réforme du Drug Act de 1967. Explications sur Le Cannabiste.

* * *

L’asie s’y met aussi. Alors qu’ici nous martelons à l’envi qu’une vague verte est train d’arriver, l’actualité du jour nous donne raison, et c’est du côté de la Malaisie que les choses s’agitent de manière surprenante pour commencer.

#Malaisie

Une série de procès sont attendus à la suite d’arrestations pour du Cannabis à usage thérapeutique en Malaisie. C’est une évolution que nous avons suivi sur Le Cannabiste avec la condamnation à la peine capitale de M.Lukman ces dernières semaines. C’était une première victoire d’apprendre tout récemment que pétitions aidant, son cas était reconsidéré après qu’une politicienne réformiste se soit emparée de l’affaire.

La réformiste Malaisienne Nurul Izzah Anwar – Crédits FB

Un ancien capitaine de l’armée Malaisienne baptisé Dr Ganja par la presse, s’attend également à une condamnation à mort pour avoir soigné gratuitement plus de 800 personnes avec du lait au Cannabis et de l’huile. Selon les principes juridiques Malaisiens dans son cas, il risque également la peine capitale.

 

Dr Ganja le soigneur Cannabiste Malaisien – Image FMT

#Action Réaction

Face au non sens de lois tellement sévères qu’elles stigmatisent le pouvoir en exercice; une vague d’indignation internationale à vu le jour. Les efforts des militants sur les réseaux sociaux, mais aussi des avocats et de la presse ont fini par payer.

En photo un lien vers la pétition pour libérer M.Lukman

Les plus hautes instances Malaisiennes en sont désormais à reconsidérer la loi en vigueur pour extraire le Cannabis du rang des stupéfiants interdits.

A l’invitation de la chaîne d’information Bloomberg, le ministre Xavier Jayakumar déclarait le Mardi 25 Septembre, il y a seulement deux jours:

« Personnellement, je pense que si (le Cannabis) possède des propriétés médicinales, alors cela peut devenir l’objet d’un contrôle par le ministère de la santé en but à permettre des prescriptions. »

Rappelons que depuis 1952 le Dangerous Drug Act Malaisien qualifie de trafiquant et donc punit de mort quiconque détient plus de 200 Grammes de Cannabis ou d’autres stupéfiants.

Xavier Jayakumar Ministre Malaisien de l’environnement – Crédits Twitter

« C’est un sujet pour lequel il va falloir s’armer de courage et de pédagogie, si nous voulons être convaincants. »

* * *

#Thaïlande

Le Cannabis pousse bien partout, mais c’est surtout vrai en Thaïlande où il est illégal depuis 1979. Ce pays est considéré comme l’initiateur en 2003 d’une vague de répression sanglante contre les usagers et les trafiquants de drogues et de Cannabis dans toute l’Asie du Sud Est. 

  • En Thaïlande, depuis 2003 : 2000 morts et 290 000 détenus.
  • Aux Philippines 7000 morts entre 2016 et 2017 pour la plupart des exécution sommaires

Autant se mettre à l’aise tout de suite avec la l’application des peines, pour 1 plante de Cannabis c’est 10000€ d’amende et 5 ans de prison. Pour d’avantage de Cannabis il est prévu davantage de prison, jusqu’à 15 ans.

 

Illustration Thaï Sticks – Image Hightimes @Twitter

La semaine dernière, fin Septembre 2018 l’assemblée législative Thaïlandaise le NLA, à finalement pris l’initiative de modifier le Dangerous Drug Act de 1967 avec une réforme au profit du Cannabis.

Pour information le Cannabis est encore classé comme stupéfiant de catégorie 5 en Thaïlande, aux côtés des champignons hallucinogènes et du kratom entres autres substances peu dangereuses. À la suite de cette proposition d’amendement par l’assemblée, 20 voix sont désormais nécessaires pour l’ouverture de cette révision légale. 

A l’issue de cette dernière réunion le porte parole de l’assemblée le Dr. Jet Sirathraanon à déclaré à nos confrères du journal Thaïlandais Khaosod :

« Avec les organisations concernées les débats pointent vers l’ébauche d’un amendement pour permettre de retirer la marijuana de la catégorie 5 de la liste des produits stupéfiants. »

  • Janvier 2018 l’agence centrale des stupéfiants Thaïlandaise déclarait par voie de presse que le Cannabis médical pourrait être reconnu dans le pays
  • En Mai dernier un premier amendement était approuvé par le cabinet du premier ministre, il visait à encadrer l’usage du Cannabis Médical
  • En Juillet dernier les représentants du ministère Thaïlandais  de la santé ont annoncé un calendrier pour Avril 2019 sur cette question

* * *

De la malaisie ou de la Thaïlande c’est surement ce dernier pays qui s’éloignera le premier des lois criminogènes de la prohibition du Cannabis. Une histoire qui est d’ailleurs racontée dans une série de documentaires ‘Highland’ sur Netflix (dans certaines régions) et dont voici le trailer ci-dessous.

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Bloomberg /// Coconut.co /// Says

— Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 354 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.