Étude: Le Cannabis améliorerait la mémoire

Publicité

Les chercheurs de l’université de Floride viennent de se pencher sur un des sujets clés en matière d’étude du Cannabis, son effet sur la mémoire. Pour ce faire, ils ont étudié le comportement de groupes de rats avant d’en conclure que les sujets qui avaient exposés au Cannabis montrent de meilleurs résultats cognitifs que les sujets qui ne l’avaient pas été. 

* * *

Alors que de nombreuses études montrent une influence notable sur les performances intellectuelles des sujets de tests qui ont préalablement reçu une injection de Cannabinoïdes, les chercheurs de l’université de Floride se sont interrogés sur les effets du Cannabis fumé sur la mémoire.

Le résumé de l’étude est ici

#Récepteurs

On le sait grâce aux conclusions des travaux de Raphaël Méchoulam depuis les années 1960, le corps humain possède un mécanisme qu’il partage avec de nombreux animaux, un mécanisme d’assimilation des cannabinoïdes sous la forme d’un réseau de récepteurs : Le système Cannabinoïde Endogène.

En l’état des connaissances il existe deux types de récepteurs pour les molécules de la plante de Cannabis, les récepteurs CB1 et les récepteurs CB2. Les mécanismes vertueux qui découlent des interactions entre les Cannabinoïdes et le corps humain valent à présent à l’herbe d’être considérée comme un médicament progressivement, partout dans le monde.

Or les récepteurs Cannabinoïdes CB1 sont ceux que l’on trouve en plus grand nombre dans la région du cerveau. Mais vu la complexité des mécanismes et des effets on maîtrise aujourd’hui encore très mal les implications sur le fonctionnement cognitifs comme celui de la mémoire. D’où l’idée brillante de faire fumer un groupe de rats et de comparer leur niveau mémorisation à des sujets dits : non intoxiqués.

#Les Filles

Ce sont les individus femelles qui constituaient à peu près la moitié du panel, qui ont montré les résultats les plus encourageants dans cette étude.

«La fumée de cannabis a amélioré la précision de la mémoire de travail», écrivent les auteurs de l’étude. Cependant, «la fumée placebo n’a pas affecté la précision de la mémoire de travail» chez les souris mâles et femelles. L’absence de tout impact observé dans le groupe placebo a suggéré aux chercheurs que le cannabis améliore effectivement les performances cognitives, comme observé chez les rats femelles. « L’exposition à la fumée de placebo n’a eu aucun effet sur les performances, ce qui suggère que la teneur en cannabinoïdes de la fumée de cannabis était essentielle pour ses effets sur la mémoire de travail », écrivent les chercheurs.

Par contre les chercheurs ont également révélé que les performances de base avant l’exposition des sujets au cannabis et au placebo étaient inférieures chez les rats femelles par rapport aux mâles. Ils disent que cela «soulève la possibilité que les effets d’amélioration chez les femelles soient dus à leurs performances de base relativement pires plutôt qu’à des différences entre les sexes quant aux effets du cannabis en soi»

#Cannabis et mémoire

La perte de mémoire, également appelée déclin cognitif, résulte de plusieurs facteurs, notamment des maladies dégénératives, ainsi que des traumatismes émotionnels ou physiques. Elle peut être provoquée par un objet contondant, qui frappe trop souvent la tête au football ou lors d’événements traumatisants. L’âge peut causer des maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer. Toutes ces choses peuvent contribuer à une mémoire défaillante.

L’hippocampe du cerveau, qui fait partie du système limbique, est responsable de la régulation de la mémoire. Des études montrent que le CBD aide à traiter les troubles de la mémoire et de l’humeur, car il peut réparer les cellules situées dans l’hippocampe. Lorsque des animaux ont été traités avec du CBD, les scientifiques ont découvert que les cellules proliféraient de manière significative dans l’hippocampe parce que les récepteurs aux cannabinoïdes CB1 étaient activés. Ce faisant, cela a également aidé à lutter contre l’anxiété.

Les récepteurs aux cannabinoïdes CB1 sont situés dans tout le corps, bien que la plupart d’entre eux se concentrent dans le cerveau. Il joue un rôle important dans la régulation des fonctions neurologiques car ils se lient à l’anandamide, un autre endocannabinoïde. Les chercheurs de l’étude précédente mentionnée ont découvert que les niveaux d’anandamide dans l’hippocampe étaient significativement plus élevés, ce qui les avait amenés à croire que l’anandamide jouait un rôle important dans la neurogenèse. Il a été démontré que la consommation de CBD augmentait les niveaux d’anandamide, ce qui suggère qu’il pourrait constituer un traitement alternatif viable pour lutter contre la perte de mémoire.

Ces résultats s’appuient sur d’autres études qui vérifient la capacité du cannabis à aider à la mémoire. D’autres liens vous attendent ci-dessous si vous voulez creusez la question.

On se laisse de manière un peu plus poétique avec un Tweet de votre serviteur, qu’il ne faudra pas oublier de mentionner lorsque vous parlerez au docteur.

 

 

 

Références :

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1074742718302776

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4543605/

https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fnhum.2013.00147/full

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources :

Cannabis.net

Science Direct

Plu.mx

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 231 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.