HISTORIQUE La France légalise le médical pour 2 ans

Publicité

Image Rob Potvin @ Unsplash

Après avoir reçu la très attendue signature du premier Ministre Jean Castex: Le décret sur l’expérimentation du Cannabis Thérapeutique sera publié aujourd’hui en France au Journal Officiel. Sonnez les trompettes ! 

Ce décret précise un certain nombre de modalités sur la prescription et l’administration de Cannabis par les médecins Français. L’air de rien, c’est une révolution au pays de la prohibition aveugle.

* * * 

Les Français ouvrent un tout petit peu la porte au Cannabis médical et pour une durée assez courte. En marge de cette information capitale, Le Cannabiste a recueilli la réaction du porte parole du collectif d’associations ACT pour évoquer cette décision.

 

Image Collectifact.org – Tous droits réservés

La France : 66.99 Millions d’habitants

Expérimentation Cannabis médical: 3000 patients

Israël : 8.8 Millions d’habitants

Traitement quotidien au Cannabis médical: 45 000 patients

* * *

Désolés de vous casser le moral de bon matin, mais les chiffres sont là et ils sont authentiques. Le titre alternatif du jour cela aurait put être:

« L’Expérimentation toute rikiki du Cannabis médical Français peut commencer. »

Mais entre pandémie, prohibition et la folie furieuse de Trump on ne va pas faire les difficiles avec l’actualité. Pour finir avec le préambule, au pays champion du Pinard, la simple reconnaissance du Cannabis médical, ne fusse que pour 2 ans, appelle à un seul commentaire : c’est PRO-DI-GIEUX.

À lire sur le Cannabiste

#ANSM 

L’agence nationale de la santé et du médicament devient l’organe décisionnaire pour:

  • La nature et la composition des médicaments au Cannabis
  • La liste des prescriptions qui seront recevables
  • Le choix des patients qui pourront en bénéficier
  • Le choix et l’acheminement du Cannabis médical en pharmacie

 

 » Le directeur général de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé arrête et publie sur le site internet de l’Agence la liste des entreprises, répondant aux conditions de qualité des produits, de sécurisation du circuit du médicament et de définition d’un partenariat entre fournisseurs et établissements pharmaceutiques exploitants prévues par arrêté du ministre chargé de la santé pris après avis du directeur général de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, qui sont retenues pour participer à l’expérimentation.  » Extrait du JO – Décret n° 0246 du 09/10/2020

 

Il n’existe en revanche aucune disposition pour permettre la production de ces médicaments en France. Le Cannabis médical sera très probablement importé via l’Allemagne, le Portugal ou bien peut-être encore, directement depuis le Canada.

* * *

#Dérogation

Il sera permis aux personnes qui bénéficient du traitement, aux pharmaciens mais aussi aux familles des patients de détenir et transporter le médicament au Cannabis en dérogation de la loi sur les stupéfiants. 

joe_20201009_0246_0024

L’ensemble des dispositifs seront supervisés directement par le Ministre de la Santé et dirigés par l’Agence Nationale de la Santé et du Médicament.

 

À lire sur le Cannabiste

 

Enfin, ça va de soi au pays des droits de l’homme et de la liberté. Chaque participant sera fiché électroniquement ‘avec son consentement’. Car un ‘registre national de suivi électronique’ est mis en place.

#ACT

Trop peu, trop tard trop court ? L’expérimentation qui a désormais le mérite d’exister, est encadrée par un texte précis et très restrictif. 

Nous avons recueilli les réactions de Béchir Bouderbala il est le porte parole du Collectif ACT qui regroupe des associations de patients du Cannabis médical.

 

Image CBD A&R @ FB – Tous droits réservés

 

Extrait de leur communiqué aujourd’hui à l’annonce de la nouvelle de ce décret:

Tout en saluant cette publication, ACT regrette la lenteur du processus et renouvelle son engagement pour un programme de cannabis médical généralisable à l’horizon 2021.

– ACT appelle désormais les députés à fixer un budget pour l’expérimentation dans le cadre du projet Projet loi de finances de la sécurité sociale.
– Elle réclame l’établissement d’un statut pérenne pour ce médicament qui devra être prescrit au-delà de l’expérimentation. 

 

* * *

« Globalement, elle est symboliquement saluée et critiquée d’un point de vue pratique. C’est ce que nous avons essayé de retranscrire dans le communiqué. a ne suffit pas dans un pays de la taille du notre. C’est beaucoup trop court, il va falloir élargir rapidement.

En cliquant ci-dessous l’article du Collectif ACT

Image Collectifact.org – Tous droits réservés

Le Cannabis viendra surement d »Europe car les producteurs Français malheureusement ne sont pas prêts. Symboliquement, cette décision est historique, elle est une étape juridique et idéologique essentielle.Béchir Bouderbala Collectif ACT –

 

* * *

 

#Nos 2 grammes

Une évolution spectaculaire, en demi-teinte dans le pays aux 5 millions de consommateurs. Un geste symbolique qui évoque davantage le film ‘idiocracy’ que celui des 12 commandements.

À l’image d’une poule qui aurait trouvé un couteau le coq Français se retrouve face au Cannabis médical : un machin qu’il ne comprend décidément pas. 

 

Image – Capture d’écran HalfLife2 @ Steam – Valve Corp Tous droits réservés –

 

Cette expérimentation en forme d’ultra-réglementation temporaire, n’aura que le mérite d’exister, et laissera indubitablement des centaines de milliers de patients ‘potentiels’ aux mains du marché noir et de la justice.

 

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : Journal Officiel // Collectif ACT

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 693 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.