La campagne anti-cannabis de l’été a commencé !

Publicité

Le gouvernement Français lance sa campagne estivale de prévention contre le Cannabis un 23 Août. Tout est dit ou presque. 

Un démarrage tardif et laborieux pour une campagne ringarde et totalement à coté de la plaque de 100 grammes. Quand la macronie se prend (encore) les pieds dans le tas de weed c’est sur Le Cannabiste.

 

* * *

Ah du Cannabis ! Il y en a partout dans notre pays, comme le disait un avocat lucide sur Twitter récemment: « L’hypocrisie de la pénalisation des stupéfiants c’est de voir des prévenus arrêtés par des flics qui fument, poursuivis par des procureurs qui fument, défendus par des avocats qui fument et condamnés par des magistrats qui fument. » – Source

sweetseeds

De toute évidence entre 10 % et 40% des français consomment du Cannabis à un moment ou à un autre de l’année. Et cette pratique a la vie dure, mais comme l’état n’en subit que les revers, c’est décidé : Manu casse le joint!

Apparemment ça ne marche toujours pas. Alors face à l’échec indiscutable de la méthode répressive, Emmanuel Macron et Gérald Darmanin choisissent d’appliquer la méthode répressive. (NDLR: Sic!)

 

#Attardé

Ils auraient bien aimé nous la faire au mois de joint, mais l’actualité avec le covid toussa, manu avait piscine à Brégançon et Gégé était en tournée pré-électorale dans les commissariats, alors ils n’ont pas eu le temps.

Du coup cet été, la grande campagne anti-drogue, entendez anti-cannabis, vient de démarrer officiellement un 23 Août.

Que dire en préambule? Ça marche pas leur truc là …

 

apercu article drogue 3
Le coup de la déconcentration, une bonne raison pour la guerre à la drogue c’est sur. – Images @ Gouvernement.fr –

 

 

* * *

Sur la forme, c’est triste, c’est moche, ça veut faire peur mais ça rate sa cible, c’est à dire les consommateurs de Cannabis, au profit d’un éventuel électorat réactionnaire.

Cette fois ci l’arnaque est visible de loin et les Français qui connaissent mieux le Cannabis que leur gouvernement n’ont aucune chance de s’y laisser prendre.

Du coup ça passe à côté, comme on pouvait s’y attendre.

 

 

La campagne de prévention du gouvernement, montée à la va vite c’est surtout un clip que nous vous proposons de découvrir, accompagné d’une série d’affichettes glauques et anxiogènes.

Un mode de communication qui avait déjà raté sa cible dans les années 80. Souvenez vous.

 -Source : Culture PUB – 1986 – Campagne de prévention du gouvernement – Réalisateur Jean-Marie Perier « La drogue c’est de la merde »

droguecarte

 

#Le mot de l’addicto

Chez les militants pro-légalisation auxquels nous avons parlé ce week-end l’accueil de cette campagne n’est pas réservé non, il est catastrophique. D’ailleurs depuis le début de l’article vous avez dû comprendre que nous n’en pensons pas moins…

 

* * *

Alors plutôt que vous assommer d’arguments que vous devez déjà entendre un peu partout, nous sommes allés recueillir la réaction de Jean-pierre Couteron. Cet addictologue de renom, ex-président de la Fédération Addiction connaît bien les questions liées au Cannabis en matière de prévention.

 

À lire sur le Cannabiste

a lire sur le cannabiste couteron

 

 

« C’est une campagne de communication politique, pas une campagne de prévention de toute évidence.

Gardons les pieds sur terre: les trois conséquences mises en images correspondent à des préoccupations réelles en matière de Cannabis, mais cette mise en perspective obtuse finit par desservir l’objet. Je ne vois aucune prévention là dedans!

22904603 10155808282954860 7012267057334207699 o 512x768 1
Jean-pierre Couteron, Psychologue-addictologue au CSAPA TRAIT D’UNION, association OPPELIA à Boulogne – Image avec la courtoisie de JPC

J’imagine que l’objet c’est de provoquer une réaction au premier degré à l’approche d’une campagne électorale et justifier la méthode répressive malgré ses échecs tragiques.

Sur la base d’une recherche d’émotion l’état se livre à une espèce de racolage assez malsain. Prochainement sur vos écrans une campagne du même ordre avec le Cannabis au volant.

Attendez-vous à voir surgir de nouveaux slogans extrêmes et clivants en dépit de tous les autres phénomènes comme l’usage d’alcool et/ou de médicaments par exemple.

Si le but est de faire pleurer dans les chaumières l’exercice est réussi. Malheureusement j’ai plutôt l’impression qu’on assiste à une régression de l’intelligence collective au profit d’un réflexe de rejet et de diabolisation. 

* * *

Je me dis s’il reste un peu de budget, vers noël on parlera du travail de prévention remarquable que font les ‘Consultations Jeunes Consommateurs’ qu’apparemment l’intérieur à choisi de ne pas voir pour le moment.

Tout cela n’est pas sérieux, face à l’ampleur de la consommation en France il serait temps de réfléchir enfin à des solutions efficaces, après tant d’années d’une méthode qui a prouvé l’étendue de son contre emploi. »

Jean-pierre Couteron – Addictologue – En exclusivité pour la rédaction

 

#Mise à jour 0.2%

Avec le CBD à tous les coins de rue et la démocratisation du Cannabis médical partout dans le monde, le législateur va devoir procéder à une mise à jour. Car le CBD et par la même des traces de THC sont bien parfaitement légaux. Pourtant du côté de la police on a pas lu le nouveau mémo de la Mildeca.

 

À lire sur Le Cannabiste

a lire sur le cannabiste3 4

 

Oui le chanvre est légal ainsi que tout ce qui se trouve sous les 0.2% de THC. Et le chanvre c’est avant tout, du Cannabis point final, ne jouons pas sur les mots.

  • OUI il existe bien un Cannabis légal en France 
  • 1,2 tonnes de Cannabis par jour sont consommées en France
  • 45 % des adolescents de 17 ans en fument chaque semaine en France
  • Le Maroc vient de légaliser la production de Cannabis
  • CSC en Espagne, Libéralisation en Suisse, Portugal, tolérance en Hollande sauf en France

 

La ‘mexicanisation’ de la France, c’est l’entêtement de plusieurs générations de politiques corrompus à durcir la répression contre un produit non létal au détriment de la santé publique et de la prévention alors que les consommateurs se comptent en millions.

L’arrogance c’est l’obstination à employer une méthode qui ne fait que grossir le problème. Depuis 50 ans l’état Français essaye d’éteindre la flambée du Cannabis avec du kérosène, donnant l’occasion à des gens dangereux de s’enrichir de s’armer et de défendre leur territoire.

Nous assistons à une fin de règne à une fin de cycle, vivement qu’un président moderne et décomplexé se fasse un devoir du bon droit des Français, comme celui de la jouissance paisible et le droit à disposer de son propre corps.

La macronie est un naufrage ©.

#gabegie

 

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter / Instagram

Sources: Gouvernement.fr

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

A propos Jean-Pierre 916 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.