LaREM saborde la loi Légalisation du député Lambert

Publicité

Buralzen-LeCannabiste-BN

La proposition de loi pour légaliser le Cannabis en France présentée hier par le député François Michel Lambert, vient d’être rejetée par la commission des affaires sociales aux mains de la majorité parlementaire LREM. La Commission des affaires sociales a rejeté un par un un tous les amendements proposés jusqu’à ce qu’un texte totalement vide soit rejeté au vote final.

Au terme d’un parcours long et difficile le projet de loi avait été amendé et enrichi par le député avec lequel nous avions eu l’occasion de débattre à de multiples occasions en votre compagnie et également en vidéo. On débriefe la honte sur Le Cannabiste.

 

 

* * *

 

Il avait prévu un système à la québécoise, sans doute la création d’une Société Française du Cannabis. Les produits légaux auraient été distribués par les tabacs. Interdit à la vente au mineurs, le Cannabis Français aurait même pu se produire dans les jardins Français pour leur propre usage. Oui Lambert avait prévu l’autoculture dans son projet de loi.

sweetseeds

 

 

Le projet de légalisation du député François Michel Lambert a été vidé de tous ses amendements et rejeté par la majorité parlementaire qui a répondu : c’est trop tôt. Un projet qui était pourtant co-rédigé avec certains de ses représentants LaREM à finalement dit non: le Cannabis : gros gâteau politique ce sera un atout pour Manu à la présidentielle.

 

« La société Française attend que nous nous saisissions de la question du Cannabis. (…) Nous aurions pu bâtir les premiers cheminements d’un édifice long à porter. Le retard que nous prenons c’est la santé publique et nos concitoyens qui sont face à un danger. Nous étions face à un choix nous ne l’avons pas fait ce soir et j’en suis désolé. » FM Lambert en CAS hier soir.

 

Ce sont les derniers mots du député qui marqueront sans doute dans l’histoire de ce texte: le regret. Après que les Français se soient prononcés plusieurs fois largement en faveur de la légalisation du Cannabis cette année, de nombreux regards étaient tournés vers les parlementaires réunis en Commission des Affaires Sociales la nuit dernière.

 

Retrouvez la vidéo des débats en cliquant dans l’image ci-dessous

video page

 

Chaque amendement a été méthodiquement retiré de la proposition Lambert à l’initiative de la majorité présidentielle. C’est donc un texte totalement vide qui s’est retrouvé au vote en fin de session, bien sur il a été rejeté.

En vrac les arguments contre du groupe LREM contre la loi Lambert (L.Mendes):

  • Pas d’accord avec la vente du Cannabis dans les tabacs (selon le représentant LREM il risquerait d’inciter à la consommation des 2)
  • Pas d’accord avec la possibilité de consommer librement du Cannabis dans l’espace public
  • Une gestion par l’état oui, mais à minima (régulation mais pas de production)
  • Interdiction de la publicité pour les produits du Cannabis : pas d’accord (à cause du CBD)

Les représentants LaREM avaient clairement décidé dès le départ de s’inscrire contre ce texte. Tous les amendements ont ainsi été rejetés au vote.

 

À lire sur Le Cannabiste

lamblarg

 

 

En Mai prochain la Mission Cannabis doit rendre 2 rapports: le rapport thématique sur le Cannabis récréatif, par Caroline Janvier , et enfin, le rapport de la commission générale qui devrait conclure cette même Mission.

Tout le monde attend à présent que le parti majoritaire propose un plan lié à la légalisation contrôlée. Il ne fait plus aucun doute que le Cannabis sera un des leviers majeurs et une thématique forte de la prochaine élection présidentielle.

 

 

En vidéo le Député Lambert dans Génération Weed

* * *

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter / Instagram

Sources : Assemblée / Facebook / Twitter

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

 

A propos Jean-Pierre 935 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.