Le coin du chaman #1: Rencontre du deuxième type

Publicité

L’histoire du magazine, de votre petit journal, c’est aussi de belles rencontres. Jérémie Schwartz, le chaman c’est l’une d’entre elles. Avec ses mots et ses sessions extraordinaires de rencontres et d’écriture il cultive le flux.

C’est ce même flux que nous vous proposons de rejoindre en partage avec l’esprit du club des haschischins. Dawamesk pour tout le monde, la plume de Jérémie sera désormais votre invitée au gré de ses inspirations.

Le coin du chaman #1 : Rencontre du deuxième type, par Jérémie Schwartz, exclusivement sur Le Cannabiste.

 

* * *

sweetseeds

’’

– Allo, oui ?

– Guten tag.

– Oui ?

– Jérémie, c’est Jean-Pierre, du Cannabiste.

 

Le Cannabiste, le média qui vous veut du bien. Le premier à avoir parlé de mon travail. Alors, si je m’en souviens ! Ça va, la forme et autres salamalecs …et Jean-Pierre attaque :

 

– J’aimerais que tu écrives pour nous. Ton style colle bien, ton inventivité me plaît, c’est chouette, c’est frais. On te créera un espace sympa, je sais pas… on pourrait créer une rubrique qui s’appellerait « Le coin du chaman ». Bien évidemment, tu pourras t’exprimer librement.

 

Pas du genre à faire ma coquette, comme disait ma grand-tante, je saute sur l’occasion :

 

– Grave !

 

On parle détails, brefs aspects juridiques. Le sorcier cannabiste m’assure que cela me permettra aussi de diffuser au plus grand nombre mes ateliers d’écriture chamanique. À défaut de royalties, il propose de me rémunérer en nature. Mon poids en white widow, directement importée du Colorado. Pour commencer, me jure-t-il.

 

– Du Colorado ?

– Oui, monsieur. La terre des pionniers cannabiques. Les premiers à y avoir cru et qui croulent maintenant sous l’or !

 

Il se lance alors dans une explication sur les opportunités de la légalisation, sur la criminalisation des usagers. C’est drôle qu’il en parle. Ne croyant pas au hasard (au destin, au karma, oui, mais pas au hasard), je rebondis :

 

– Tiens, tiens, ça me donne une idée pour mon premier texte.

– Allez-y cher chaman, che chuis tout ouïe. À quelle sauce va-t-on être mangés ?

– Je compte pas réinventer les lettres françaises. Par contre, je peux juste de promettre de l’évasion, du premier au troisième degré, des mots tordus, de la bienveillance.

– Et pour ce premier texte, donc ?

– C’est de l’anticipation. Guéret, 2030…

– Guéret ?

– Oui, Guéret, le chef-lieu de la Creuse…

– Euh…

– Donc Guéret, 2030, la Creuse est devenue la région la plus prospère de France grâce à son rôle de pionnier dans le marché du cannabis. L’autosubsistance grâce au chanvre, des cars de touristes chinois, les emplois à la pelle, du PIB, du gros PIB. Au début, les journalistes, moqueurs, l’ont appelée : « l’Amsterdam sur bled », puis ils ont bien dû se raviser. C’est que le monde s’y bousculait.

 

Ankhesenamun Kitgm Gdgoi Unsplash
Image @ unsplash

 

– Ah… D’accord… original. Euh, j’imagine que ça t’es venu en fumant, haha.

– Non, pas du tout, pourquoi ?

– Non, euh… rien. Juste, tu me fais lire avant publication, hein ? Pas que je veuille te fliquer, mais, tu vois…

– Pas de souci ! Je t’envoie ça dès que possible.

– Bon bah, te presse pas, rien d’urgent.

– Tu blagues, j’espère ? Je m’y mets de ce pas !

– Ah… Super ! Bon bah… à bientôt alors.

– À très vite, ouais !

 

Je raccroche le téléphone, le cœur gonflé de joie. Quelle belle aventure ça va être.

’’

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

– Textes et images Jérémie Schwartz pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

 

A propos Jean-Pierre 916 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.