Le Connecticut vote la légalisation du Cannabis

Publicité

Hier, lundi 26 mars 2019 les députés Américains du Connecticut ont approuvé le principe de la légalisation du Cannabis à usage social, dans cet état. A l’heure où la France va tenter obstinément d’amender les consommateurs, Le Cannabiste vous emmène faire un tour dans le monde de demain, sur un continent lointain, ‘où les hommes sont beaux’.

* * *

Médical, bien-être, social, récréatif …. « Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait la weed! » C’est en substance ce que doivent se dire les 450 000 consommateurs récréatifs du Connecticut pour qui la vie va changer du jour au lendemain. Rappelons qu’en France ils sont entre 3 et 5 millions au bas mot.

Car c’est désormais officiel le principe de la légalisation du Cannabis à usage social vient d’être voté hier, par les élus de cet état. Ils en ont également profité pour élargir le champ officiel d’emploi du Cannabis du médical, à la prise en charge des addictions aux opiacés. Pas mal !

#10 Contre 8

C’est la très courte majorité qui a permis au comité restreint des élus du Connecticut réunis en commission spéciale hier matin, de décider si oui ou non la fameuse ‘marijuana’ deviendrait légale pour tout le monde dans leur état. Après avoir procédé à une série d’auditions de spécialistes et de représentants des associations d’usagers: C’est oui !

Le comité législatif spécial vient de décider que la prohibition du Cannabis crée plus de problèmes qu’elle n’en règle et vient de décider de lui faire la peau (NDLR: Ça n’est pas nous qui allons les en blâmer) 

 

Aperçu de la côte Est des États Unis – Crédits Geolounge

Évidemment la première chose qui saut aux yeux sur la carte c’est que le Connecticut c’est tout petit. Mais attention, il ne faut pas se fier aux apparences, car de tous les états Américains, le Connecticut est aussi le plus densément peuplé. Rendez-vous compte : plus de 250 habitant par kilomètre carré, c’est deux fois et demi plus qu’en France. Même aux États Unis ça fait beaucoup, depuis le Wyoming tout au bas de la liste qui lui ne compte que de 2.3 habitants par km².

* * *

Coincé entre le Massachusetts et New York, le Connecticut c’est une zone d’état importante de l’Amérique, le poumon des métropoles de l’Est. La légalisation au Connecticut c’est un atout stratégique majeur dans le processus de légalisation du Cannabis aux USA, elle était très attendue par les professionnels et les militants. Car le Connecticut c’est aussi le siège d’une des plus prestigieuses académies Américaines : Yale.

Le Connecticut, c’est le premier des états ‘verts’ de la côte Est, non pas verts en terme d’écologie mais en terme de tourisme. Un état connu pour être LA destination de prédilection pour des millions de visiteurs venus de New York et des états voisins histoire d’y partager un peu de qualité de vie. Pourquoi? Photos. 

Crédits Pixabay

* * *

A présent que vous avez bien sélectionné votre prochaine destination pour les vacances, il faut bien comprendre ce que la légalisation dans cet état signifie aux USA. Car c‘est un pas en avant significatif dans cette même perspective au niveau fédéral. Voyons dans quel état d’esprit les législateurs ont pensé la réforme.

#Équité

« En fin de compte si nous avons décidé d’aller de l’avant, ça n’est pas pour une question d’argent, mais pour une question d’équité. Il s’agit de veiller à ce que les communautés qui ont été touchées puissent dire que nous ne sommes pas restés sans rien faire » Juan Candelaria Député Démocrate.

Car ce qui préoccupe désormais les électeurs Américains c’est moins la chasse aux fantômes en matière de santé publique ou  de sécurité routière, mais les réalité de l’injustice sociale générée par la prohibition du Cannabis.

 

Le Gouverneur de l’état du Connecticut Ted Lamont – Crédits Ted Lamont @FB

La commission législative spéciale va donc pouvoir étudier un projet de loi spécifique concernant, *roulement de tambour* :

  • L’encadrement légal de l’usage adulte
  • La production la transformation la vente par le biais de licences
  • La possibilité de recourir à la livraison a domicile de Cannabis (NDLR: Oooh yea!) 
  • L’autoculture et le commerce de proximité de Cannabis (NDLR: Can you believe it?! * vous le croyez?!)

« La prohibition de la marijuana est née de la désinformation et du racisme et elle continue à être appliquée de manière totalement injuste » Kareen O’Keefe Marijuana Policy project – pendant les auditions de l’assemblée du Connecticut

#Forward ! *en avant!

Souvenons nous du nom de ce très honorable gouverneur démocrate, qui a fait de légalisation du Cannabis son cheval de bataille depuis son élection : Ned Lamont. Un gouverneur connu pour défendre les droits et la représentation des minorités, l’écologie, et pour aimer la musique.

* * *

Ned Lamont Lors de la grande parade annuelle, vous imaginez ici, Hidalgo avec un tambour?

#Concerné

Le gouverneur Ned Lamont avait été confronté au feu des Républicains pendant sa campagne. Les militants et le public à moitié convaincus lui avaient servi le même chapelet de questions que l’on sert au sujet du Cannabis …. Théorie de l’escalade, prévention sanitaire ….

Ned Lamont dans ses oeuvres, face aux auditeurs en direct

 

* * *

Il faut rappeler que l’élection du Gouverneur Lamont est intervenue dans un contexte où 59% des personnes interrogées soutenaient la légalisation du Cannabis dans l’état du Connecticut. Avec 72% de personnes interrogées favorables à cette idée lors de la dernière consultation publique Villeurbanne, cela pourrait même donner des idées à des politiques Français … (NDLR: Allez savoir ?)

 

Le Gvt Ned Lamont lors d’une cérémonie de recrutement d’enseignants de couleur – Capture d’écran CT Post – Tous droits réservés

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Suivez et partagez :

Facebook Comments

A propos jean-pierre 340 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste blogger spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.