Le Mr Antidrogue de Scotland Yard use de l’herbe

Publicité

Credit: ZUMA Press, Inc. / Alamy Stock Photo

Julian Bennett commandant en chef de la stratégie anti-drogue de Scotland Yard vient de reconnaître qu’il consommait lui même du Cannabis.

Le haut gradé de la police Britannique qui avait été mis à pied en raison de suspicions d’usage a été contraint d’admettre qu’il consommait effectivement de l’herbe. Un usage pour lequel il invoque des ‘raisons médicales’.

Quand la prohibition se paye un coup de chaud, c’est sur Le Cannabiste.

 

* * *

 

Pourrait-on imaginer que le 1er flic anti-stup du pays soit pris la main dans un sachet d’herbe? Ce serait impensable…

Un peu comme si le ministre en charge de la lutte contre la fraude fiscale était pris lui même en train de frauder avec les sous. On parlerait alors d’un véritable ‘camouflet’ … d’un scandale national …

Scandale Cahuzac, – Capture d’écran Le Figaro Février 2016 –

 

Et bien en Angleterre aujourd’hui c’est précisément ce qui vient de se passer: l’arroseur vient de se faire arroser, et pas qu’un peu.

#Le Sacqueur

Julian Bennet ça n’est pas n’importe qui. En matière de lutte contre les stupéfiants, sur une échelle du collaborateur noté de 1 à 10, Julian recevrait un bon gros 11.

* * *

C’est lui qui était précisément en charge de la stratégie policière anti drogue au Royaume Uni.

Le haut gradé s’était fait une spécialité de la chasse au policiers fumeurs de joints. Sa réputation d’intransigeance avec ses collègues lui aurait valu le surnom de ‘Sacqueur’ selon la presse Anglaise.

 

Un des nombreux dossiers disciplinaires diligentés par le commandeur Bennett ci dessous. L’agent Amran El-Kaouny, sacqué pour un contrôle positif au Cannabis.

 

Capture d’écran Metropolitan police – tous droits réservés

#Sacqué

Selon une toute dernière information révélée par le tabloïd Anglais The Sun, Julian Bennett aurait été confondu alors qu’il tentait de se soustraire à un test urinaire.

Citant des sources proches du dossier The Sun précise :

 » Même s’il a licencié des agents pour usage de cannabis. Il reconnaît utiliser à présent cette substance, bien que cela soit pour raisons médicales » – Source

 

Au pied du mur, Julian Bennett vient d’être mis à pied sur la base des faits qu’il reconnaît, l’enquête en cours devrait permettre d’en savoir davantage.

A noter que le policier refuserait pour l’instant de révéler de quel produit il s’agissait …. herbe forte, huile de CBD ou autre. Le commandant risque des sanctions disciplinaires ainsi qu’une une mise à pied définitive pour ‘manquement à la loyauté et mauvaise conduite’. 

 

* * *

 

Une histoire assez emblématique de la vanité de la guerre à la drogue. En France souvenons-nous de l’affaire François Thierry et la corruption au plus haut niveau de l’ORCTRIS.

À lire sur Le Cannabiste

 

Le destin prophétique des ‘superflics’ en charge de la répression du Cannabis: une guerre qui se termine systématiquement dans la boue de la défaite et dans la honte, partout, tout le temps, depuis toujours : et si on changeait le fusil d’épaule?

 

 

Commentaires, réactions: Le Cannabiste sur Facebook / Twitter

Sources : The Sun ///  Daily Mail /// The Growth Op 

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018 Tous droits réservés –

Commenter cette page avec votre utilisateur Facebook

A propos jean-pierre 721 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du site : LeCannabiste.com. Je suis un journaliste autodidacte spécialisé dans le domaine du Cannabis. J'ai été choisi par un incubateur de Cannabusiness New Yorkais pour devenir leur consultant permanent en matière de Cannabis. Je publie de nombreux articles interviews et essais en langue Anglaise ainsi que pour la presse Française et l'industrie du Cannabis en général.